Belle chronique sur Piggledy POP: Babel en revue complète

Publié le 27 Octobre 2014

Marie-Agnès Hallé collabore ou a collaboré avec quelques sites musicaux. Sur son blog, elle livre une belle chronique, passant en revue tous les titres de BABEL:

http://piggledypop.blogspot.fr/2014/10/jean-louis-murat-babel.html

Extrait:

Car pour ceux qui ont la chance d'être là-bas, les 20 titres de Babel sont un cadeau. Pour les autres, c'est un chef d'oeuvre de finesse d'écriture, de poésie, de lyrisme et de rock à découvrir absolument. Jean-Louis Murat est l'auteur compositeur français qui domine les autres depuis des années tant ses mélodies majestueuses, ses textes littéraires, sa musicalité poétique et sa voix, incroyablement ronde de subtilité, émouvante et finement maitrisée le distinguent du misérable imbroglio musical français, essentiellement proposé par les gros labels (gros et gras d'esprit avec un maigre sens des valeurs esthétiques) soutenus souvent, ça va de paire, par de médiocres médias. La jolie rebelion de Murat face au système économique de la musique gangréné depuis les années 80, lui a valu une renommée qui avec le recul était malséante. Aujourd'hui, il est évident qu'il avait raison de batailler au détriment quelque fois de sa carrière. Cette belle intégrité s'entend dans sa musique, à la fois constante par sa qualité au travers des décennies mais aussi riche de sa parole, de son tempérament d'acier qui protège une âme de poète. Cette personnalité solide et ce coeur tendre se retrouvent intraséquement sur Babel.

LE LIEN EN PLUS:

Pas de nouvelle directe du "biographe" de Murat, mais celui-ci annonce sur son blog que le livre est annoncé sur le site de la FNAC:

http://aurayoncd.blogspot.fr/2014/10/jean-louis-murat-coups-de-tete-annonce.html

Belle chronique sur Piggledy POP: Babel en revue complète

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actus Babel (de oct 2014...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Piggledy Pop 02/11/2014 11:15

merci beaucoup pour le lien de ma chronique et le compliment ! Ce magnifique Babel mérite toutes les attentions . Marie-agnès

sébastien u. 27/10/2014 15:35

Bonjour

Je suis un grand fan de Murat et je pense qu'il est important de louer son talent, cependant: "cela va de pair" s'écrit sans e, par ailleurs je ne sais pas si le mot intraséquement existe (anglicisme?). Il ne faudrait pas que ces imperfections ruinent la crédibilité des fans de Murat qui sont sensés connaître les subtilités de la langue française!

sébastien u 03/11/2014 10:32

vous avez raison! honte sur moi... ;-)

pierrot 02/11/2014 12:07

aie, la faute de français dans un commentaire se plaignant des fautes.. Je ne l'aurais pas vue. (bon, attendez, je vérifie ce que j'ai écris: aïe avec le tréma, voir qui s'accorde avec.. la... donc -e... Bon, ça devrait être bon. Je valide... et restons en là! merci Henri

Henri 02/11/2014 11:28

Vous aussi êtes donc censé, et non pas "sensé", connaître les subtilités de la langue française en tant que grand "fan" (anglicisme ?) de Murat.

sébastien u 28/10/2014 07:08

oui, je comprends bien, les fautes de français ne me dérangent d'ailleurs pas tant que cela. Je consulte votre blog depuis longtemps, et je le trouve bien écrit! Le problème dans l'extrait que vous reproduisez est qu'il ne s'agit pas de fautes d'étourderie, tant elles sont fréquentes (voyez aussi le "quelque fois" par exemple, rien que dans ce court extrait). Elles côtoient des termes très nobles ("finesse d'écriture", "lyrisme", "majestueuse", "subtilité"...), ce qui rend le contraste encore plus frappant. Murat étant un des rares chanteurs français qui sachent écrire, la question de la langue n'est pas secondaire. Bref, le plus important: merci pour ce blog!

pierrot 27/10/2014 15:53

On sent qu'elle s'est fait plaisir en écrivant sans le ciseau d'un rédacteur en chef, avec des longues phrases... et avec une faute d'étourderie... Je ne cherche pas en tout cas à démontrer la crédibilité des fans ici, et il me plait que des fâchés avec la langue française se déclarent amateurs de Murat , je ne suis d'ailleurs jamais le dernier pour ruiner ma crédibilité par une blague vaseuse (oui, je ne fais que ça), des propos obscurs, une private joke, et des fautes de français.