Interview sur la RTBF ("bande de curieux) 21/10

Publié le 23 Octobre 2014

J'ai cru un moment que j'allais pouvoir m'offrir des vacances d'un soir... arrêter de m'assoir sur la brèche mais dans un fauteuil moelleux devant la téloche... Et par acquis de conscience, j'ai cherché s'il n'y avait pas un petit truc qui trainait...

Et bien si... Et j'avoue que je me demande bien pourquoi j'ai cherché... C'est énervant: des journalistes qui se veulent intéressants énervants, un chanteur en fin de journée qu'on veut énervant et qui fait plaisir au journaliste énervant en en faisant des tonnes sur l'énervement... jusqu'à la fin de l'interview tronquée, qu'on annonçait enfin intéressante ("c'est dommage" dit deux fois le journaliste). Énervant! (c'est énervant ces répétitions, non?). Et en plus, l'interview ne nous apprend rien, même pas que "les gens sont tellement cons".GGGGGGGGGGGGGGGGGGGGrrrrr!!! AAAAAAAAAAAAhhhh!

Allez, je retiens :

"La chanson est un garde-fou"

"j'aime bien les gens énervants, ils poussent à aller un peu plus loin".

"j'aime beaucoup quand Neil Young chante Toronto, quand Sprinsteen chante le New Jersey... Brel chantait bien la Belgique"

C'est à partir de la 7e minute.

http://www.rtbf.be/radio/podcast/player?id=1965566

LE LIEN EN PLUS:

- La chronique du soir:

http://le-bric-a-brac-de-potzina.blogspot.fr/2014/10/babel-jean-louis-murat-the-delano-orchestra-album-critique-avis.html

 

- Le  #tweet qui-pourrait-être-énervant-mais-qui-m'a-bien-fait-rire:

" Et là je teste ... Jean-Louis Murat. Bon. Ca s'écoute. Voix supportable. Musique écoutable. Paroles un peu insipides".   

Ah, enfin de la nouveauté! Quelqu'un trouve les paroles de Murat insipide!

Quant à Véronique Mortaigne, elle diffuse un ancien titre : "le cri du hérisson"... ou, hérisson! Elle s'est corrigée. Même le Monde peut se tromper.(c'était le 16 octobre).

Interview sur la RTBF ("bande de curieux) 21/10

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Commenter cet article

Matthieu 27/10/2014 18:41

On pardonnera sans mal son erreur à Véronique Mortaigne : on aperçoit en effet un hérisson à la fin du clip de la chanson, un petit animal qui se bouche les yeux, troublé par le corps dévêtu de la belle Aure Atika.

pierrot 27/10/2014 18:55

non, le monde, c'est l'excellence! Pas de tolérance! ;.) Pour le hérisson, c'est un grand moment... aussi fort que le rat rieur dans "CRY BABY" de Waters...