Le Salon de la Rédac' RFI et des débri-coles du net

Publié le 31 Octobre 2014

 

- On est en 3e semaine et donc le classement de BABEL vient de tomber pour la 2e semaine. Et malgré qu'"on se démaine", le disque tombe de 15 places, mais pas de déveine: ce n'est pas si bad. C'est le meilleur classement en 2e semaine des 4 derniers albums... mais je le répète: l'important est le volume des ventes... (que je n'ai pas eu).

 

 

Le Salon de la Rédac' RFI et des débri-coles du net

- Sur RFi, on a déjà bien diffusé le dernier BABEL, notamment la Bande passante. Dans cette émission, une fois par mois, c'est le rendez-vous des critiques.. Et BABEL a donc été abordé mercredi... et ça casse!

Ecoute et podcast:

http://www.rfi.fr/emission/20141029-le-salon-redac/

Anne Berthod de TELERAMA n'a pas suivi la carrière de Murat et dit aussi qu'elle a été surprise par la dithyrambe unanime. Elle commence par pas mal de compliments : elle a pris plaisir, a aimé l'espièglerie en opposition au souvenir qu'elle avait du chanteur (sic!), les promesses d'histoire dans chaque texte, "la vision poétique sur le monde qui disparait". "Le petit bémol": c'est mal produit, on n'entend pas ce qu'il dit... et "je n'ai pas été touché plus que cela".

Pierre Mikaïloff, ensuite, dont on sait qu'il n'est pas amateur (même s'il a accepté mon invitation sur Fb) l'avoue d'ailleurs: "je n'ai jamais trouvé Murat fréquentable". disparate, trop de chansons, mal produit, pas de direction, chansons écrasées par la batterie, on n'entend pas la voix. "on a l'impression que c'est un disque produit il y a longtemps". "Murat n'écoute pas ce qui se passe à côté et je pense qu'il devrait s'acheter un ordinateur portable et un téléphone"... Pierre devrait être peut-être écouté "Dans les oreilles de ", l'émission de Radio Nova diffusée cette semaine, où Murat égrenait ses goûts musicaux, dont des choses récentes. Le présentateur qui lui aime Murat rame et le reprend d'ailleurs en disant que Murat écoute beaucoup "ce qui se passe à côté" et se demande si les appareils audio de ces invités fonctionnent correctement! Dernière critique de Mikaïloff : Murat a "à la base une belle voix, mais je trouve qu'il chante parfois mal sur ce disque, la voix n'est pas très belle".

Le dernier critique Cyril Bahsief lui n'est pas un muratien non plus. "je trouve que Murat murit et plutôt bien, et se félicite de la collaboration avec les DELANO ORCHESTRA... mais c'est à peu près tout...

Alain PILOT, en pensant "ah, bein, si j'avais su...", conclut en nous donnant RENDEZ-VOUS LE 7 NOVEMBRE dans l'émission LA BANDE PASSANTE pour une interview de MURAT... Osera-t-il rappeler au chanteur ce qui a été exprimé dans son émission? Ça me paraitrait intéressant!

Rappel: Magic est en vente, et il contient une version live inédite de "qu'est-ce qu'au fond du coeur"!!!

LE PETIT LIEN DE RIEN DU TOUT EN PLUS:

Entre 3 pubs, quelques lignes sur BABEL sur le site Men's up.

http://www.mensup.fr/evasion/musique-concert/a,82824,zicbox-5-macy-gray-jean-louis-murat-et-ben-mazue.html

A vouloir trop en faire, Jen-Louis Murat nous avait perdu dans une discographie abondante et monotone. Depuis Dolorès, son chef-d’œuvre sorti en 1996, ses nouveaux albums nous ont laissé un goût fade. Mais Babel, le cru 2014 mûri en Auvergne, a réveillé nos papilles grâce notamment au Delano Orchestra, un groupe folk-rock lui aussi auvergnat, qui a posé les fondation de ce double album poétique et inspiré.

NDLR: Désolé pour la pub qui apparait en ce moment avec une vidéo qui se déclenche... Allez, faite moi disparaitre ça sans écouter... Si ça continue, je verrai pour paramétrer différemment peut-être.

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actus Babel (de oct 2014...)

Commenter cet article

Matthieu 24/11/2014 09:20

En fait, je pense que dans chaque média qui s'exprime en bien sur le travail de JLM (parfois de manière excessive), on pourrait trouver des gens qui détestent sa musique. Sauf qu'en général, ce ne sont pas eux qui prennent la parole ou la plume, ce qui donne cette impression parfois déplaisante d'unanimité ou de consensualité, qui, effectivement, ne rend service à personne.

Rhiannon 31/10/2014 12:21

Des critiques ....il en faut bien Pierre...çà nous fait avancer même si on n'aime pas les entendre ...jusqu'à ce jour tout était OK ....bonnes critiques à l'unanimité c'était presque trop parfait...une mauvaise critique permettra à Murat de rebondir et de corriger les imperfections ...d'ailleurs il n'aime pas qu'on le brosse dans le sens du poil...c'est lui qui le dit...;)