Une chro et du petit lait...

Publié le 15 Décembre 2014

1) Voilà, voilà, tout arrive: Alain Brunet, journaliste québecois, se "rattrape"... et nous parle enfin de BABEL. Tout est parfait.... sauf Saint-Babel qui "jouxterait la maison de Murat"... C'est à une heure de route...

A lire en suivant le lien:

http://blogues.lapresse.ca/brunet/2014/12/13/rattrapage-2014-murat-babel/

 

"Jean-Louis Bergheaud, alias Murat, provient de la vallée de Vendeix. Alexandre Delano est issu des Combrailles. Quelques kilomètres séparent ces deux localités d’Auvergne. Leur culture locale peut-elle toucher l’universel ? Absolument, mais n’exagérons rien. Ni le Delano Orchestra ni Murat, associés dans la production de l’album Babel, ont pour objet de nous déballer leur patrimoine. Ce patrimoine est là, bien présent, on doit ici le considérer comme matériau de création et non de promotion. Cela étant, le cadre de de Babel ne ment pas: les lieux où évolue quotidiennement le créateur déteignent sur cet opus généreux, peuplé de 20 chansons. Les liens poétiques avec la nature et le monde rural sont récurrentes dans l’oeuvre de JLM, faut-il rappeler.

Ainsi, comme dans plusieurs albums de Murat précédant celui-ci, Babel met en scène grandeurs et misères de la campagne, y oppose ou y entrelarde le passé et le présent. L’alcool coule dans les boyaux humains. Les aînés meurent, l’arbre de la vie se trouve revigoré de n’avoir plus à gérer ses branches agonisantes, pendant que des petits-enfants en percent l’écorce et forment de nouvelles pousses dont on ne sait la destinée. Un monde rural s’éteint devant sa société désemparée. Un autre naît, s’apprête à combattre et construire. Les turpitudes campagnardes cohabitent avec cette vie qui bat et qui se souvient. Ruptures, adieux, cocasseries, romantisme, érotisme, souvenirs d’enfance, élans et finesses poétiques. Modernité et rusticité tressent leur dialectique auvergnate. Un jour se lève sur Chamablanc, des astronautes discutent dans l’espace.

Quant à la direction musicale, les mélodies et harmoniques typiques du compositeur trouvent encore de la fraîcheur avec ce Delano Orchestra, formation multi-référentielle. Massif Central et Appalaches, Deep south américain et centre hexagonal, sorte d’euramericana. Cuivres, claviers, cordes (violon, guitares, basse, banjo), lutheries électriques, lutheries acoustiques. Soul, afrobeat, bluegrass, folklore médiéval, folk rock, blues et bluegrass décantent dans les fluides de Murat lorsqu’on fait l’effort d’isoler ces références. Sinon, on s’emploie à pratiquer toutes ces langues dans Babel on n’éprouve aucun problème de compréhension ou de cacophonie.On ne ressent pas non plus l’envie de se disperser sur la planète entière. Cela étant scribouillé, n’allons surtout pas chercher de liens avec les écrits anciens; Babel est un nom de belle consonance, de surcroît un nom d’inspiration locale pour Murat dont la ferme et le studio jouxtent le village de Saint-Babel.

À l’instar de ses contemporains anglo-américains, de Neil Young à Bob Dylan en passant par Robert Plant, ce Babel est une autre pierre d’une oeuvre de plus en plus monumentale".

 

 

2)  M. Matthieu, dans l'article à lire ici, nous avait introduit "LE PETIT LAIT" dans.. les oreilles, "le petit lait musical",  émission consacrée à Christophe PIE sur RADIO CAMPUS.

On a eu droit aujourd'hui à la version longue de près de deux heures, avec encore plus de musique "qu'elle est bonne" !  Un petit peu plus de questions autour de Murat, des rancheros, mais ce n'était pas l'objet de l'émission. Ceux qui n'ont pas la collection complète trouveront une chanson des RANCHEROS, et la chanson écrite par Murat dans l'album "Sky lumina" de M. PIE. 

Vu que je suis sympa, je conseille aux amateurs d'imitation de bien écouter jusqu'à la fin... ou pas.

 

A  ECOUTER:

 

 

Le Petit Lait Musical : Christophe Pie (Version longue) by Le_Petit_Lait_Musical on Mixcloud

 
Une chro et du petit lait...

3)    Et pour finir, on termine sur l'annonce d'une autre émission de radio... qui lancera l'année 2015:

http://www.franceculture.fr/blog-au-fil-des-ondes-2014-12-15-jean-louis-murat-invite-de-radio-vinyle

 

 

 

 

Une chro et du petit lait...

 

4)  Et j'avais oublié de relayer l'information donnée par le Fb de Jean-Louis Murat:   les tee-shirts BABEL sont disponibles:

http://www.jlmurat.com/spip.php?article7

27.5 euros déjà porté... enfin, avec le port! 

Une chro et du petit lait...

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actus Babel (de oct 2014...)

Commenter cet article

Muse 18/12/2014 13:29

Faut peut-être pas en vouloir tant que ça au journaliste, parce que déjà JLM prétendait que Saint-Babel était à 30kms de chez lui, alors que c'est à 70-80kms et à plus d'une heure de son domicile, au moins à 1H30 en passant par les petites routes... De Saint-Babel jusqu'à Murol tu en as déjà pour 35-40 minutes en voiture quand il n'y a pas du monde à Issoire et Perrier. Tu rajoutes au moins 40-45 minutes pour aller jusqu'à proximité de chez lui (Orcival etc) si ça circule bien à Chambon, au col de la Croix Morand, au Mont-Dore et à la Bourboule, même en prenant quelques raccourcis. Donc pour la proximité, on repassera. ;-)

Armelle 16/12/2014 19:57

St Babel ne jouxte pas du tout Douharesse... ils gobent tout sans rien vérifier ces journalistes!

Marc 15/12/2014 20:24

7,50 Euros ce sont les frais de port Pierre... le T shirt c'est 20 Euros. Ce qui reste raisonnable en comparaison des 35 Euros que j'ai déboursé pour un T shirt du Loner lors de la dernière tournée...

pierrot 15/12/2014 20:39

ah... merci! J'ai corrigé... J'aime bien "le port + emballage"... Ah l'heure du low cost, il faut préciser que c'est livré "emballé" et pas timbré directement sur le tee-shirt...