CREIL, HEROUVILLE...

Publié le 20 Mars 2015

Ah, j'n'ai pas fait mes devoirs en temps et en heure : Y'avait un concert à Creil mercredi, et un autre hier... sans parler de ce soir à CHERBOURG... mais bon, j'avais en fait d'autres choses à faire! Oui, ça arrive... Je respire le bon air français! Enfin, la sale pollution... dont une partie vient d'Allemagne je crois... et de la Ford de tournée de Murat : il en fait des kil! Et bien chargé! Stéphane et Chris à l'arrière... faut bien repartir les poids. Euh... je tente une diversion pour faire oublier ma paresse des deux derniers jours....

enfin, soit... voilà quand même de quoi vous sustenter:

- Le compte-rendu de CREIL par MARTIAL du groupe fb destination murat:

CR du concert à La Grange à musique de Creil ! Un Extraordinaire Voodoo.

Dans mon précédent CR du concert à Bruxelles,je terminais en disant que j'avais hâte de revoir Jean-Louis,Chris,Steph et Gaël un mois et demi plus tard pour voir le chemin parcouru en commun musicalement et l'impatience que j'avais de découvrir ce que cette Setlist nous révélerait après plusieurs dates. Et bien le moins que l'on puisse dire,c'est qu’apparemment il valait mieux être à Creil hier soir,plutôt qu'à Liège la veille ou le concert a été perturbé par un problème de retour . Aucun problème de son ou de retour hier soir,bien au contraire. Dans cette petite salle de la Grange à musique(300 places) nous avons eu le droit à du très bon son avec un Jean-Louis qui s'est beaucoup donné au chant et à la guitare,avec de très belles et longues intros parfois où de très beaux solos d'autres fois.Chris a alterné la basse, la contre basse et les choeurs sur quelques titres,Gael assure au clavier et se montre très complice avec le bassiste Américain . Steph à la batterie est fidèle à lui même,en finesse et en douceur sur certains titres avec les " balais" et plus puissant sur d'autres avec les baguettes.Pour celles et ceux qui ont eu la chance d'assister à l'Excellent concert de La Maroquinerie,sachez qu'il y a désormais l'Excellent concert de La Grange à musique et je pèse mes mots!
Mais commençons par le début,après 2h30 de trajet nous arrivons à Creil,à la grange à musique qui ressemble un peu de loin à" un courte paille " . Il est 18h30 et nous sommes les premiers et les seuls pendant un long moment puisque les autres spectateurs ne se montreront que vers 19h30 avec une ouverture de la salle à 20h15.A notre arrivée,nous avons pu échanger avec Antonin Lasseur qui assurera la première partie et qui regrette que Jean-Louis interdise les photos et vidéos puisqu'il comptait immortaliser ce moment fort pour lui qui jouait à la console en écoutant "Lilith" quand il était au collège de Creil.
Dans cette file d'attente qui commence à prendre forme,nous faisons la connaissance d'une famille "Fan" de Jean-Louis,les parents et leurs 4 enfants semblent impatient de voir Jean-Louis sur scène et plus particulièrement la petite Janelle,5 ans et demi qui nous dit "Jean-Louis c'est le Meilleur ! " Tiens,tiens,ça ne vous rappelle pas quelqu'un !
20h15,nous rentrons dans cette petite salle de 300 places avec un bar à part qui ne gênera aucunement la bonne tenue du concert. Nous faisons alors connaissance avec Sophie Martin,une amie d'Amparo qui était sur la Dololiste et qui n'a plus assisté à un concert de l'Auvergnat depuis longtemps. Celle-ci a ramené un bouquet de jonquilles qu'elle offrira à Jean-Louis après le concert comme elle avait pu le faire au temps des "Dolos".
20H40, Antonin entre en scène accompagné d'un autre guitariste,les deux nous livreront une très bonne première partie avec 7 titres Blues,Folk qui figurent sur l'album "Detroit" où paraîtront sur le prochain EP en septembre.Le jeune Creilois peut être fier du chemin parcouru depuis l'époque ou il écoutait "Lilith" et nous avouera que le temps passe trop vite sur scène contrairement au bureau.Souhaitons lui de le quitter définitivement pour la scène dans un avenir proche même si il est de plus en plus compliqué de faire son trou de nos jours dans le milieu de la musique.
21H20, Jean-Louis entre en scène accompagné de ses musiciens et nous adresse de suite un "Bonsoir " qui quelque fois n'arrive qu'après quelques titres ! Serait-il de bonne humeur,dans un bon soir? Mieux,il sera dans un très,très bon soir wink emoticon
Une longue intro contrairement à Bruxelles et c'est le chant Soviet qui démarre"Mais que fait la putain Soviétique,ayez pitié de moi ah,ah....." Nous fréquentons ensuite la beauté alors qu'à La Maroquinerie Jean-Louis nous disait que ce serait la seule fois ! Et pourtant cette ritournelle prend vraiment de l'ampleur sur scène et il aurait été dommage de nous en priver. Avant "Le blues du cygne", Jean-Louis aperçoit la petite Janelle (5 ans et demi) au premier rang,il s'approche et demande à mon épouse Marie-Laure si la petite a des bouchons pour les oreilles,sa maman lui dit que non et il demande alors à un de ses techniciens de lui en ramener.Ce qui n'était pas un luxe,puisque Pierre- Emmanuel qui nous a rejoint après la première partie me fera remarquer que nous sommes juste devant l'Ampli et que ça devrait "envoyer ". Déjà d'excellente humeur,la présence de cette petite pour celui qui adore les enfants ne fera qu'amplifier cette sensation et il n'aura de cesse de lui faire des clins d’œil et elle aura même le droit à un gros bisous quand plus tard Chris et JLM viendront jouer accroupi devant elle.
On en vient maintenant "à la chanson Française puisqu'il faut bien vendre des disques" avec la chèvre Alpestre que Jean-Louis finira sans les paroles..... Et perso si il pouvait la remplacer sur la Setlist par" Chacun vendrait des grives ",je n'y verrais aucun inconvénient bien au contraire. " Les ronces" seront du plus belle effet et "Mujade ribe" en live quand Jean-louis se lâche au chant et à la guitare comme hier soir me fait autant d'effet que "Le jaguar" . Je le remercie à haute voix pour ce bel orage ! et il me répond "tiens un connaisseur ! " Et il rajoute en me fixant :" Toujours le meilleur?" ,je lui répond:" à jamais le meilleur Jean-Louis",puis il s'adresse au public :" C'est une vieille blague entre nous ". Jean-Louis parlera plus qu'à l'habitude hier soir et nous fera bien rire en disant qu'il avait appris que les habitants de Creil s'appelaient des Crayons et les habitantes,des tailles crayons ! Où encore quand il présentera ses musiciens,"Stéphane" à la batterie devient "Jean -Pierre",et avec un accent Quebecquois JLM nous dit qu'ils sont descendus à l'hôtel Ibis et que "Jean-Pierre" est à la chambre 16,qu'il est célibataire,qu'il a une montée de sève et qu'on le surnomme" l'érable".
Il nous emmène ensuite dans "la vallée des merveilles" ou l'essence est divine ! tiens,tiens on reparle de sève !
Le très rythmé "Neige et pluie au Sancy" est beaucoup plus puissant qu'à Bruxelles et la montée "Au col de Diane tout en douceur....
"Noyade au chambon" avec un gimmick à la guitare et les claviers très présent de Gael mais sans les choeurs de Marie-Laure cette fois !
Jean-Louis nous dit que le slow revient à la mode selon Jean-Pierre Pernaud et invite donc celles et ceux qui voudraient le danser à le faire sur le slow" Tout m'attire ".
On approche de la fin de la Setlist et "Les frelons d'Asie" me filent la chair de poule avec Chris qui assure les choeurs. "Long John" nous invite au voyage:" il est temps fuyons......." Mais on reste là et" Chagrin Violette " est encore un de ces titres qui nous surprennent agréablement en live. Idem pour "Passions tristes" qui clôture le set devant un public ravi et comblé par tant de bonté !
Pour le rappel,c'est" qu'est ce qu'au fond du coeur",Chris et Jean-louis nous invite à taper des mains et chanter des ouh,ouh,ouh.......puis ils se livrent à une petite battle vocale,Chris chantant "Sam,sam,sam", JLM chantant:" Jean-Louis,Jean-louis de la Bourboule", Michel Drucker de la Bourboule et puis François Hollande qui n'est pas de La Bourboule et çà se voit ! Tandis que Chris se rapproche de la petite et demande "What"s her name ? " , il retourne au micro et chante "Janelle,Janelle,Janelle". Le public tape des mains et chante sur ce dernier titre qui clôture cette merveilleuse soirée que nous a concocté "L'Extraordinaire Voodoo de Jean-Louis Murat " accompagné par ses apprentis sorciers de musiciens !
Séance de dédicace auprès de Jocelyne à qui nous achetons quelques cartes postales. Nous y retrouvons Pierre Krause et Magali Brenon qui ont également beaucoup apprécié le concert ! Nous achetons l'album "Detroit" d'Antonin que nous écouterons au retour dans la voiture. Puis c'est le moment d'échanger avec Jean-Louis qui s'étonne encore que nous ayons fait toute cette route ! Mais quand la récompense est telle,les kilomètres en valent la chandelle ! " Je lui dit que le niveau est monté de plusieurs crans depuis Bruxelles,que l'on voit le chemin parcouru depuis et que le concert était excellent " .Il sourit et me répond que Bruxelles n'était que leur troisième date et que depuis ils ont pu roder le set ! Je lui dis à samedi à Valenciennes et qu'il va falloir être aussi bon que ce soir pour faire lever le public assis du théâtre ! Il m'a répondu par une formule dont il a le secret mais dont je ne me souviens plus.La fatigue peut-être? et il est donc temps de terminer ce CR en vous disant que s'il y avait bien un endroit ou il fallait être hier soir,c'était bel et bien à La grange à Musique à Creil pour cet inoubli
able concert de Murat !

Merci Martial!!

Ah, des enfants, il y en avait à LIEGE. Assis sur les barreaux de la ballustrade du balcon, les pieds dans le vide, j'ai essayé de les photographier d'ailleurs...

- Un article sur CAEN: OUEST FRANCE A VU MURAT

Au Big band café, Jean Louis Murat a offert jeudi soir un set d’une heure et demi avec de belles fulgurances et des morceaux plus attendus, à l’image des son dernier album.

Après une première partie lumineuse assurée par les Caennais d’Embrasse Moi, Jean-Louis Murat a livré jeudi un set d'une belle intensité. Artiste unique en son genre dans le paysage musical français, il est un peu avec Dominique A, Miossec, et quelques autres, le dernier représentant d’un art ou la chanson est reine. Un travail complexe avec la langue française maîtrisé autrefois par Alain Bashung et Gerard Manset. Détenteur d’un talent indiscutable, la fièvre créatrice de l’Auvergnat souffle le chaud et parfois le froid.

Son concert fut dense à l’image de son dernier album (Babel) qu’il a joué dans sa quasi-intégralité. Peu enclin a interpréter ses anciens morceaux pourtant réclamés par un public cloué et fasciné par le charisme indéniable de sa voix, Murat n’est pas un artiste qui regarde en arrière.

« Ronces » sublimes

Un concert commencé avec éclat grâce au morceau Chant soviet où la musicalité de sa voix s’accouple à une orchestration tribale décharnée à la manière du blues africain. Les musiciens qui l’accompagnent sont d’ailleurs tous d’une rare virtuosité et n’ont pas leur pareil pour habiller d’un groove souvent R’n’B (le vrai, celui de Curtis Mayfield) les chansons tortueuses de l’Auvergnat.

Un des clous du concert sera son interprétation du morceau Les ronces, un peu sous exploité sur l’album mais que son interprétation d’hier soir a rendu sublime."

Un morceau sous-exploité sur un album? Fallait peut-être le mettre deux fois?

C. OUEST-FRANCE

C. OUEST-FRANCE

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actus Babel (de oct 2014...)

Commenter cet article

Rhiannon 21/03/2015 14:04

Dis Matthieu...une question...seras-tu à Bourgoin-Jallieu ou pas ?...Pierre nous a lâché...il est parti s'expatrier en Allemagne....Tu comptes pas faire la même chose quand même....depuis que Monsieur est parti ...il ne fait pas ses devoirs régulièrement et passe son temps libre à flâner ....il va finir par se recycler et faire reporter animalier...enfin .....moi je dis çà ....je dis rien :)

Matthieu 21/03/2015 09:58

Moi, je dis ça, je dis rien, mais un CR rédigé par quelqu'un de sobre, on sent tout de suite la différence. Hum...
Merci beaucoup Martial, pendant quelques secondes, je me suis cru à Creil. Et pourtant, Creil, sur le papier, hein...