une 3e date en Octobre et "Jeanne, au secours" de l'inspiration

Publié le 30 Mai 2015

1) Après le Nord, et Villefranche sur saône, voici une date en région parisienne pour Jean-Louis Murat... à Montrouge (92).

Samedi 10 octobre 2015 à 20 h 30

http://www.ville-montrouge.fr/798-jean-louis-murat-babel.htm

une 3e date en Octobre et "Jeanne, au secours" de l'inspiration

"Le concert
Murat le cool, Murat l’espiègle revient sur scène, plus rock que jamais ! Avec son dernier opus Babel, coup de coeur de France Inter, Le Monde et Les Inrockuptibles, il partage l’affiche avec The Delano Orchestra, groupe originaire comme lui d’Auvergne. Jean-Louis Murat nous parle des thèmes qui lui sont chers et de ses contrées natales : la vie à la campagne, les montagnes auvergnates, les personnages, la nature qui l’entourent. Cultivant sa terre fertile, creusant son sillon fait de mots et d’ironie, le chanteur rural s’autorise même une certaine autodérision.
Cuivres chauds, basses groovy, belles guitares, rythmiques enjouées et arrangements savants, Murat jongle entre des chansons rock à la beauté souvent aérienne. Il nous démontre aussi qu’il n’a pas perdu son âme de poète romantique et mélancolique : ponctué de ballades lumineuses, Babel est une invitation au voyage sur les pas de son enfance et respire le grand air auvergnat.
Plus de vingt ans après la sortie de son premier disque, Jean-Louis Murat a réussi le pari d’être reconnu en tant qu’auteur compositeur interprète sans jamais tomber dans la spirale des médias
".

 

Plus de 20? Disons 30... Et que dire de cette "spirale des médias"? Ce "partage l'affiche" prête toujours à confusion sur la présence à ses côtés en concert des TDO... Ils n'y seront pas je pense, contrairement au Koloko a priori. Rappel: C'est le 20 juin à Clermont... Et je devrais en être!

 

2) Bertrand Dicale ne rate pas l'occasion de parler de Murat... Une chronique de "ces chansons qui font l'histoire" sur Jeanne D'Arc, qui a inspiré de nombreux chanteurs, lui en donne l'occasion. Du coup, j'avoue, quitte à ce que vous me me mettiez au bucher : je n'avais pas fait le lien entre la chanson Belle, auquel je pensais justement cette semaine comme une des chansons que j'exè... que je n'aime pas... de Murat, et Jeanne d'Arc... C'est peut-être faute de ne pas l'avoir écoutée suffisamment, et je me rends compte que je suis peut-être pas à tord passer à côté de ce texte... mais la musique... à mon Dieu... "au secours, Jeanne"...

http://www.franceinfo.fr/emission/ces-chansons-qui-font-l-actu/2014-2015/jeanne-d-arc-une-sainte-et-beaucoup-de-chansons-30-05-2015-06-25

 

L'occasion d'entendre la rare (car non rééditée en CD) chanson de Manset (Jeanne  de 72).

 

Je vous mets la 1ere partie aussi car y a de la pépite : 

 

Voici le texte de BELLE (Toboggan)... mais est-il vraiment question de la pucelle (La mention de l'avion et du chemin de fer me fait douter):

Belle

Que fais-tu par un temps pareil

le froid de l'hiver est cruel

Aux portes de la nuit

Je t'appelle

 

Belle

Ainsi iraient les demoiselles

Sur les alignements de pierres

A la légère depuis des millénaires

 

Dans sa bergerie rêve

Le berger endormi

Porte grande ouverte

A la nuit

Je pense à ton cœur

Jeanne

 

Belle

Aux choses basses des femelles

Houle de rien

A tire d'aile

Comme les étoiles

S'éteignent

 

Belle

Si tout converge

Vers le ventre des mères

Zigzaguant devant la tanière

Qui pourrait nous tirer d'affaire

 

Dans sa bergerie rêve

Le berger endormi

Porte grande ouverte

A la nuit

Je pense à ton cœur

Jeanne

 

Belle

Qu'aurions-nous fait

La nuit dernière

Je t'ai vue à la septième affaire

Choisir la viande et le fer

 

Belle

L'avion survolait la bruyère

Puis soudain

Le chemin de fer

Posé sur le manteau d'hiver

 

La cause du désir

Condamne au firmament

L'aube est indécise et pourtant

Je pense à ton cœur

Jeanne

 

Belle

Dois-je me brûler la cervelle

Derrière tes volets de fer

Tout ça

Bien sûr à la légère

 

Belle

Reviens sur la gaze légère

Jus de cerise aux lèvres

Ma reine hostile

Veni, veni

 

Il fait un froid de loup

Dans la nuit des forêts

S'impatiente le grand gibier

Je pense à ton cœur

Jeanne

 

D'autres Jeanne figurent au repertoire : Jeanne De France (Lien défait) et Jeanne La rousse... sans oublier la reprise "Marie-Jeanne"... mais c'est dans le poème pour Thierry HENRY où il est fait mention également de JEANNE D'ARC, inspiration prémonitoire pour parler de celui qui par un miracle  a envoyé l'Equipe de France en  coupe du monde... puis celle-ci au bucher (les joueurs de l'Equipe de France n'ont pas pris Orléans, ni Compiègne,  mais ont fait le siège... du  bus).  

 

Je ne l'avais pas publié, je saisis l'occasion... d'autant que Henry a fini sa carrière il y a peu.

"Les Inrocks / So Foot
Euro 2004

Lettre
à Thierry Henry

Inspiré par le joueur d’Arsenal et de l’équipe de France, Jean-Louis Murat a su trouver les mots pour dire deux ou trois choses qu’il sait de lui.

Possible fils de Joséphine Baker
et de jean Racine,
mon cher Thierry Henry;
quand sur le vert anglais
en haute tenue cerise dans une épure exquise
de tireur à l’arc, vous revenez boudeur,
— alors que comme un page affolé cherchant une princesse,
le noble mousquetaire au fort nom de Pirès
se montre heureux pour deux; quel garçon généreux! —,
c’est le génie français qui brille,
une pensée de Rimbaud,
un trait de Matisse,
un soupir de Versailles,
une moue de Jeanne d’Arc,
un coup de chapeau de Champollion,
de Diderot et de Napoléon,
de Marcel et de moi. 

Puissent les petits cochons vous laisser en paix,
vos gestes donnent envie de dessiner,
d’écrire, de jouer une musique,
de devenir meilleur, d’avoir un but.

Vous êtes une bénédiction
vous êtes incomparable.

votre fanatiquement dévoué,
Jean-Louis Murat

P.S.
— Vous allez changer de stade. Vous êtes foutu. Gardez svp les mêmes emplacements de caméra qu’à Highbury (c’est du Hitchcock)
— N’essayez pas de démontrer que Garou et Dr Dre c’est pareil (forte tendance chez vos copains).
— Ne terminez pas votre carrière au PSG, venez plutôt à Saint Etienne, vous serez en vert mais vous jouerez sur une pelouse rouge — certifiée par l’Inra de Saint-Genès-Champanelle, dans le Puy-de-Dôme, où des chercheurs tentent de croiser le bison du Canada et la chèvre andalouse. J’en profite pour dénoncer ce scandale".

En interview, j'ai trouvé également cela :

Il n'y a pas de perspectives d'avenir, en tout cas pas pour la chanson. La dernière marque de puissance reste peut-être Johnny Hallyday. Mais Johnny, c'est quoi? De Gaulle + Jeanne d'Arc + Louis XI + les chanteurs pétomanes.  l'express 2004

statue de Jeanne d'Arc à Murat sur Vèbre (Tarn)

statue de Jeanne d'Arc à Murat sur Vèbre (Tarn)

LE LIEN EN PLUS

Un lieu de culture en Auvergne a besoin de sous-sous... Chraz est dans le coup (on avait déjà parlé de lui à propos d' un autre lieu- le centre d'ailleurs- qui... n'a pas pu être sauvé).

Il s'agit d'aider aux travaux de sécurité de la salle LA BAIE DES SINGES à COURNON.

http://fr.ulule.com/labaie-dessinges/

https://www.facebook.com/pages/La-Baie-des-Singes-Lapire/429508843822807?fref=ts

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actus Babel (de oct 2014...)

Commenter cet article

Muse 03/06/2015 08:54

Dans ce lyrisme épistolaire échevelé, on se demande si ne se glisse pas également une certaine dose de moquerie. Pour l'INRA en Puy de Dôme, effectivement, on y pratique de drôles de manipulations (mais pas encore de croisement de chèvre ni de bison) et surtout, beaucoup d'essais OGM. Mais on a pas vu JLM aux manifs de la Confédération Paysanne ni à la défense de Kokopelli.
Jeanne d'Arc n'est heureusement récupérée par JLM que sous les traits de la bergère à conquérir et sa chanson passe donc davantage pour une aimable bergerette pour notre adepte des cantilènes et des complaintes que pour un Pont-Neuf. Je doute donc fortement que la Jeanne, telle que l'ont dépeinte nos catéchismes poissards et certains historiens y ait trouvé son compte...mais baste...un miracle est toujours possible! ;-)

Isabel 02/06/2015 19:17

Oui, belle lettre (je l'avais lue il y a beau temps mais ne m'en souvenais plus) et belle chanson (je sais, Pierrot, grrrrr de ton côté mais bon !). Comme tu dis, Rhia, les images sont nombreuses mais "toutes ne convergent pas" ;-) ! Normal, en même temps, le bougre sème des indices tout en se gardant bien de donner les clés... Et, à ce propos, pour les zamis présents à Uriage, vous vous souvenez qu'il y a du Freud dans Toboggan ? Pour le coup, il y en a peut-être bien un peu sur Belle... ;-) ! Sinon, sympa que tu viennes chanter dans la plaine comme tous les ans, Pierrot... Les rangs grossissent !

Rhiannon 01/06/2015 18:20

La lettre à Thierry Henri...quelle majesté a porté sa plume...unique! ;) ....quant à la chanson "Belle" l'idée m'a effleuré...les images sont nombreuses...heureuse que tu viennes à Koloko Pïerre ...

JLL 31/05/2015 12:04

Le 20 juin, incontournable date, il faudra la remplir la "petite coopé" et j'espère bien avoir le plaisir de te saluer.
Merci pour tous ces articles et à bientôt M.Pierrot.
JLL

pierrot 31/05/2015 20:26

Sûr que ça sera plein...

Trottinette 31/05/2015 10:20

Magnifique lettre ! Merci pour cette pépite :)