Le duo ROSE-Jean-Louis Murat en écoute!

Publié le 15 Juin 2015

Le duo ROSE-Jean-Louis Murat en écoute!

L'album de ROSE "Pink Lady" est sorti aujourd'hui.

On peut donc se procurer et écouter le duo qu'elle interprète avec Jean-Louis. Texte de Rose et musique de Loane. En le découvrant, on comprend bien pourquoi  ROSE aimerait en faire son prochain single. Amusant de découvrir Jean-Louis Murat dans un "autre univers", très variété pop, pas pour autant dépourvu d'émotions. " se dire adieu/ pour être deux"...  avec des Regrets...

 

http://www.deezer.com/album/10194418?autoplay=yes

 

 

 

 

LE LIEN EN PLUS:

 

Un texte de Jarvis PLATINI, le chônteur publié sur fb ce jour:

 

ROBERT SMITH A LA BOURBOULE (sur l'air de "Morrissey à Magaluf")

Tiens je viens de croiser
Robert Smith
à la Bourboule...
Dans une fontaine à jets,
seul anglais
Bien calé sur son boule

Tout en se remuant chafouin
Du bassin il ondule
Afin de soulager, en vain
Un début de pustule
A l’arrière-train

Sur les remparts le soir
En noir, les curistes se marrent
et font la foire

Ou est passe Robert Smith ?
Il est à la Bourboule
Ou est passé Robert Smith ?

Robert Smith tu le sais
Le Dukan,
des deux pieds il le foule
une assiette de pâtes,
des frites, une banane
et un peu de semoule
et roule ma poule

Après avoir ingurgité
de quoi nourrir Séoul (ohoho)
Robert Smith feint de se lever
Mais aussitôt il roule
Bravo bouboule....

Sur les remparts le soir
En noir les curistes se marrent
Et font la foire

Où est passé Robert Smith
Il est à la Bourboule ?
Où est passé Robert Smith
En Cure à la Bourboule....

A la Bourbouuuuuuuule
A la Bourbouuuuuuuule
A la Bourbouuuuuuuule

 

Ci-dessous Murat, sosie de Robert: lipstick compris?

Le duo ROSE-Jean-Louis Murat en écoute!

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actus Babel (de oct 2014...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rhiannon 16/06/2015 20:14

C'est ton avis et je le respecte...moi j'aime bien....çà change...heureusement qu'elle a un public ;)

Muse 20/06/2015 22:58

Ca change, mais on y croit pas. C'est trop artificiel. Il manque de l'épaisseur...
Tu vois, je me réécoute actuellement des morceaux d'Erik Satie ces derniers jours et une chanson qui me plairait bien, c'est d'entendre une chanteuse un peu audacieuse en duo avec JLM, c'est ce morceau admirablement interprété par Patricia Petibon:
https://www.youtube.com/watch?v=-dMjpsJqDfA
Une belle valse aussi entraînante que la sculpture de Camille Claudel, un beau texte, une mélodie attrayante...et une possibilité expressive et passionnée plus importante que dans le refrain pop de Rose.

Emmanuel 16/06/2015 19:34

C'est pas parce que JLM a participé à ce truc qu'il faut trouver ça bien ! C'est de la daube ! C'est mon avis ... et je le partage :-)

Muse 20/06/2015 22:39

Le sujet n'est pas neuf même si sympathique, ça va pas pisser loin ni côté texte ni côté musique,on ne croit pas du tout au duo qui sonne faux au possible, mais au moins, ça sort JLM de sa grotte. Lui ouvre d'autres horizons. Et pour Rose, JLM lui offre une forme de caution, de laisser-passer pour être introduite et validée dans le cercle très étroit mondain et média critique de Libé, Télérama, les Inrocks et le Figaro. Je ne sais si elle y puisera plus de crédibilité mais la participation de JLM lui offrira peut-être plus de légitimité qu'elle n'en a actuellement. Et offrira si le titre marche, un tremplin financier supplémentaire à JLM.
Gagnant-gagnant comme deal.

Rhiannon 16/06/2015 10:53

Excellent Laurent...tout est dit ;)

Laurent 16/06/2015 10:19

"De Rose Ne Reste Que L'épine" :

Ores est temps de vous donner conseil
Sur les périls où beauté vous expose.
Fille ressemble à ce bouton vermeil
Qu'en peu de jours on voit devenir rose.
Tant qu'est bouton on voudrait en jouir,
Nul ne le voit sans désir de rapine.
Dès que le Soleil l'a fait épanouir,
On n'en tient compte, un matin le ruine,
De rose alors ne reste que l'épine.

Lorsqu'un amant, l'exemple est tout pareil,
Fait voir désirs à qui pudeur s'oppose,
Si l'on ne fuit, l'amour est un soleil,
Point n'en doutez par qui fleur est éclose.

Alors en bref on voit s'évanouir
Transports et soins, par qui fille peu fine
Présume d'elle et se laisse éblouir.
Méprise succède à l'amour qui décline,
De rose alors ne reste que l'épine.

Plus de commerce avec le sommeil,
Ou si parfois un moment on repose,
Songe cruel donne fâcheux réveil ;
Cent et cent fois on en maudit la cause.
Voir on voudrait dans la terre s'enfouir
Tendre secret duquel on s'imagine,
Qu'un traître ira le monde réjouir
Parle-t-on bas, on croit qu'on le devine :
De rose alors ne reste que l'épine.

Album "Madame Deshoulières" 2001

Armelle 15/06/2015 17:53

un sujet de conversation tout trouvé pour ce week-end, le duo avec Rose! ;)

Rhiannon 16/06/2015 10:57

Etonnant et rafraichissant ....pas l'habitude de l'entendre sur ce registre....çà va plaire je pense...:)
J'fais jamais assez de place pour tes douleurs en face
Je les laisse s'emmêler sans même m'en mêler
J'ai pas dans les yeux le compas pour être deux
pour être deux
Dans l'air du temps.....