Des rappels toujours (Morgane, Matt Low) et une cover

Publié le 3 Septembre 2015

 

Ah, dans mon article précédent qui voulait récacapitutuler tout depuis le début... de l'actu en cours, j'ai oublié au moins deux choses!

 

- Les places sont en vente pour le spectacle de MORGANE IMBAUD, "les songes de Léo", avec des textes en français signés Jean-Louis Murat. 14 euros seulement et une misère pour les étudiants: 4 euros!

 

http://www.lacoope.org/concert/les-songes-de-leo-0  

Léo est un petit garçon-félin gracieux qui ressemble à beaucoup d’autres enfants-félins.

Les yeux pleins de curiosité pour le monde qui l’entoure et le nez à l’affût des odeurs de ce qui pousse autour de lui, il serait presque banal si ce n’était une particularité, une étrangeté, quelque chose de différent : Léo n’a qu’une oreille pour entendre les bruits qui racontent l’animation de la forêt où il vit. Cette marque distinctive lui cause cependant beaucoup de problèmes car elle lui fait ressentir cruellement le rejet dont il est victime de la part des autres, les « normaux ». Jusqu’au jour où il rencontre une petite boule de plume qui va l’entraîner dans un voyage aux multiples rebondissements. Morgane Imbeaud, la remarquable chanteuse du groupe Cocoon, a écrit ce premier texte et composé les musiques qui accompagnent le parcours initiatique de Léo, dessiné par l’illustrateur Christophe Chabouté. En dix chapitres, beaucoup d’images et quelques chansons écrites spécialement par Jean-Louis Murat, nous seront racontés la tristesse de la solitude mais aussi l’enthousiasme de la découverte de contrées nouvelles. Cette recherche d’un monde meilleur peut parfois se transformer en peur de l’inconnu et révéler la force négative de la culpabilité et de la déception, face aux amis ou faux-amis. Cependant, au terme de son périple, le jeune Léo prend conscience de la nécessité de s’accepter tel qu’il est en dénonçant une normalité qui brutalise ceux qui ne sont pas comme les autres. Un conte musical enchanteur, parfois sombre mais totalement féerique, comme un rêve troublant traversé de cauchemars.

Ecrit et composé par Morgane Imbeaud. Textes : Morgane Imbeaud et Jean-Louis Murat. Illustrations : Christophe Chabouté. Direction Artistique : Morgane Imbeaud et Alexis Magand. Arrangements musicaux : Guillaume Bongiraud.

 

 

- Mat Low (Matthieu Lopez), autre ancien de l'aventure BABEL, a lui aussi demandé des textes à Jean-Louis Murat. Il a enregistré ses titres en août au studio Black Box, où quelques auvergnats sont déjà passés mais aussi les Last shadow puppets, Tinariwen, Anna Calvi ou Deus...  Le LP s'intitulera BANZAï.  Un hommage de Murat au film de Coluche?  Permettez-moi d'en douter... On espére très vite pouvoir écouter  ça. Matthieu est accompagné à la batterie par Olivier PEREZ des GARCIAPHONE.

https://www.facebook.com/MattLowBanzai?fref=photo

photo de... Morgane Imbeaud... le monde est petit.

photo de... Morgane Imbeaud... le monde est petit.

- Et pour finir, voici une cover que M. CHRISTOPHE PELLEGRINI m'a posté sur la page fb Surjeanlouismurat, le blog de Pierrot. (pensez à la liker!)

Christophe est musicien; peintre, auteur. http://www.editionsdestourments.fr/page/65971

Chaine youtube

voilà... c'est tout pour le moment... Pensez au festival LES BELLES JOURNEES le week-end prochain... et écoutez par exemple, LA FELINE... qui adore "la fin du parcours" et la façon "crade" dont Murat la chante.

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actus Babel (de oct 2014...)

Commenter cet article

pierrot 05/09/2015 21:13

oui! J'ai lapsussé... et SORTIE CHEZ PIAS... ça c'est l'info du jour...

Florence 05/09/2015 19:03

Il s'agit d'un EP, Pierrot ...(dixit Matt Low)

Yseult 03/09/2015 22:47

Revenue d'un long périple estival et pas tout à fait remise de la rentrée (grande année pour la progéniture, ici) j'espère que vous allez tous bien ! On dirait que oui ...

Le site officiel mentionne aussi une petite info sous des airs de sans grande importance : "JLM a fini d’écrire son prochain album qu’il enregistrera à l’automne et retourne sur scène à partir du 1er octobre."

Pas de date envisageable pour nous, toujours trop au nord ou trop à l'ouest, JLM nous ayant confirmé qu'il ne mettra plus les pieds à Perpignan et vu qu'on reste finalement dans nos profondes contrées frontalières, on reste dépendants au mieux de Toulouse ou Montpellier et souvent de bien plus loin (certains l'ont constaté) ... Et ça ne vaut pas que pour JLM !!!! Ça sent la saison triste !
;-((

Muse 10/09/2015 00:04

Coucou Yseult

Bonne rentrée à ta progéniture. La mienne est encore trop pitchoune pour faire la rentrée, ce sera pour l'an prochain voire le début d'année suivante.

J'ai la chance d'aller voir Sanson le 17 octobre prochain (cadeau offert par mon compagnon). Mais sur la programmation locale 2015-2016, ça doit être un des seuls concerts valables avec celui de Moriarty à Tarbes, celui d'Izia ou celui d'Alpha Blondy et Asian Dub Fondation. Faut aller à Biarritz pour voir Belin, Dominique A et quelques autres qui semblent comme beaucoup de parisiens et de tourneurs, complètement zapper le Béarn (trop bouseux pour eux sans doute, pas assez chic et mondain). Ne connaissant pas encore le programme du festival Automne à Lescar auquel JLM avait participé il y a deux ans, peut-être y aura-t-il quelques bonnes surprises? Il faut l'espérer car sinon c'est plutôt comme chez toi le vide intersidéral.
J'ai l'impression que seules les grosses machines à fric sont programmées et très peu d'artistes à textes qui valent le déplacement. Le sud, parent pauvre culturel?
On pourrait le penser dès lors qu'on ne vit pas près de Marseille, Nice, Cannes, Biarritz, Montpellier, Toulouse...