Le point actu Morituri

Publié le 5 Juin 2016

1) Du 20 au 26 Mai, Morituri s'est vendu à 341 exemplaires physiques (142e du classement). C'est moyen, c'est moyen... On attend un 2e single pour que se prolonge un peu la vie de ce bel album.

Ps: Vous vous rappelez qu'il y a un concert à Clermont le 18 juin? On y sera!

2) L'Humanité aime toujours Murat. Dans l'humanité Dimanche de ce week-end:

Merci à Caroline B. pour la photo.

Merci à Caroline B. pour la photo.

 

3) Encore de la chronique:

 

- http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20160524.OBS1115/cosmic-machine-jackie-palmer-la-selection-musicale-de-l-obs.html?xtor=RSS-17

♥♥♥ "Morituri", par Murat (Le Label/Pias).

Le Murat de saison est arrivé. Noir et duveteux comme un cygne. Cette fois-ci, un album de ménestrel plus que de rocker. L’Auvergnat prolifique (des centaines de chansons dorment dans ses armoires) déroule son spleen langoureux. Le poète, entre Facteur Cheval et Verlaine, Bourvil et Neil Young, murmure plus que de coutume. Cafardeux ? Mais lumineux. Qui d’autre ose chanter marmotte, mouflons, giroflée, pont-levis, satin pâle, vent chaud, garde-chasse, vallon détrempé, chiendent, narcisse, jasmin. Et vaine espérance. François Armanet

- http://mescritiques.be/spip.php?article1981

Extrait : Il ne faut pas prendre la singularité de Jean-Louis Murat pour de la solitude. S’il sort depuis toujours des albums très personnels, ce sont aussi ses collaborations qui façonnent le son de toutes ses sorties. Après un long Babel qui signait une collaboration très fructueuse avec le Delano Orchestra, il signe son vingtième album en recrutant des musiciens au passé tourné vers le classique et l’improvisation jazz et ayant quelques belles références. Le claviériste Gael Rakotondrabe ayant déjà joué avec Antony and the Johnsons ou Pierre Lapointe et le bassiste James Thomas a côtoyé Ray Lamontagne. Citons aussi le retour de Morgane Imbeaud (Cocoon) aux chœurs.

Le résultat est donc bien moins champêtre que sur Toboggan et moins direct que sur Babel. Rassurez-vous, ce n’est pas trop lounge non plus. L’équilibre est donc très vite établi, permettant quelques moments à la coolitude bien réussie (Tous Mourus).

Vos lettres latines vous ont enseigné que Morituri désigne ceux qui vont mourir (et qui saluent César au passage). Outre l’universalité de notre condition de mortel, cette allusion est ici plus spécifique au monde paysan qui disparaît. Ce n’est pas neuf chez lui, ce thème avait déjà été abordé dans Vendre les Prés mais il est encore plus présent ici et il s’incarne dans d’inquiétants gimmicks (chialer dans la cuisine sur la Pharmacienne d’Yvetôt), dans une fausse trivialité (Tous Mourus), du bon vieux WTF des familles (French Lynx) ou un faux ton enjoué (Interroge La Jument).

Même si on a renoncé depuis longtemps à se lancer dans une exégèse poussée de ses textes, ils s’imposent d’eux-mêmes par leurs fulgurances et l’aplomb avec lequel il les livre. C’est sans doute pour ça que quelques bribes plus figuratives prennent une lumière particulière. Même s’il a été écrit le texte d’Interroge La Jument longtemps avant les attentats de Paris, on se rend compte que le mot ‘terrasse’ ne résonne plus de la même manière. La suite: ici

 

- Et une autre chronique tout fraiche... mais euh: c'est une chronique de CHEYENNE AUTUMN! Bon, y 'a pas de mauvaise date pour parler d'un disque: http://www.xsilence.net/disque-9835.htm

 

4)  Murat taclé?:

Vous êtes un auteur très demandé. Récemment Jean-Louis Murat, nous confiait qu’il avait un profond mépris pour ceux qui écrivent pour les autres…
La différence entre Murat et moi, c’est qu’il croit que son écriture est sacrée, pas la mienne. Quand tu écris pour Greco ou Hallyday, tu n’utilises pas les mêmes mots, les mêmes dictionnaires. Il faut se remettre en question. Peut-être que Murat n’en a pas envie…

C'est Miossec qui parle à METRONEWS.

 

 

5) Elysian Fields et la belle Jenny vient de jouer en France... On n'aura pas vu, je crois, Jean-Louis, du côté du Tremplin cette année (cf la dernière fois). Le progrès évoque JLM à l'occasion du concert de Bourg en Bresse:  

Jean-Louis Murat, expert en la matière, ne s’était pas trompé lorsqu’il avait invité Elysian Fields sur Mustango, l’un de ses plus beaux albums. Jamais fantômes n’auront été aussi sensuels, troublants, ouvert à tous les possibles. Joe Dassin avait raison. Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Élysées.

Selon leur site officiel, ils reviendront en Europe à l'automne:  ils indiquent à "BOURDEAUX", qui est dans la Drôme.... mais il s'agit plutôt de  Bordeaux (salle Le Rocher De Palmer).

 

 

 

LE LIEN EN PLUS

Le nouvel album de Silvain VANOT  "Ithaque" vient de sortir, et je l'ai écouté avec grand plaisir, alors que sa voix habituellement ne me sied guère. En écoute :

http://03h50.bandcamp.com/album/ithaque

Un article dans POP NEWS

On rappelle que Silvain est aussi l'auteur d'une biographie de Johnny Cash. Le compte-rendu du dernier concert de Clermont par M à lire ici.

Il sera cet été sur Lyon en résidence à l'épicerie moderne, puis en concert à Marcy l'étoile, dans le cadre des Nuits de Fourvière. http://www.nuitsdefourviere.com/programme/silvain-vanot

  • le 18/07/2016 à 20h00 Domaine de Lacroix Laval, et c'est gratuit.

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Morituri

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Muse 08/06/2016 10:46

Si Elysian Fields vient à Bordeaux, c'est que la production de l'album est en partie bordelaise pour cette fournée.
L'album est magnifique musicalement parlant. Ce qui manque un peu, c'est la modulation vocale de Jennifer Charles qui ne varie ni dans l'intonation ni dans l'expression, ce qui rend vocalement le disque un peu monotone. Mais musicalement, l'album est très chouette. Esthétiquement aussi avec de très beaux montages photos. Les textes sont également d'une grande profondeur.
L'album tourne pas mal dans ma voiture ces derniers temps en alternance avec l'album de JLM.