Le journal de la rentrée...

Publié le 29 Août 2017

 

bonjour, c'est..euh... Nicolas..euh... Demurat, sur Auvergne euh... Inter. Bonjour à tous, sur la première muratinale de France, selon les chiffres méhueetàdiamétrie.

Et tout de suite, retour sur les événements de cet été parce qu'ils semblent que certains avaient décrochés sous prétexte que c'est l'été ou qu'on parlait de loi travail.

- Muraleaks:  Information exclusive de notre service culture,  Murat était en studio, on le rappelle... mais aucune information officielle n'a été donnée. Indiscrétion: Il  a profité des micros pour faire une petite participation pour un autre artiste.  L'information au départ provient de Denis Clavaizolle et son instagram, nous avons eu une confirmation ensuite, mais notre lanceur d'alerte a souhaité rester anonyme. Le canard enchainé et médiapart n'ont pas abordé le sujet, on s'interroge.

 

-  Murat fait partie du casting du nouvel album d'INDOCHINE qui reçoit un accueil presse intéressant. Il a écrit un texte "karma girl". Bernard Guetta, il faudra en parler à votre frère...  Quant à Nicola Sirkis, il fera l'objet d'un numéro de "sur les épaules de Darwin": Jean Claude Ameisen reviendra sur le mythe de l'éternelle jeunesse et les plantes vivaces.

- Durant l'été, d'autres textes inédits de Murat ont été dévoilés dans la voix de Matt Low

-  Pendant le mois d'août, nous sommes revenus sur Jeanne Moreau décédée le 31 juillet, et les chansons que Murat que lui a écrites. à lire ici

- Enfin, nous apprenions le retrait de la vie musicale de Marie Audigier.  A lire ici

Nous sommes en mesure ce jour d'annoncer qu'elle prend des fonctions de direction (directrice déléguée) à l'Institut Français du Congo Brazzaville. Elle ne peut plus exercer de fonctions privées... et cesse donc bien officiellement d'être la manageuse ou directrice artistique de Jean-Louis. Laure prend le relais.  Même si le rôle de "manageur de Murat" n'a jamais été une fonction très en lumière (on imagine des jobs plus faciles!), elle devait prendre toute sa place dans les négociations avec les maisons de disque, les tourneurs (...et il a fallu en changer beaucoup), les préparations d'albums et la mise en relation avec les musiciens. Murat a également évoqué certains choix qui lui étaient suggérés: la tournée solo pour Tristan, ou les chansons figurant sur les albums par exemple. J'ai également souvenir de Marie sondant les spectateurs à la sortie d'un concert de début de tournée à Lyon pour avoir leur ressenti et leurs remarques.

Sur inter, l'Afrique, c'est toujours et encore via les mots de Soro Solo... C'est le dimanche à 22 heures désormais.

 

ON PASSE SANS TRANSITION AUX DERNIERES BRICOLES :

- Jerry Lewis et Murat? Est-ce incongru? Le Mister Love auvergnat aux multiples facettes aimait le pitre américain. C'est du moins ce qu'on pouvait lire dans ZAP MAG:

Le journal de la rentrée...

- Quant à Mireille Darc, née Aigroz, certains sites  indiquent qu'elle serait  née à la BOURBOULE en 1938. D'autres parlent de Toulon et même Toulouse... Le fait est qu'elle est citée aux côtés de Murat du coup  dans ce livre sur le cyclisme et dans un article de Magic RPM.  Le plus certain est qu'on a beaucoup parlé de leur coeur, qu'il souffle, saigne, soit trop laid, ou remplacé, ou  qu'on s'interroge sur ce qui se trouve tout au fond... ou encore qu'il soit anéanti.

 

- Restons sur le cinéma:  Rétrospective CLAIRE DENIS à la cinémathèque, c'est l'occasion d'entendre un peu de Murat... du 25/09 au 20/10!  Trapenard en parlera sûrement.

http://www.cinematheque.fr/cycle/claire-denis-414.html

"Il reste des éléments de ce film annoncé, mais subsiste surtout, comme souvent dans d’autres films de la cinéaste, une œuvre somnambulique où les personnages errent, se croisent et tentent souvent de (re)créer entre eux un lien qui finit par se défaire, comme le rappelle d’ailleurs dans le film la chanson de Jean-Louis Murat.   On se croit d’amour/on se croit féroce enraciné/
mais revient toujours/le temps du lien défait.
En trente ans, Claire Denis a tissé la fragilité des affections : le lien entre une mère et son fils qui lui échappe et qu’elle ne comprend plus (J’ai pas sommeil)"

NB: Laetitia Masson, elle, a les honneurs (encore) d'arte: le 3x52 minutes "aurore" avec... ELODIE BOUCHEZ... sera diffusée cet automne. Et ce n'est pas Murat qui a signé la musique, parce que j'imagine que ça serait dit... même si celle de la bande d'annonce d'arte peut faire penser que. 

Rappel: Masson, c'est PETITE FILLE et The END,  et aussi le "making of" du Cours ordinaire des choses... entre autres choses... J'oubliais même la BO de Murat sur le film "L'orchidoclaste"  (mince, je n'ai toujours pas regardé mon DVD!)

 

PJ Harvey était en France pour les festivals... dont à St-Malo, là où selon l'histoire officielle, Murat a été transporté par sa galure  un mois d'août 1998.

Son concert à Lyon est sur ARTE CONCERT... L'occasion de croiser une vieille connaissance : Jean-Marc Butty... le batteur du Moujik. 

 

 

Dans Télérama, on rend hommage à Anne Sylvestre... et on ne manque pas de citer dans le rang de ses admirateurs Jean-Louis Murat. Il est vrai qu'il l' a très très régulièrement cité dans ses goûts musicaux.

 

- Petite respiration photographique pour les DAMES:

https://www.flickr.com/photos/96246327@N04/with/36622191482/

Scene BNP Paribas Fortis - Jean-Louis Murat - (c) Nicolas Tacheny

LE LIEN EN PLUS DANS LE RETROVISEUR

26 ans en arrière: Première diffusion de REGRETS à la télévision française... La vidéo est diffusée en exclusivité le 09 septembre 1991 dans l'émission de Michel Drucker, "Stars 90" à laquelle Mylène participe.

http://www.mylene.net/mylene/c_regrets.php

Souvenirs de tournage par Jean-Louis Murat (le clip désenchanté a été tourné juste avant... et il reste peu de pellicules!) :

"Nous tournons le clip à Budapest. Ce qui me reste du tournage, c'est la très grande sévérité de Laurent : bâtir une carrière comme ça, et durer ainsi, suppose beaucoup de professionnalisme. J'étais un peu observateur, je trouvais ça assez remarquable, je voyais bien que c'était un vrai fonctionnement de couple où l'extrême rigueur demandée par l'un était comprise et acceptée entièrement par l'autre. Une vraie complémentarité, une intensité dans le désir de faire quelque chose de qualité, sur la même longueur d'onde. Quand on travaille avec eux, c'est toujours assez bluffant de voir jusqu'à quel point ils peuvent aller dans le commandement, dans la soumission aussi. C'est très étonnant, c'est cela qui me reste du tournage de Regrets."("Mylène Farmer de chair et de sang", Annie et Bernard Réval, Editions France-Empire, 2004).

LE LIEN EN PLUS "LE JEAN-LOUIS EST SYMPA"

J'ai trouvé ça.... alors ma foi, ça ne fait pas de mal:

http://galaxiedalex.blogspot.fr/2012/03/jean-christophe.html

Février 2010, ils croisent furtivement Jean-Louis Murat au Studio Davout à Paris. Le Duo l’invite à écouter leur démo sur myspace. A leur grande surprise, l’artiste les recontacte quelques jours plus tard, déclarant que «leur musique était magnifique» ! Murat leur propose généreusement son aide. C’est ainsi qu’ils feront sa 1ère partie au Bataclan, à l’Alhambra puis s’en suivra une tournée en Estonie supportée par l’Institut Français. En 2011, ils donnent naissance à leur 1er Album « Rouge Madame » et à leur fille Anna …

Les ROUGE MADAME sont un peu en stand by... mais continuent leur activité musicale:

http://www.rougemadame.com/

----------------------------------------

C'est la fin de notre édition "spéciale rentrée".  Bon courage à tous.... et nous vous souhaitons une bonne journée, à l'écoute de Murat et d'autres... et je voudrais dire à Pascale Clark que je ne suis pas gros... et en tout cas, je ne partage pas l'antenne avec un frontiste.

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Morituri

Commenter cet article

Angeline 04/09/2017 15:51

j'aime me promener ici. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)

Angelilie 31/08/2017 18:29

un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir