Chronique de Baptiste Vignol et rendez-vous

Publié le 27 Septembre 2018

 

 - Coups de cœur, coups de gueule, la plume de Baptiste Vignol, alterne... sauf quand il s'agit de Murat...  Il est tombé sous le charme de "je me souviens"...  mais du coup,  la question va peut-être se poser : ne retiendrons-nous que ce titre d'"il francese"?

http://delafenetredenhaut.blogspot.com/2018/09/quand-murat-se-souvient.html

"IL FRANCESE est son dix-huitième album-studio. Celui d’un retour divin, par la seule grâce d’une complainte importante, imparable, éternelle et déchirante où Murat chante comme on ne l’avait quasiment jamais entendu: Je me souviens. Se souvenir que Murat, avec sa belle gueule d’amant idéal, est un seigneur, qu’il sève encore (du verbe sever), qu'il n'est pas dans la nostalgie facile et que sa voix demeure, et de loin, la plus sensuelle que la chanson française n’ait jamais enfantée".

 

- Ce soir, premier rendez-vous promo important: FRANCE INTER... et on a droit à une nouvelle photo de F. LORIOU pour l'occasion:

 

 

- Demain dans Entrée libre sur France 5

 

-  Chronique dans ROLLINGSTONE: 4/5 , "un album audacieux, séduisant, indispensable"

Je vous trouve ça rapidement... en attendant une interview dans le prochain numéro.

 

 

 

LE LIEN EN MUSIQUE EN PLUS

J'ai envie de vous dire et redire qu'il faut écouter DREAMWATER de Garciaphone... et acheter le disque. J'ai  dû écouter 3/4 fois le disque hier, et 3 fois plus le final de "Every song of sorrow is new" (la 7).     Olivier Perez, merci!!

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Muse 28/09/2018 22:12

Joli papier de Baptiste Vignol. Pour le moment, je n'ai vraiment écouté que Hold Up et Je me souviens. J'ai beaucoup apprécié Je me souviens (je trouve même que sur ce titre, JLM fait un effort de diction comme rarement il en a fait et pour ça je dis bravo), trouvé grotesque hold up, qui va avec un autre du précédent album et qui se la jouait vieux schnock réac et sexiste.
La grosse déception quand même des photos de Loriou, c'est qu'utiliser des Prim'Holstein bêtes comme leurs sabots à la place des salers, franchement, c'est dommage.
Surtout que la photo est sensée se faire en Auvergne. A la limite, on aurait compris des ferrandaises ou des limousines...mais des Prim'Holstein...

ArmElle 27/09/2018 20:17

J'écoute... j'en suis au 6ème titre... j'aime!

Patrice 27/09/2018 15:07

Vivement demain !
Heureusement que tu nous procures les infos/ médias ( et un peu le site F.B. de JLM ) parce que le site officiel ,lui, n'est pas très réactif...
L'OBS, sous la plume de l'atrabilaire Sophie Delassein, n'a pas du tout apprécié Il Francese,noté 0/4
"C'est raté."Pointant des textes abscons.Une seule chanson trouvant grâce à ses yeux : Je me souviens.
"Achtung" aurait dû nous prévenir,dit-elle.
Bref, entre Valérie Lehoux de Télérama et S.D. de L'OBS ,voilà le grand écart des critiques auquel il faut s'attendre !