ventes et du rattrapage: France Bleu et la chronique de ROck and FOLK

Publié le 12 Avril 2020

Bonjour et bon dimanche, 

-Message de prévention: Merci de respecter les mesures barrières devant mes fautes d'orthographe, l'accès au blog n'est pas limité en nombre de visiteurs, mais vous devez être vigilants de ne pas exporter vos virus en zone commentaire, attentions aux commentaires de Marabout vous proposant une immunisation contre le covid: ils sont efficaces pour faire revenir votre femme uniquement;devant les photos de Murat, utilisez un mouchoir à usage unique-.

- rappel: Murat sur arte dans "20minutes" ce lundi

1)  VENTES:   5e semaine

Baby love reste à la 138e place du classement des "longs" formats... avec 54 ventes... sans commentaire. 15"download" (187e du coup des classements "longs download").

et pendant ce temps-là, Luciani vend, elle, encore 554 de "Sainte-Victoire",  et la "Chantal Goya" belge, 900 de "Brol" (et vitaa et Slimane 2066)... On les trouve en supermarché... Bill withers fait lui une entrée dans le classement "streaming back catalogue" avec deux disques (équivalent à 560 ventes), et dans le classement "long streaming" avec un autre (358).    

1

2) Voici une interview qui date déjà d'un mois. Je l'ai bien aimée car il est question avant tout des chansons de "Baby love" et de musique. Je suis allé en féliciter Arnold Derek qui m'a répondu : "Merci beaucoup pour ce compliment C’est un grand artiste pas toujours facile mais toujours passionnant. Et je suis modestement vraiment heureux d’avoir fait un bon entretien autour d’un très bel album". La mauvaise note: la set-liste (diffusez les enfoirés devant Murat...)... alors qu'on a droit qu'à des extraits de Baby love.

https://www.francebleu.fr/emissions/acces-direct/jean-louis-murat?fbclid=IwAR0wlXzPy9lMMXRZxxpPb7JqXBH6Jciu8TqxjvSJCeushsGUZ1MAxfxljhc

- réparer la maison: "je suis papa, je suis grand père", l'état du monde me concerne...  Côté musicale: "on est dans le côté suave" de la musique soul.

- "le blues, un éclairage de l'esprit, un éclairage bleu sur l'être"...

- rebirth of the cool:  "l'expression est jolie; en français, va trouver l'équivalent! aussi fort". Le côté cool de Murat? "c'est inné, mais il faut travailler beaucoup".

 - Sur son ancrage, joli moment quand Murat évoque le côté "sentiment amoureux" qu'il a devant son paysage, son environnement.

- xanadu: d'abord choisi dans le sens du le "paradis", du palais d'été de gengis, mais il y a "le danger d'imminente vengeance divine derrière"

- Après avoir longtemps raconté qu'il avait le tour des machines, voici Murat qui déclare son amour pour les sons synthétiques, et les synthés.  "mais il faut avoir du goût" (du fait de l'infinité des solutions). "je suis très très curieux de tout" (dans le domaine musical).  Après avoir raconté qu'il multipliait les achats de boite à rythme et de matos, "Je préfère les boites à rythme aux batteurs". 

- "Si je m'attendais"... une histoire vraie... et de l'importance du "ah" devant...

3) Et voici la chronique de ROCK AND FOLK qu'elle est bonne, et insiste que ça serait une bonne porte d'entrée à l'univers muratien....

Bon, de là à dire que la voix n'a jamais été aussi séduisante...  Il lui faudrait réécouter Mockba.

 

 

LE LIEN EN PLUS

https://www.bretagne-actuelle.com/lorage-darnaud-le-gouefflec/disques/

Arnaud Le Gouëfflec

Puis suivent des chansons telles que Le meilleur pour la fin et Le Blasphème, qui développent, elles aussi, un caractère hypnotique avant que Milarepa, du nom d’un poète et magicien Tibétain (et qui devait, à l’origine donner son titre à cet opus) n’enfonce le clou et achève de nous convaincre que nous tenons-là un album de grande classe qui évoque les meilleures productions de Jean-Louis Murat. Car, comme chez l’Auvergnat, les mots sont ici finement ciselés et possèdent une dimension poétique incontestable qui ne peut qu’emporter l’adhésion des amoureux de la langue française. Bref, rien n’est à jeter dans cet album qui confirme, si besoin est, qu’Arnaud Le Gouëfflec est bel et bien l’un des artistes les plus brillants et singuliers du paysage musical francophone.

et:

Rédigé par Pierrot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Patrice 13/04/2020 20:46

Salut!
JLM va vraiment mal,sur son Facebook il s'imagine en rouleau de printemps (tardif).
Sinon ,l'interview du 28 Minutes d'Arte est un peu décevante (où sont les chansons ?).
Quant aux ventes,le record de TRAVAUX sera-t-il battu? Après le confinement,les "Français"se jetteront sur Baby Love et forceront les Politiques à soumettre l'économie aux seuls critères écologiques et sociaux pour éviter l'Anthropocène...
Rêvons.