Interview et une nouvelle date (DJION), report et du liens en plus! Du Murat, du Murat...

Publié le 3 Octobre 2020

Bonjour,

1)  Une interview? Cela faisait longtemps! On la retrouve dans LONGUEUR D'ONDES, numéro 93, le mag qu'on n'achète pas, est toujours là, et bien vivant (depuis 1982). Le numéro est consultable, téléchargeable, downloadisablemachinchose, et lecturable sur le site!  Mais pour les amoureux du papier de belle qualité, on peut s'abonner...

http://www.longueurdondes.com/

 

On retrouve un Jean-Louis Murat de bonne humeur (on appréciera l’indication :"rires") bien que le discours soit un peu sombre... Notre cow-boy se révèle en lonesome désormais, et étendant son itinéraire amoureux à des considérations plus larges sur l'ensemble des femmes, y compris  sa descendance, dans un contexte post-me too (on est bien dans "baby love"). Il semble s'éloigner un peu de ses discours nitzchéens ('L'homme doit être éduqué pour la guerre, - la femme pour le repos du guerrier'): "les mecs ne sont pas du tout ce que les femmes pensent"... et ce serait elles qui font désormais souffrir les hommes... Au delà de ça, il est touchant quand ils évoquent ces 9 séparations, "la mort sera la dernière", et ce rêve "très 19e siècle" "romantique" du couple  (fin 2e colonne). 

 

On se met "le môme éternel"? Le titre "un de mes meilleurs ouvrages"

2)  Euh, désolé! Je vous disais que la tournée d'automne était sans doute bouclée... mais voilà qu'une date nous arrive: ça sera à DIJON!   Je lève le voile: ça sera à la vapeur (mais vu qu'il est obligatoire de porter le masque, et le préservatif si plus... ce n'est pas gênant).  Le SAMEDI 7/11(salle smac de la ville).  

https://www.infos-dijon.com/news/sortir-voir-ecouter-decouvrir/sortir-voir-ecouter-decouvrir/concert-jean-louis-murat-a-la-vapeur-le-7-novembre.html

 

3) Les rééditions TOBOGGAN et A BIRD ON A POIRE ont été décalées à décembre. Il s'agit d'un retard de fabrication. On me signale dans l'oreillette que très rapidement ensuite nous aurons droit à la suite (D'ici février, 4 autres vinyles devraient darder leur sillons à l'horizon).

 

POUR RAPPEL:    "BABY LOVE DC", c'est le 30 octobre en CD, et exclu vinyle blanc sur le site officiel jlmurat.com  

Cette nouvelle édition comprend cinq titres extraits de  « Baby Love», réenregistrés en versions acoustiques.

Inclus également 3 titres inédits, dont une adaptation française du titre « L’arcobelano » d’Adriano Celentano.

 

LE LIEN EN PLUS COLLABORATION

 

Jean-Louis rangé dans les "hommes importants" dans la vie... de Nolwenn Leroy. Bon, le petit magazine s'est rappelé du titre "sur mes lèvres"... charmant ("le plus beau de son album"), dont Laurent Ruquier demanda une version a capela sur son plateau. Le rédacteur tient à préciser que Nolwenn n'avait pas fait à cette occasion "une France Gall". On espère  qu'elle renouvellera l'audace...

Nolwenn Leroy a reçu de Jean-Louis Murat le titre “Sur mes lèvres”, le plus beau de son album “Ô filles de l'eau”.

Toutefois, le titre avait une l'allusion érotique. Mais contre toute attente, Nolwenn a compris Jean-Louis Murat. Il n’y a eu donc pas de conflit entre les deux personnes.

https://amomama.fr/230441-nolwenn-leroy-a-39-ans-zoom-sur-les-homm.html

 

LE LIEN EN PLUS COLLABORATION 2

INDOCHINE est toujours d'actualité...  Petite interview de Nicola:

"On commençait à écrire l’album « Paradize » et plusieurs auteurs nous avaient déjà proposé des textes : Jean-Louis Murat, Gérard Manset, etc. Michaël nous a envoyé une cassette avec deux titres. « J’ai demandé à la lune » était en guitare-voix et j’ai tout de suite accroché. Ma compagne était alors enceinte et j’étais particulièrement sensible au texte qui peut s’adapter à bien des situations sur le thème : demander l’impossible, ne pas briser les rêves. Il nous a quand même fallu 7 ou 8 versions pour trouver le bon truc, développer le côté spatial. Et une bonne dose de hasard avec la fille d’un ami qui est passée au studio et chantonné la mélodie… que nous avons gardé dans l’enregistrement. C’est devenu la 2e chanson préférée des Français alors qu’à la sortie, ce n’était qu’une face B !"

IL indique qu'il lit le livre de Woody Allen :  "le livre est passionnant. Notamment dans ce qu’il dit de la vérité et du mensonge dans une société ultra-médiatisée. »    Nikola est vraiment un rebelle, la preuve: il aime aussi Jean-Louis Murat.

https://fr.media7.ma/monde/nicola-sirkis%E2%80%85-%E2%80%85le-succes-dindochine-a-un-cote-incroyable-et-magique%E2%80%85.html

aussi visible là: https://www.dailymotion.com/video/x28kkg8

  LE LIEN EN PLUS COLLABORATION 2

INDOCHINE est toujours d'actualité...  Petite interview de Nicola:

"On commençait à écrire l’album « Paradize » et plusieurs auteurs nous avaient déjà proposé des textes : Jean-Louis Murat, Gérard Manset, etc. Michaël nous a envoyé une cassette avec deux titres. « J’ai demandé à la lune » était en guitare-voix et j’ai tout de suite accroché. Ma compagne était alors enceinte et j’étais particulièrement sensible au texte qui peut s’adapter à bien des situations sur le thème : demander l’impossible, ne pas briser les rêves. Il nous a quand même fallu 7 ou 8 versions pour trouver le bon truc, développer le côté spatial. Et une bonne dose de hasard avec la fille d’un ami qui est passée au studio et chantonné la mélodie… que nous avons gardé dans l’enregistrement. C’est devenu la 2e chanson préférée des Français alors qu’à la sortie, ce n’était qu’une face B !"

IL indique qu'il lit le livre de Woody Allen :  "le livre est passionnant. Notamment dans ce qu’il dit de la vérité et du mensonge dans une société ultra-médiatisée. »    Nikola est vraiment un rebelle, la preuve: il aime aussi Jean-Louis Murat.

https://fr.media7.ma/monde/nicola-sirkis%E2%80%85-%E2%80%85le-succes-dindochine-a-un-cote-incroyable-et-magique%E2%80%85.html

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Baby Love

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pierrot 03/10/2020 19:06

Pour illustrer l'époque décrite par Murat, je tombe là dessus: https://www.parismatch.com/Culture/Livres/Alice-Coffin-branchee-sur-sectaire-1705144

Pierrot 03/10/2020 19:09

"Les hommes mènent une guerre permanente contre les femmes et tentent de la dissimuler".