Jean-Louis Murat à Perpignan, concert EL MEDIATOR et BIBLIOGRAPHIE

Publié le 16 Octobre 2020

Voici qu'une des commentatrices patentées du blog (ex?), une "marcheuse" véritable -je veux parler des marches de la coopé façon pique-nique aux artisons servis aux poils, m’envoie un compte-rendu de concert... et aussitôt une petit vaguelette de nostalgie m'emporte vers quelques souvenirs... et une envie de  dialogue...  avec un reporter multi-poches...  Alors, voici:

 

 

Bon … ce concert de Perpignan … depuis 2007 ils ne l’avaient pas vu ici même !!! Et pour moi, la première fois puisqu’en 2007, je n’avais pas encore recroisé sa route, perdue vers 1999/2000/2001 (retrouvé en 2011).  Amen, tu as retrouvé la foi.

 

Si tu pouvais réinterpréter ajuster découper tout ça à la sauce Pierrot … ;-)  Ah, bein, non, fallait pas me le dire deux fois! Et puis, je te signale qu'il ne faudrait pas oublier la rigueur journalistique, ce n'est pas parce que je vous paye à coup de pierrot qu'il faut oublier:  donc, rappelons que tu  te situes à EL MEDIATOR, partie rock -smac-du théâtre de l'archipel, scène nationale... où on est loin de vivre en "sous-marin" (la politique du sud-ouest sauce Radical, ce n'est pas le far-west semble-t-il... enfin, je me comprends. Il a néanmoins été question du théâtre dans l'actualité quand Louis Alliot a nommé sa nouvelle compagne comme administratrice... ou lors du choix judicieux du nouveau président du théâtre).

 

Peu de monde à faire le pied de grue avant l'ouverture des portes (par rapport à d’habitude devant cette salle) - donc toi toute seule, ça veut dire? Fred Plainelle ne fréquente plus les concerts d'occitanie- et à  20h, tout juste une douzaine. Concurrence de Macron ou pré-habitude du couvre feu ? (puisqu’à Perpi ils y ont eu droit pendant le confinement avec signalement par sirène d’alerte et tout le tralala !).  "La Milice n'est pas sexy".

Bref, entrée dans la salle, masquée bien sûr et l’installation se fait avec « placiers » qui demandent si on est seul, à 2, à 3 etc. car dans les rangs ils ont prévu des « îlots » de chaises pour installer le public et d’autres îlots de chaises séparant les groupes. Pas très convivial mais on a déjà parlé champignons, montagne, Auvergne, concerts de Sérignan en 2019, et de Toulouse et Montpellier en 2018 dans la file dehors … alors on scrolle sur nos chaises (y’a Macron qui cause au même moment).   Euh, Miss? Pense aux vieux qui nous lisent... enfin, pense à tous nos lecteurs stp! C'est quoi Scroller? Enfin, si tu te comprends...

Pour notre part, premier rang cette fois un peu en décalé, on sera face à Fred : on joue l’alternance droite/gauche au fil des ans. Vous suggérez la même chose aux locaux?

La salle se remplit peu à peu, l’ambiance est toutefois assez étrange, on sourit à des demi-visages et je ne saurais dire combien nous sommes finalement … jusqu’à 150 / 200 / 250 j’ai du mal à me faire une idée ? Les chaises et gradins installés dans la fosse sont remplis – en tout cas dans le respect des gestes barrières ce qui nous fait un ¾ et il me semble voir quelques personnes assises aussi aux gradins un peu plus haut, proche de la table de mixage.

La Fender est installée près du micro, mais la 12 cordes n'est pas loin non plus. Ce qui fait... réfléchissons... 22 cordes sur scène, transposé à Cordes-sur-ciel, charmant village d'occitanie, ça aurait fait chouette. A Perpignan, ça fait penser aux pénitents. Dommage qu'on ait interdit la flagellation au 18e, enfin, je me comprends).

Avant 21 h,  ça commence relativement à l’heure il me semble. Entrée masquée pour JL, il s’installe, retire le masque (celui en plastique?, et celui du dessous? Ah, je vais trop vite... tu vas nous dire).   Un petit « bonsoir » et Achtung, c’est parti. On enchaine Reason Why, Le Mec Qui Se La Donne (ou ça commence à s’exciter un peu sur les cordes, la voix alterne entre les graves et les aiguës, il va et vient entre les deux sur la plupart des morceaux), une version de Hold Up similaire à 2019 avec les petit « hou-hou » de Fred et Stéphane. ouh ouh ouh.  Réparer Maison (avec un intro et une version bien endiablée), Tel Est Pris … Il s’adresse un peu au public en faisant semblant de pas tout à fait savoir ce que « l’autre » a annoncé et tout en tripotant sa bouteille de sémillante (l’aigua d’aqui !),  il explique à Stéphane qu’on ne connaît même pas le sexe de ce truc là : le/la on sait pas … et qu’on s’en serait mieux sorti, qu’on l’aurait déjà éliminé si c’était un garçon ; il commence donc par fredonner « est ce que c’est une fille ou un garçon ? », sur fond d’intro de Tel Est Pris.  Toujours Gilet jaune lui. C'est bien il s'adapte au public de Perpignan... ah-ah-ah....    Ça enchaîne ensuite : dans l’ordre ou le désordre avec à chaque fois des intermèdes d’applaudissements sincères et quelques cris enthousiastes,  Montboudif, Kids, Princesse Of The Cool (une version douce et calme que j’ai trouvé magnifique, puis Gazoline mené tambour battant, Rester Dans Le Monde, Je Me Souviens, et après que Fred et Stéphane aient quitté la scène, seul à la Fender - après essai de la 12 cordes qui sonne fort (mais faux ???), Quand la musique payait encore, il avait embarqué Alain pour s'occuper de ses guitares (tournée Tristan)...   en tout cas, ça ne lui convient pas, et qu’il repose donc – Si je m’attendais dans un version down-tempo assez similaire à celle qu’on avait pu entendre dans  "C à Vous" en mars , un soir de discours de Macron (on voit donc sur lequel des deux se porte mon choix à chaque fois !). Il fait exprès de faire la contre-programmation? Ah, il est fort.

On a alterné entre des chansons interprétées calme et dans des versions tout-à-fait envoûtantes et des morceaux entraînants, rapides, pleins de guitare et d’aller-retour aussi dans les paroles (avec les quelques oublis, erreurs et ajustements de rigueur sur un concert de Murat).

Salut, sortie de scène, pas de retour, le technicien scène sort assez rapidement les bras en l’air et en croix pour signifier « fin de concert » à la table malgré des applaudissements nourris. La salle se vide. La traversée jusqu’à la sortie me fait entendre plutôt de bonnes impressions …

 

Dans les quelques adresses faites au public il a demandé si on voulait une vieille chanson, ça a répondu « oui ». il a donc plaisanté sur notre goût pour ses chansons « Mitterrand 2 », - il fait souvent cette classification-,   a évoqué les chansons Macron, les chansons Chirac ou Sarkozy, et s’est marré en évoquant les chansons Giscard et c’est là qu’il est parti sur Je Me Souviens (faut avouer que c’était dans le monde d’avant, est ce que ça en fait une vieille chanson pour autant ?).  Pas d'allusion à la vie politique locale, donc...

On a aussi bien senti aussi que les annonces de Macron, il les avait eues, et avait compris que ça impactait au moins partiellement la suite de la tournée. Il a quand même dit plusieurs fois que ça faisait chier. Et a évoqué son dernier « album mort-né sorti le jour du confinement, j’en ai vendu 3 » puis le fait de débuter une tournée au moment de ces nouvelles annonces … Merci en tout cas de ne pas nous narguer sur le mode: moi, je l'ai vue, et pas vous... Mais enfin, faudra quand même que quelqu'un dise que.... c'est tant mieux pour Jean-Louis! C'est quand même une personne à risque et pour avoir un peu de plaisir, écouter du live, voir les amis, égoïstement, on lui ferait prendre l'air de 250 personnes dans les naseaux?... Bon, je ne suis pas convaincant, je crois (et pour l'instant, on n'a pas de confirmation d'annulation nouvelle!)... Petite pensée pour l'autre soir à Gueret, c'était quand même autre chose qui s'était tramé... et je savais encore trouvé des bons titres... Comme l'avait écrit M, ce soir-là, à Gueret:   "Non, Florent Marchet a raison : "on se croirait dimanche, mais ce n'est pas pareil". Décidément – irréversiblement –, ce n'est pas pareil."  Je te laisse conclure?

 

Pour moi, en résumé:  affiche idéale pour une réouverture de salle, joli concert (j’ai bien aimé aussi les éclairages), comme un bonbon mais celui qui malgré son goût sucré te laisse une nostalgie de quelque chose de perdu, qu'on ne retrouvera jamais … mais  pour le coup je crois qu’il n’y est pour rien. Mon binôme a aimé et n’a pas vécu ça tout à fait comme moi. Il est d’accord sur le" c’est un peu étrange avant, après, mais pas vraiment sur le pendant:  Qu’on soit d’accord, j’ai pris un grand plaisir mais fredonner derrière le masque c’est quand même un drôle de truc dans l’échange (ou le manque de celui ci) et assez frustrant. J’entends des  « les conditions comme ça, ça doit être bizarre,    je préfère ne pas … ».  Moi je décide de soutenir la tentative de réouverture des salles … on en a tant besoin!  

Yes!!! Prenons ce qui est à prendre.. ce n'est pas mauvais pour la planète.

 

LE LI-vrE-N EN PLUS

Dans des articles ou parties intitulés BIBLIOGRAPHIE, je vous partage quelques extraits de livre.  Par un hasard le plus complet, et pour finir par un nouvel hommage à l'engagement de M.... (atthieu)

 

 

Jean-Louis Murat à Perpignan, concert EL MEDIATOR et BIBLIOGRAPHIE
Jean-Louis Murat à Perpignan, concert EL MEDIATOR et BIBLIOGRAPHIE
Jean-Louis Murat à Perpignan, concert EL MEDIATOR et BIBLIOGRAPHIE

L'auteur est l'ami Baptiste Vignol...  et comme le hasard fait bien les choses: je signale son actualité riche:

1) Un livre pour enfants signés avec ... Vincent Baguian (vu lors de la soirée Murat unplugged en 2015): Emile TITAN, 

2) son "ALAIN DELON" (chez Gründ)...  Le créateur du site "http://danslesyeuxdalaindelon.com" sort enfin sa "somme":    "Aujourd'hui 15 octobre 2020, sortie chez Gründ d'«Alain Delon, le dernier guépard». 1 kilos 700 grammes d'ADoration. D'ADmiration. Ou d'ADulation, c'est selon".  Un jour, un jour, on aura son "Murat"... 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Baby Love

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Patrice 30/10/2020 15:33

Salut.
B.L.sorti le 6 mars,confinés le 17.B.L.D.C sorti le 30 octobre,confinés idem.


Concert de Verdun,ce soir, annulé,les autres aussi, certainement jusqu'à...?
Le monde de la culture,autant que la vie sociale vont être mis à rude épreuve.
C'est là que les artistes,par leur site,peuvent faire poindre des petits traits d'optimisme....
Sinon,les 2 inédits sont beaux et les autres chansons vont très bien avec l'ambiance "Concert à la maison"!