Une nouvelle date de tournée en 2022: AUBERGENVILLE

Publié le 18 Juin 2021

Voilà après la big news d'hier, on va se tourner vers l'avenir de la tournée...

Pour rappel, j'avais profité d'une petite erreur sur le site du tourneur pour éventer des dates de tournée 2022 (vu que ça a été effacé ensuite, cela reste sous réserve : Beauvais a ainsi déjà été déplacé!):

http://www.surjeanlouismurat.com/2021/02/cote-jean-louis-murat-ca-bouge-nouvel-album-et-tournee.html

dates à venir
 
25/02  BEAUVAIS - LA MALADRERIE  annoncé au départ en Mai!!!
edit: LE HAILLAN (l'entrepot) 4 mars
11.03.22 - NEVERS - MAISON DE LA CULTURE   Confirmé (Pr Souchon, c'est déjà complet)
12.03.22 - BOISSEUL - ESPACE DU CROUZY
24.03.22 - NANTES - LA BOUCHE D'AIR
25.03.22 - ST ETIENNE DE ROUVRAY - THEATRE LE RIVE GAUCHE
31.03.22 - CLUSES - THEATRE DES ALLOS
01.04.22 - ST-EGREVE - LA VENCE SCENE
03.05.22 - LILLEBONNE (76) - THEATRE
 

Ce matin, on rajoute:

26/03  AUBERGENVILLE, Théâtre de la nacelle, c'est dans le 78 (au bord la seine... près de Mantes)

bus 40, arrêt rue du 8 mai 1945! (après le TER...)

https://www.theatredelanacelle.fr/ et son écrin de nature

 

Le site de Wspectacle n'a toujours pas été mis à jour.  https://wspectacle.fr/concerts/#jean-louis-murat

 

allez, ne soyez pas fébrile...  d'autres dates vont sûrement arrivées... détendez-vous!

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Baby Love

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
X
Le 25 mai 2022, dans un an, avec un pass de Sanadaire, pour s'infiltrer entre roche et calcaire, obligatoire ou pas, on verra, pour l'écouter à l'intérieur de l'ancienne léproserie de Beauvais, le Royaumont du Nord de l'Île de France historique, son jardin du Moyen Âge, ses carrés où poussent les simples, un bonne terre de France, un bon plein-air, un concentré d'acacia.
Dans un an, un sacré lointain par les temps qui courent, réserver à l'avance serait presque comme se recommander une place parmi les vivants, les rescapés.
Les enregistrements dans les églises, à la Farharm du Montréal des Arcade Fire d'antan, ou dans des chapelles désaffectées du Cantal, vont se multiplier, signes des temps encore une fois, les paysages des rave parties ne sont plus sûrs, trop dangereux, préférez les lieux clos, toujours.
Le nouveau guitariste du Voyage de Noz ressemble comme deux gouttes d'eau de vie irlandaise au Burchill de Simple Minds, impossible de le détacher de l'image, ni de la carte son, on croit prendre un train vers les hauts plateaux d'Auvergne et on se retrouve au beau milieu d'une pièce du plat pays de The Manor Farm, le studio du vieux Branson.
Les Lyonnais ne saisiront jamais rien de la barbarie des montagnes aux portes de leur grand ouest, la blessure de leur sillon rhodanien est trop profonde, il éliront toujours l'Alpe majestueuse pour leurs rêveries, leurs poèmes et leurs romans musicaux, crois-moi Pierrot, ne t'en laisse pas conter.
Répondre