Publié le 15 Janvier 2012

 

 

BON, on va finir le week-end en écoutant le GRAND STUDIO RTL... dont le plus important était pourtant éventé... puisque les vidéos de la prestation live de Murat étaient déjà en ligne depuis un moment.  Reste donc l'interview...

 

http://www.rtl.fr/emission/le-grand-studio-rtl/billet/samedi-14-janvier-le-grand-studio-rtl-de-jean-louis-murat-video-7741944186

(en écoute et téléchargeable par clic-droit sur le lien en dessous)

 

Et c'est parti pour un live'report en direct immédiat et spontané... et touti... :

 

L'émission débute par "les rouges souliers"... et c'est une surprise : on n'avait pas la vidéo.... partie d'orgue originale au départ... un rien désuet...  C'est décidemment une étrange chanson... a-temporelle... ou ouh ouh...

 

- 2 ans et demi qu'il n'était pas venu... dans un studio où il avait joué pour la première fois à Paris (au temps de bernard Hebey... ça fait donc un bail).

 

- Toujours question de "Grand lièvre', de la promo... puis...  Jean-Louis parle de son moment préféré dans la vie.. celui où une chanson se crée... de son manque quand il n'est pas en création...

 

Murat indique que l'album parle effectivement des guerres du passé... qui sont des éléments qui sont à prendre à compte dans ce que l'Europe  vit actuellement... Jeanjean ne creuse pas plus là-dessus...Dommage? Peut-être... 

Petites phrases:

 

"Tout est sombre. Je suis un dépressif chronique je lutte contre en enregistrant des disques"

" je suis un impatient de nature"

"une petite semaine est largement suffisant pour enregistrer un album"

" Je suis un général en chef. Je ne peux pas me penser caporal"

 

Après ce moment intéressant mais qui ne nous apprend pas grand chose... interview de l'autre invité: Imelda May... puis c'est "si je devais manquer de toi"...  On en a déjà parlé... Plutôt bonne version...même si on aimerait que le grand public puisse découvrir aussi l'énergie que Murat sait développer en concert...

 

 

 

 

 Jeanjean évoque l'écriture automatique... ce que Murat réfute gentillement... et parle de Ronsart et de poésie... Murat indique qu'il aime ce qui ne se dévoile pas immédiatement, puis indique qu'il considére que l'écriture doit désarçonner... faire tomber de cheval...     Belle séquence!

 

On repart ensuite sur le thème traité dans l'album...les guerres... et Murat développe un peu ce qu'il avait esquissé tout-à-l'heure... "on aura vu l'Europe se faire, et on verra peut-être l'Europe se défaire..." et indique son appréhension que finalement, les guerres reviennent...  On parlait il y a peu d'une profession de foi ancienne pro-européenne de Murat (vidéos de Five'r)... Voilà un élément qui montre qu'il y reste attaché... même si cela l'Europe le "désespère"... 

 

Ouais!! Autre surprise : un autre titre en live,  "le coureur espagnol"...   Et Murat a pris de l'énergie... Il se lâche un peu sur la voix... Pas encore tout-à-fait la même adrénaline qu'en concert, mais on s'y approche... Bien, bien...

 

2e titre de la chanteuse Miss May... suivie d'une interview... je saute à pieds joints...

 

Et c'est "vendre les près"...

 

 

 Murat soigne la qualité de son interprétation (prononciation...) et laisse à Slim le soin d'animer musicalement le titre...

 

- Présentation des musiciens... par Jeanjean...

 Petite discussion autour des concerts... où Murat confirme qu'il préfèrerait avoir une tournée très resserrée (25 dates en un mois) et regrette cette logique de "galas"... Il ne le dit pas mais ce type de tournée....c'est  aussi lié à la difficulté, je le crains et mille fois hélas, que le tourneur a de lui trouver des dates... mais Murat n'ait pas d'humeur à se plaindre ce soir, et c'est bien... D'ailleurs, malgré cette "époque dangereuse" (il évoque encore la guerre),  il se montre combatif (comme souvent lors de cette promo)  pour conclure (en disant par exemple que les disques sont plus que jamais nécessaires)...  et  je pense qu'on le préfère comme ça!!  ten points, jean-louis!

 

"IL FAUT PENSER PLUS INTENSEMENT". STOP AUX CHANSONS "QUI N'ONT AUCUNE UTILITE"....

 

On termine par le retour du "cri du papillon"... peut-être bien demandé par Jeanjean ("le cri du papillon, tu veux bien?").

     

 

 

 

 

Et bien, plutôt une bonne émission, et une bonne interview... allez, une très bonne émission! 

Bonne nuit...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 14 Janvier 2012

 

 

... Et  béh, j'ai eu la flemme cette semaine.... j'ai laissé s'accumuler les petites infos.... sans que grand chose me motive pour faire un article... d'autant plus que SFR m'offre EUROSPORT 2 ce mois, et que je viens de me découvrir une passion pour les compétitions de Bras de Fer et de Snooker... Ca va pas s'arranger la semaine prochaine avec les EXPERTS en quête d'un exploit : doublé championnat d'europe et jeux olympiques... de quoi la rendre la meilleure équipe de sport co de tous les temps.... Je parle de Handball, mesdames... "LES CHAMPIONS FRANCAIS QUI n'ont pas froid aux yeux...Le maillot aux 4 étoiles comme un chien affamé.... " ...  j'arrête là les digressions apéritives... What esle, le clown?

 

 

-  Quand j'ai parlé de paresse, première preuve : pas d'article cette semaine  pour vous signaler que PAULINE ET FRANCOIS, le film dont je vous ai tant parlé à sa sortie (et avant) était visionnable sur internet (légalement) dans le cadre d'un FESTIVAL sur internet!  Je me suis contenté de mettre le lien sur FB le 9/01... ce qui n'a suscité aucune réaction auprès des 400 et quelques amis de Surjeanlouismurat Pierrot  (c'est l'occasion de rappeler que vous pouvez suivre l'actu de Murat aussi sur ce réseau social -ainsi que sur twitter : pierrotJLM).

C'est ici :

http://www.myfrenchfilmfestival.com/fr/

C'est jusqu'au 1er Février... Il était annoncé à certains endroits (selon les pays) des visionnages gratuits ou à un euro, mais je découvre qu'il faut payer 3.99 euros en France... 

 

Pour 2.45 euros, je rappelle qu'il est impératif de posséder la BO en digital:

http://www.musicme.com/Jean-Louis-Murat/albums/Pauline-Et-Francois-0602527542935.html

 

(Jean-Louis Murat de FB a signalé hier  la possibilité de ce visionnage:  Pauline et François, le film de Renaud Fély avec Laura Smet et Yannick Renier, dont JLM avait signé la bande son en 2010 est visible sur la toile,
en 14 langues, dès aujourd'hui et jusqu'au 1er février dans le cadre de My French Film Festival...). Ce n'est pas la première occasion pour le monde de découvrir ce film puisqu'il a participé à plusieurs festivals internationaux.

  

 

 

2  CHRONIQUES DU GRAND LIEVRE:  On aime, on aime...

 

- Sur le Sous-marin jaune: une chronique originale dans la forme 

http://lesousmarinjaune.com/2012/01/les-prescriptions-du-medecin-grand-lievre-de-jean-louis-murat/

EXTRAIT: Tiens, une ogive remplie de Grand Lièvre, l’excellent nouvel album de Jean-Louis Murat, ça aurait eu de la gueule ! Pourquoi le Poilu n’a-t-il pas pensé à cet album ? Le Médecin lui en avait dit le plus grand bien pourtant. On retrouve sur ce disque les thématiques préférées de Murat : l’Auvergne, la Nature et le Sport. Et puis toujours cette ironie salutaire qui fait du bien aujourd’hui....  

 

- Sur la Quenelle culturelle, excellent site:

 http://www.laquenelleculturelle.fr/2012/01/11/jean-louis-murat-grand-lievre/

EXTRAIT: "Depuis la sortie de Tristan en 2008, Jean-Louis Murat roule en troisième voie sur l’autoroute de la chanson française. Considéré comme un « bon » depuis un bon paquet d’années déjà, il confirme à l’aube de la soixantaine que le talent et l’inspiration ne s’effacent pas avec le temps. Au contraire, il se positionne plus que jamais comme le leader naturel d’une scène française laissée orpheline depuis la disparition d’Alain Bashung. Deux ans quasiment jour pour jour après l’excellent Cours Ordinaire Des Choses, arrangé façon folk-rock de Nashville, l’auvergnat retrouve les bacs avec un opus toujours vintage mais davantage jazzy et en contrôle. Idéal pour le chanteur-conteur fantastique qu’est Murat, toujours très à l’aise quand il s’agit de poser sa voix sur des compositions bien rondes, soignées et sans saccade. Et Grand Lièvre, ce n’est que ça pendant cinquante minutes, ou en tout cas pas loin. Car à part les rares griffures électriques présentes sur la fantaisie pop « Sans Pitié Pour Le Cheval », l’ensemble se veut définitivement posé, chaleureux, homogène, avec, en guise d’originalité, une poignée de bruitages vocaux décalés dispersés un peu partout sur l’opus. Du tout bon, en clair, à mettre au crédit d’un homme de plus en plus créatif au fil des années. « Vendre Les Prés », premier single imparable du disque, illustre assez bien l’artiste Murat, à la fois poète exigeant et farceur aux bons mots. Les autres pistes ne font que confirmer sa forme étincelante, depuis l’ambitieux « Qu’Est Ce Que Ca Veut Dire? », pyramide acoustique enrobée d’un parfum de mystère, jusqu’aux très jolies berceuses « Alexandrie », « Rémi Est Mort Ainsi » et « Je Voudrais Me Perdre De Vue ». Quand aux ballades débridées dont il a le secret, ces petites histoires anecdotiques récitées sous des rythmes au groove charnu (« Le Champion Espagnol », « Les Rouges Souliers »‘, « La Lettre De La Pampa »), elles continuent d’embellir chacun de ses albums, dont ce dernier, Grand Lièvre, de loin ce que l’on a fait de mieux en 2011 dans la catégorie chanson française".

 

 

Et puis, tiens... allez, c'est parti pour un tour quasi-complet de ce que je trie chaque semaine sur le net...   J'ai paressé, et maintenant, il faut que j'expie!! expie, pierrot! expie!              (rhoo... prise de tête)...

 

 

- les médias continuent de citer toujours le nom de Murat dans les articles autour des ENFOIRES...  

 Une autre apparition  dans le monde (magazine):

Avec son physique à la Jean-Louis Murat, il est arrivé en retard à la conférence de presse, et Henri Loyrette, le président-directeur du Louvre, n'en attendait pas moins de ce ronchon,        à propos de Rudy Ricciotti, architecte.

http://www.lemonde.fr/m/article/2012/01/13/la-gloire-grandissante-des-musees_1628657_1575563.html

Quand un bougon arrive, on le compare à Jean-Louis Murat...  Je ne parlerai pas de ce twitt (à propos des déclarations fumeuses du président du club de rugby de Toulon) : c'est le Noel Gallagher du rugby français...  ou le Jean-Louis Murat. Il devrait faire que des interviews...   Libé a aussi parlé d'un fromager présentateur tv et indigné qui écoute du Murat...

 

Enfin, le gros événement musical de la bonne chanson française  était la réédition des disques de Dominique A... et forcement, le nom de Murat est apparu dans les articles à ce sujet (on a déjà souvent évoqué Dominique A sur le blog):

http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/01/09/dominique-a-de-a-a-z_1627472_3246.html

Dominique A, fils musical de Daho et de Jean-Louis Murat.

http://www.allomusic.com/actualite/dominique-a-vingt-ans-de-carriere-012692

Et dans libération, Dominique A a chroniqué tous ses albums... et a cité Murat:

http://next.liberation.fr/musique/01012381769-dominique-a-la-fossette-a-lance-ma-seconde-vie

 

Je vous fais grace d'un ou deux sites d'extrême-droite qui reprennent l'interview du Point... mais voici encore quelques liens:

- Un petit clip sur AIMER: http://www.youtube.com/watch?v=as3kkOMSVSE   (on traitera d'autres vidéos  plus tard)
- Une chronique de Mustango... jugé comme un "grand album méconnu":   http://www.clashdohertyrock.fr/archives/2012/01/13/23186760.html
- On peut constater dans le lien suivant comme il est difficile de suivre Jean-Louis Murat:  http://www.viafrance.com/evenements/jean-louis-murat-en-concert-759561.aspx      Apparemment, à Caen, on n'a pas entendu parler du Grand Lièvre : http://14.agendaculturel.fr/concert/caen/le-cargo/jean-louis-murat.html 

- Chez SFR, ce n'est pas mieux : ils mettent mustango comme illustration:

http://www.live-concert.sfr.fr/actualites/jean-louis-murat-la-boule-noire-les-28-29-et-699089

Allez, un peu de sérieux : on peut retrouver une présentation de la saison du CARGO par une interview audio de son directeur là: http://www.ladepeche.fr/article/2012/01/07/1255572-musique-nos-coups-de-c-ur-pour-2012.html

" un des artistes qui comptent dans la chanson française"....

 

- A part ça,  il faut remplir rapidement les 3 Boule noire...

http://www.musicactu.com/actualite-musique/139387/jean-louis-murat-a-la-boule-noire-les-28-29-et-31-mars/

 

- Et en nord-isère, chez Bibi, les stars, ça pullulent : (faut que je prenne ma place moi!) 

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2012/01/01/en-2012-les-stars-seront-de-sortie-en-nord-isere  Véritable caméléon de la chanson pop française, l’artiste multi-instrumentiste est une figure emblématique de son époque depuis ses débuts aux côtés de William Sheller. Jean-Louis Murat livre son romantisme et sa vision tourmentée de la vie par une recherche musicale esthétique constante. L’Auvergnat revient plus engagé que jamais, avec son dernier album “Le Grand Lièvre”.
Le 16 mars à 20 h 30, aux Abattoirs à Bourgoin-Jallieu. De 16,80 à 19, 80 €. Rés. au 04 74 19 14 20 et sur les sites Internet habituels.

 

Et voilà... et encore, j'ai fait du tri...  Maintenant, je peux enfin écouter le seul événement réel de la semaine... C'était hier sur RTL...  Et ça sera le prochain article...  Bon dimanche quand même, moi, je vais me dé-lier de tous ces liens... en profitant du soleil...
 
LE LIEN EN PLUS:
  - Non, mais vous rigolez?  Ca suffit maintenant!

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 11 Janvier 2012

 

 

  
 
 
 
 
Jean-Louis parle des élections présidentielles... mais au temps du Moujik... et évoque sa chanson sur le 11 septembre et Mégret... et se prononce sur une Europe forte (fédérale)! 
 
Et chez Drucker... je crois que c'était déjà diffusé sur le web.. mais voilà..
 
 
 
 Je vous rajoute un petit court métrage, avec de la musique de Murat,  (trouvé par Barbara....)... Très joli...
 
 
 
LE LIEN EN PLUS:
  Newsletter d'hier, avec les voeux de Murat... et confirmation d'une tournée canadienne... même si le site n'a pas mise à jour... si ce n'est par  deux festivals (Rennes et en Belgique je crois).
 
  Bonjour,

Meilleurs voeux ! Nous vous souhaitons une très belle année 2012 !

Toujours placée sous le signe de « Grand Lièvre », 2012 sera l'occasion de voir ou revoir JLM sur scène ; la tournée reprendra de mars à juillet en France, Belgique, Suisse et Canada. Retrouvez toutes les dates sur
jlmurat.com

En attendant, vous pourrez le retrouver en live, invité avec ses musiciens du « Grand studio » d'RTL  le 14 janvier à 15h et de « Planète musique mag » sur France 2 le 28 janvier à 10h50.
 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques

Repost0

Publié le 9 Janvier 2012

 

 

Allez, voilà une vidéo qui vaut bien un article à elle toute seule... Elle s'est d'ailleurs diffusée quasi aussi vite que les lèvres de Lana del Rey ce soir sur FB... enfin presque...

 

 

 

 Donc, une prestation de MURAT EN 1996 sur le plateau de NPA... qui vaut surtout (enfin, magnifique prestation de JLM quand même)     par ce groupe étonnant derrière... qui donne un accompagnement très rock... D'après une recherche rapide, il doit s'agir du groupe SUBWAY... 4 filles dans le vent... et Denis bien sûr...

 

3 liens pour en savoir plus sur elles:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Subway_%28groupe%29

et quelque chose d'un peu plus précis:

http://www.efap.com/index.php?/communiquer/article/1256

Quelles sont les origines du groupe ?
C’est l’histoire d’une amitié d’enfance, de jeunesse. Le groupe s’est monté dans les années 90. À l’époque, il y avait trois copines de collège qui habitaient au fin fond de la Lozère, département le moins peuplé de France, où il n’y a pas grand-chose à faire… voire même, carrément rien à faire. Elles sont allées voir Indochine en concert, et là, elles ont eu une révélation : c’est ça qu’ on veut faire !

À 14-15 ans, elles décident de monter un groupe. Elles ont cherché une chanteuse et Séverine est arrivée. Au début, elles jouaient des reprises, elles faisaient des petits concerts, puis elles ont rencontré Jean Louis Murat...  Il leur a proposé de jouer dans un ou deux concerts avec lui. Ensuite, elles sont passées à l’émission “Nulle part ailleurs” en 1996. Il y a eu deux albums auto-produits puis un troisième “Rien ne se voit”, produit chez Mercury en 2003. En 2005, Séverine a décidé de partir, et je suis arrivée ! Aujourd’hui, nous sillonnons la France pour la promo de notre album l’ Intranquille

 

http://www.auvergne.info/culture/musiques-actuelles-subway-intranquilles.html

Le temps passe, c’est inévitable, et avec lui les choses changent. Des voix se font entendre et des échos émergent de lointains souvenirs. Subway était un groupe de filles, volontaires dès le moment où Jean-Louis Murat, toujours aussi bien inspiré, fit appel à elles pour jouer avec lui lors d’un live - elles étaient jeunes, oui, mais j’ai vu les images - on devinant déjà l’énergie, repérant cette osmose renouvelée depuis, cette somme d’individualités, de tempéraments, de convictions, fusionnant comme par magie.

 

 

J'ai regardé sur le LIEN DEFAIT si dans la rubrique concerts, on trouvait trace d'autres concerts... mais je n'en ai pas point trouvé. La Tournée DOLORES a débuté en 97...  achevant ainsi une période de trois ans sans tournée. Il est indiqué seulement  une participation à un concert de bienfaisance en 96.

  http://www.leliendefait.com/index.php?idPage=tournee

 

  EDIT: Le groupe SUBWAY est toujours en activité...

Un lien dont Marc LN m'a fait part sur FB:

http://www.laguitare.com/guitare-guitaristes-subway-can_t-touch_this-7256-0.html

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques

Repost0

Publié le 7 Janvier 2012

Allez, c'est finalement parti... avec 20 bonnes minutes de retard... du fait de la coupe de France, et de prolongations prolongées...  Apparemment, ils ont l'habitude (c'était déjà le cas la dernière fois) ...La diffusion ne semble pas perturbée...

 

Lecamp reçoit Lecamp et un peu Murat.. Difficile d'appeler ça une interview... au moins dans la première heure... Pas le temps de s'installer dans le dialogue...et manque de questions...

Déroulé (saisi sur le vif en écoutant l'émission... et en regardant le grand film de Canal+... à un moment, j'ai cru voir la tête de Jean-Louis sur le corps d'Emmanuelle, j'ai arrêté la télé... (Rip Raymond) : 

 

 

- Petite présentation autour du lièvre, animal indomptable...

- Présentation des musiciens par Jean-Louis... rapide... avec les vannes classiques...  Le haut-savoyard se fait traiter de quasi-suisse...  et Fred, de "suisse espagnole... espèce dangereuse...".   Pour Slim, il est uniquement dit "le petit nouveau".

 

- Et puis : 1er titre, Vendre les près... RAS... plutôt belle version (jolie fin)... 

 

- Encore un petit échange sur le nom de l'album (et le grand lièvre indien)... Pour Murat, c'était une référence  Rabelaisien... de Rable..  

Lecamp avoue qu'il faut se méfier des propos de Murat, esprit taquin...

 

- Lecamp indique que "Grand lièvre"  lui a évoqué "Murat en plein air"...

 

- Il  fait le tour des différentes thématiques, puis des choeurs... Et enfin, l'acousticité de l'album...

 

Il indique également que Libé aurait classé "Alexandrie" dans les 10 meilleurs chansons de l'année (ça m'avait échappé)... mais Murat répond que ça l'intéresse peu... lui, il veut vendre!

 

 

2e titre live : "les rouges souliers"...  Version agréable, mais sans surprise il me semble... 

 

L'émission passe à autre chose mais il est annoncé en deuxième partie, un 3e titre...  "Si je devais manquer de toi...". Lecamp dit " Je suis sûr que je lui aurais demandé de la chanter, il m'aurait dit non...".

 

2e heure :

L'interview reprend... et c'est un peu mieux....

 Lecamp dit qu'il a beaucoup ri en lisant le dossier de presse : "ça devient un sketch"... et Murat indique qu'il ne se rappelle plus ce qu'il a dit... "Souvent, je ne suis pas attentif en interview"...

 

C'est la meilleure séquence ensuite à propos des concerts:

"ma responsabilité, c'est d'être intense"... et "d'offrir un cadeau unique"... différent chaque soir... "J'aime tellement le public que je n'écoute pas forcement ce qu'il dit". Il parle également de sa concentration...

 

- Discussion  ensuite à propos du "tube"...   Il n'est pas évoqué "Sentiment nouveau" (c'est bien ce titre?) que Murat avouait  avoir composé dans cet objectif...

 

3e titre : Très belle intro... en impro... puis version down tempo et presque blues....  Ah, enfin, un peu de croustillant pour l'esprit!

 

Ca se termine   par quelques dates de concerts, et la confirmation qu'il devrait y avoir des festivals cet été, et invitation l'année prochaine dans l'émission pour un nouvel album... mais on n'en saura pas plus...

 

 

Et au fait, c'est en écoute-là:

 

http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/On-connait-la-musique/Sons/On-connait-la-musique-Jean-Louis-Murat-et-James-Delleck-894717/

 

Bon dimanche! Bon barbecue et bains de soleil!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Repost0

Publié le 6 Janvier 2012

J'aurais bien quelques infos  à vous donner, mais je me concentre sur quelques recherches...  mais en attendant, il fallait que je vous fasse part aux parisiens de deux activités pour ce week-end :
 
- RAPPEL :

Samedi 28 janvier

10h30

Brunch musical

 

Les discothécaires de Saint-Denis vous proposent de découvrir, autour d’un café-croissant, l’univers musical de Jean-Louis Murat

N’hésitez pas à nous faire découvrir vos trouvailles du moment (CD ou lecteur MP3)

 

Médiathèque du Centre ville

4 place de la Légion d’Honneur

93200 – Saint-Denis

01 49 33 92 40

 

entrée libre

 
-  MARIE AUDIGIER a partagé sur FB l'info suivante :
le 28 janvier, venez réfléchir avec Altaïr ! J'y serai et avec de chouettes invités !

GRANDE JOURNÉE DE DÉBAT PUBLIC
SAMEDI 28 JANVIER 2012
au Palais du Luxembourg – Salle Clémenceau
Entrée par le 15ter rue de Vaugirard 75006 Paris
Attention : se munir d’une pièce d’identité pour l’entrée au Sénat


Organisée par Altaïr, think tank culture médias en partenariat avec
Les Inrocks, Médiapart , Respect Mag, Banlieue active, le Cercle républicain

Avec Pierre Jolivet, Rost, David Kessler, Edwy Plenel, Michel Wiewiorka, Pascal Blanchard.

Matin : Les forces de la création face à la logique des marchés
Après-midi : Du choc des cultures à la rencontre des diversités

Inscription obligatoire : http://www.altair-thinktank.com/save-the-date-118.html

 

ET BIEN y'a du BOULOT! Va falloir thinker!

 

 

 

Allez, on en profite pour parler de "ses"  artistes : 

- Cascadeur est en pleine tournée:

http://www.myspace.com/cascadeur

 

- Une nouvelle vidéo des Twin Twin:

Et non, je ne dirai pas que c'est l'anniversaire de ...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Repost0

Publié le 4 Janvier 2012

 

 

Jean-Louis Murat and his band était tout-à-l'heure dans les studios d'EUROPE 1... et on y était... pas... Pour l'enregistrement de l'émission ON CONNAIT LA MUSIQUE... qui sera diffusée entre 23 heures et 1 heure du matin samedi, avec aux manettes Thierry LECAMP.

 

Les photos suivantes ont été diffusées sur les réseaux suivants tout-à-l'heure via les sites de l'émission.

 

 

https://www.facebook.com/photo.php?pid=8911396&l=7b31099886&id=82832856988

oN-CONNAIT-LA-MUSIQUE-EUROPE-1.jpg

 

 

 

on-connait-la-musique-2.jpg

 

 

En attendant samedi, on peut revivre la précédente émission d'On connait la Musique dans laquelle était invité Jean-Louis Murat... que je n'avais pas trop trop apprécié néanmoins :

 http://www.surjeanlouismurat.com/article-on-connait-la-musique-europe-1-48861290.html

http://www.surjeanlouismurat.com/article-europe1---2-49105104.html    (téléchargement possible)

 

 

Murat avait fait une autre prestation lors d'un spécial HARDY...

http://www.surjeanlouismurat.com/article-memory-divine-live-by-j--l-murat-chez-f-hardy-51904268.html

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Repost0

Publié le 3 Janvier 2012

 

 

- Une initiative parisienne  tout d'abord... qui pourra contribuer à faire vivre notre auvergnat préféré (après VGE, oui, bien sûr) en lui faisant accéder à de nouvelles oreilles:

 

La médiathèque/discothèque de Saint-Denis (4 place de la Légion d'Honneur, 01 49 33 92 40) propose un BRUNCH MUSICAL, samedi 28 janvier 2012 à 10h30, afin : "de découvrir, autour d'un café-croissant, l'univers musical de Jean-Louis Murat".

 

Entrée libre. Les animateurs de la discothèque présenteront les morceaux qu'ils ont choisi de diffuser, et les lecteurs/auditeurs sont invités à en proposer d'autres...

 

Merci à Nicolas-TPE  qui m'a fait passer l'info...

 

Sur leur site, il est question du brunch, mais pas de Jean-Louis Murat... mais TPE m'a confirmé qu'il avait un flyer, (avec photo...)

 http://www.mediatheques-plainecommune.fr/opacwebaloes/index.aspx?IdPage=1572

 

 

Ca sera le 28 janvier... jour de ses 60 ans... mais chut... on n'en parle pas!

 

 

-   Des initiatives locales ensuite!

L'émission de FRANCE INTER, Carnet de Campagne, diffusée tous les jours à midi trente, est toute la semaine dans le PUY DE DOME...   Une émission destinée à mettre en lumière des initiatives faisant vivre les campagnes...

 

http://www.franceinter.fr/emission-carnets-de-campagne-le-puy-de-dome-25

 

L'occasion de voir qu'il n'y a pas que les touristes pour faire vivre la région... en attendant que les volcans se réveillent... ( http://www.lalibre.be/societe/planete/article/710795/un-volcan-allemand-menace-t-il-l-europe.html)

 

 

A propos de tourisme... les visiteurs du Koloko pourront utiliser le petit train pour monter sur le Puy de Dôme... Il sera normalement en marche depuis un mois...

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/2012/01/02/le-train-panoramique-du-puy-de-dome-entrera-en-service-le-26-mai-2012-142156.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Repost0

Publié le 2 Janvier 2012

 

C'est tout tout tout frais!!   Zéro vue à l'heure où je découvre cette vidéo... 

http://www.rtl.fr/video/timeline/jean-louis-murat-vendre-les-pres-en-live-dans-le-grand-studio-rtl-7741659018

 

 l'émission n'a pas encore été diffusée mais RTL délivre ses vidéos avant... très bien... même si on ne retrouve pas l'adrénaline et la ferveur d'un concert... notamment sur le cri du papillon...

 

  
Puis vendre les prés:
  
  
  
Et un cri du papillon! Tiens donc!
  
 
 
On peut retrouver l'émission du 31 janvier avec Isabelle boulay au lien suivant:
(merci à Armelle qui m'a signalé qu'Isabelle évoquait rapidement Murat vers la 21e minute)

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Repost0

Publié le 2 Janvier 2012

 

On va commencer par la reprise de "Qu'est-ce que ça veut dire"  par Antonin, alias Le jaguar...

 

 

  

Qu'est-ce que ça veut dire by Antonin

  

merci à lui de m'avoir autorisé à la partager.

 

J'en profite pour vous réorienter vers la cover de JIM par Matthis... qui a encore joué ce morceau en concert le 30 décembre dernier à Lyon...

 http://www.surjeanlouismurat.com/article-mathis-reprend-jim-91768812.html

 Mathis nous avait fait une belle vidéo rien que pour nous!  (En attendant la version du Jaguar...)

 

 

 

- La chronique, elle est dans BENZINE MAG...

http://www.benzinemag.net/2012/01/02/jean-louis-murat-%E2%80%93-grand-lievre/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+BenzineMagazine+%28Benzine+Magazine%29

"Je ne parviens pas à me défaire d’une image. Pour moi, Jean-Louis Murat c’est le copain de Charles Ingalls dans la série de notre jeunesse. Le monsieur bourru qui vit un peu seul à l’écart caché dans sa barbe et sa solitude. Sauf que… Sauf que Murat n’habite pas Walnut Grove, mais Haut Arverne, que le bonhomme ne porte pas la barbe, et qu’à priori il vit dans la douce chaleur des siens. Reste le côté bourru. Murat est bourru.

On est devenu avec le temps habitué, voire blasé de ses sorties discographiques quasi annuelles. On y cherche finalement plus tant la nouveauté que les variations sur le même thème et les différences dans la palette Pantone musicale de l’Auvergnat. Oui c’est vrai des fois je me demande qui achète album après album les saillies enregistrées du musicien. Mais j’ avoue prendre un plaisir égal à chacune de ses sorties, parfois bien en peine que je suis, pourtant, de classer les albums de Murat sur une échelle allant du assez bien au très bien, sans plus jamais être génial, à mon humble avis, depuis Mustango (oui je sais ça fait une paye).

Le nouvel opus fait honneur au musicien ET au parolier. Musicalement, Murat s’est une fois encore entouré de zicos en provenance de Memphis Tennessee qui ravivent le côté cowboy auquel Jean Louis Murat nous a habitué à une époque. Et qui pour le coup accroissent l’énergie du disque qui réveille la flamme que j’éprouve de loin en loin pour le bonhomme. La guitare est souvent mise en évidence dans le mix, juste dessous le chant qui reste préhéminant, mais qui se fait une place quasi country entre basse et batterie, dans la hiérarchie instrumentale de ce Grand lièvre.

Sans pitié pour le cheval est sans doute mon morceau préféré du disque. Subtil mélange de rock, de folk, d’atmosphère et de français signifiant (parce que oui, en core souvent Murat préfère le son au sens dans sa musique et il faut parfois garder un livret à portée de mains pour savoir quelles sont les thématiques, les mots qu’il fait s’entrechoquer.).
Grand lièvre est globalement d’ailleurs plus signifiant, rassemblé autour d’une thématique qui verra s’opposer les anciens et les modernes, la région et la ville, la vie simple et la vie moderne, la nature et la technologie. Vendre les prés rappelle le Zola de la Terre. Est- ce la faute des photos de presse, mais du coup on voit bien Murat jouer de la folk à côté d’une cascade ou d’un cratère rempli par les eaux séculaires qui y ont établi leur puits. Les mots psalmodiés parfois sans mélodie par le bonhomme évoquent la nature, les vies, les destins, les saisons.

Impeccable dans sa réalisation Grand Lièvre est un moment de totale immersion dans le mot, dans l’impression. Murat est le seul chanteur français impressionniste, mais si je le trouve trop prolifique pour démêler toujours le bon grain de l’ivraie. Grand lièvre est aussi un disque de musicien. On sent qu’il aime jouer de la guitare, dans un studio que j’imagine en prise directe, tout le monde assis sur son ampli au milieu de la salle d’enregistrement commune. Les arrangements sont soignés, parfois même surprenant pour ce faiseur à l’ancienne. La mécanique musicale parfaite. Grand lièvre est un disque construit à l’ancienne. Tout le monde sait tirer le meilleur de son instrument. C’est rare encore les albums bien foutus où on se rappelle qu’il y a des hommes derrière les instruments.  LA suite à lire : http://www.benzinemag.net/2012/01/02/jean-louis-murat-%E2%80%93-grand-lievre/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+BenzineMagazine+%28Benzine+Magazine%29

 

Vous aurez bien sûr vu l'erreur à propos des musiciens de MEMPHIS...

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Repost0