Publié le 17 Septembre 2013

 
On finirait presque par  oublier au vu de la morne plaine  de septembre, sans promo, ni flonflon, que Murat doit reprendre la route dans quelques jours.  Pas de single, de nouveau clip ou de réédition de l'album dont on avait pourtant cru entendre parler...      
 
houcmant liège
                                                                                Photo : D.Houcmant
 

Alors, bon, faites tourner les dates!!!   (En faisant le tri entre les infos du LIEN DEFAIT, du site officiel et du site du tourneur, voici ma synthèse que je pense  LA SEUL EXACTE à ce jour  ;.))
 
- 03/10 CERGY  à l'observatoire (et pas Conflans au théâtre S. Signoret)
500 places debouts, 250 assises
 
- 04/10 Livry-Gargan (Théâtre-Centre culturel Yves Montand)
http://www.livry-gargan.fr/event/concert-jean-louis-murat
 
- 06/10 La Riche (La Pleïade) Indre et Loire   à 2 km de TOURS.


- 08/10 Caluire (Le Radiant) 69   La nouvelle salle tenue par Victor Bosch (ex-gérant du transbordeur, où fut enregistré Murat Live)
  http://www.radiant-bellevue.fr/saison-2013-2014/octobre/article/jean-louis-murat

-
      le Jeudi 10 Octobre 2013 à Neuchatel (Suisse) - + ALIOSE
      http://www.case-a-chocs.ch/agenda/2013/10/        
     

- 11/10 Annemasse (Le Château Rouge)
  + Giro
Après avoir préparé sa tournée là-bas, Murat revient pour le "concert suisse" de cette partie de tournée! 
http://www.chateau-rouge.net/spectacle/jean-louis-murat/

- 12/10 St-Junien près de Limoges (La Mégisserie, en association avec http://www.horizonscroises.fr/ ; merci à eux)
- 18/10 Lescar -64 (Salle de Lescar) FESTIVAL TOUT EN MOTS (avec KENT, Rose...) 
- 19/10 Nantes (La Bouche d'Air)
20/10 Nantes (La Bouche d'Air)
À Nantes, Jean-Louis Murat donne deux concerts à la Bouche d’Air et présente au lieu unique un aspect plus plastique et autobiographique de son travail à travers des projections qui nous plongent dans son quotidien.
L’installation de Jean-Louis Murat au lieu unique est accessible samedi et dimanche de 15h à 19h (entrée libre).


- 22/10 Allonnes (La Péniche) 72
avec HOLDEN
 
- 24/10 Belfort (La Poudrière) , + Carols COusin   
(pas sur le site officiel)
- 25/10 Strasbourg (La laiterie)
- 30/10  PULLY (SUISSE à l'OCTOGONE)
 
- 01/11 Charleroi (Le Coliseum)

- 02/11 Seraing (Centre Culturel)
"une saison marquée par la venue de nombreux humoristes..."
Capacité : 550 places assises

- 03/11 de retour à Arlon (L’Entrepôt) avec Li Lo encore.  
- 05/11 Beynes (La Barbacane) 78   (43 km de PARIS)
Jauge : 308 places en gradin / 480 debout (gradin rétractable)

- 07/11 UNIEUX (12 km de Saint-Etienne), Festival des Oreilles en Pointe) avec Yvan Marc (auvergnat)

- 09/11 Cébazat (Festival Sémaphore en Chanson) 63     + Moran
- 14/11 Nice (Théâtre Lino Ventura) + HOLDEN   
22/11 Paris (La Gaîté Lyrique) avec IBEYI, duo, nouveaux protégés de Marie AUDIGIER   
 
 -a-interprete-de-nombreux-titres-de-son-nouvel-album-mercre
 
RAPPEL :
« Avec ce disque, Jean-Louis Murat a peut-être ciselé le plus beau joyau de sa discographie »
Les Inrockuptibles 4.5/5

« Toboggan nous soulage par son mal et fait du bien, guérisseur. »
Libération (UNE du 25.03)

« Une grande œuvre, intime et familière »
Magic (Album du Mois, avril)

 « Toboggan est son album le plus réussi depuis Mustango »
Paris Match

« Murat chante à l’oreille, d’une belle voix grave pleine de densité, des contes remplis de symboles cachés sous des tapis d’émotions. »
« Un disque à écouter dans la pénombre. Ou en plein soleil. »
L’Express 

« Une formidable sensation de simplicité qui souligne une écriture sobre portée par sa voix familière. Cette nouvelle sagesse lui va à ravir »
Nouvel Obs

« Toboggan suscite donc dans son ensemble une impression de flottement, de tranquille dérive. »
Le Monde
 
 « Nul doute, Toboggan est un grand disque. »
« Son œuvre se fait cathédrale. Son dernier album « Toboggan » est une messe où il est inutile d’être croyant. »

L’Humanité Dimanche

« Splendide. Il faudrait un Murat pour chaque saison »
Ouest France

 « L’écriture de l’artiste brille par ses qualités poétiques et littéraires. »
Le télégramme ***

 « Il se dégage de ce disque une sérénité […] son potentiel est immense. »
LesEchos.fr

« Murat réussit là où beaucoup ont échoué »
Télérama Sortir

« L’artiste se montre toujours affuté et d’une grande exigence envers lui-même. »
 Le Figaroscope

« Un beau disque intimiste »
Nice Matin ***

« Un loup sauvage et solitaire. Un peu hors du temps. »
La Provence

« Entre ombre et lumière, raffinement du geste et brutalité des sentiments, l’amour du beau se conjugue chez lui à la rugosité du désespoir »
Sud-Ouest Dimanche (UNE)

« Mélancolique, folk« optimiste, et « supportable pour des enfants » […] On manquait de toi, Murat ! »
Direct Matin Montpellier

« Toboggan est son 22ème album, et sans doute l’un de ses meilleurs, mais on dit ça à chaque fois, tant le niveau d’exigence de Jean-Louis Murat est élevé et son univers attachant et passionnant »
La Dépêche du Midi

« Du Murat pur jus, comme on l’aime. Emouvant, sensuel en diable, un peu venimeux, et finalement si doux »
Question de femmes

Et pour conclure, une petite cover déposé sur youtube:



Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Publié le 15 Septembre 2013

 
http://www.mjcbernay.fr/photos/Radiosofa.jpeg
 
Le 11 octobre 2012 -mince, déjà un an ou presque-, je vous indiquais que Murat avait écrit un texte pour le 3e album du  groupe rouennais RADIOSOFA (Dominique A aussi). Je connaissais leur goût pour Murat, et Bayon leur avait fait l'honneur d'une mise en lumière dans Libé.
 
 Il y a quelques jours je contactais Mathieu Pigné pour lui demander des nouvelles, étonné que j'étais en cet fin d'été de ne pas avoir de nouvelle de ce 3e opus dont le projet semblait bien avancé. Sans réponse, j'optais pour Google... et découvert aussitôt l'étonnante nouvelle : le groupe a annoncé sa dissolution!

 On trouve ceci dans un coin de leur site:
Le 27 janvier 2012 Radiosofa jouait à Chailles son dernier concert sans le savoir.
Le 20 mai Ray Manzarek nous a laissés. Comme un symbole ; lui qui - parmi tant d'autres - nous a tellement donné envie de faire de la musique... nous avons donc décidé après 20 belles années passées tous ensemble de raccrocher définitivement nos crampons pour vaquer vers d'autres espaces.
Nous nous devions à nous mêmes de stopper sans nous trahir car l'envie n'y était plus. C'est désormais chose faite, et même si c'est le coeur lourd que nous nous retirons, c'est aussi remplis de fierté et la tête haute que nous clôturons l'aventure Radiosofa.
Tellement tellement de souvenirs, de joies, d'embuches, de luttes, de peines, de voyages, de constructions, de discussions. Une histoire d'amour qui nous aura tous marqués au fer pour la vie.
Merci à ceux qui étaient là d'y avoir cru si longtemps et merci aussi à ceux qui n'étaient pas là, on ne vous en veux pas, vous ne saviez pas.
Cette page va donc bientôt fermer mais nous n'arrêtons pas la musique pour autant, et vous pourrez nous retrouver 1 de ces 4 au détour d'une salle de concert, d'un disque, d'un local de répétition... who knows ?

On vous aime.

Thomas, Ludwig, Matthieu, Fabien & Mathieu

"l'instant est béni, tout le reste n'est que souvenir.
nous nous cachons dans la musique afin de nous dévoiler ". Jim Morrison.

Raccroché alors qu'on a des inédits de Murat et de DOMINIQUE A pour booster la promo d'un album, c'est étonnant... et c'est sincère... comme leur petit mot : "pas envie de se trahir". Etonnant aussi car, ils nous permettent d'écouter des titres inédits qui étaient destinés à ce nouvel album, ... et c'est très bon. Ecoutez:



   
https://soundcloud.com/radiosofa/daussi-haut


   Pas de texte qui serait du Murat...

Mathieu, que l'on a vu aux côtés de Julien Doré, et discuté avec notre Mathieu ici même dans la zone commentaires,   m'a finalement répondu... et m'a confirmé que la chanson de Murat n'en était qu'à la phase de maquettage... Sortira-t-il du placard un jour?  Peu de chance....et ce texte rejoint donc la longue liste des projets inaboutis... ce qui ne manquera pas d' exciter les Indiana Jones de l'archéologie muratienne...

   
Un article qui parle d'une série noire sur ROUEN... : 
Inadmissible qu'on ait parlé que de la série noire marseillaise cet été... et pas de celle-ci.....
  
 
  Le très beau "10 000 brasses" du deuxième album (très chouette le clip):
Du côté de MEDIONI et de NUC, on aimait aussi:
Meilleurs voeux pour la suite aux musiciens de Radiosofa :
 - Mathieu ( DARKO : https://www.facebook.com/darko.theband  et Julien Doré)
- Ludwig Brosch (basse, clavier) et Fabien Senay (guitare), qui travaillent  avec Claire Denamur (autre fidèle me semble-t-il de Murat).
- et Thomas Cramoisan (chanteur).

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Publié le 8 Septembre 2013

 
http://www.librairiedumoniteur.com/boutique/images_produits/orchi-z.jpg
Je voulais vous en reparler cet été... et puis, toujours en train de lâcher la bride, j'ai laissé filer le percheron...  Enfin soit, Five'r m'a rappelé à l'ordre...
Donc, après le nettement plus consistant  "THE END etc"... avec ces chansons inédites dont on n'a trop peu entendu parler (en écoute ici)... on pouvait encore entendre de la musique de Jean-Louis Murat dans un documentaire de L. MASSON consacré à un architecte R. Ricciotti. Il était visionnable lors d'une exposition parisienne et a été diffusée sur TV5.    On peut faire l'acquision du DVD pour 15 euros ici :
 Je comptais le faire pour vous partager tout ça, mais cette semaine, les extraits musicaux; même minimes,  ont donc été mis en ligne par l'ami Five'r.  
 
ET l'intégralité du film est visionnable sur le site de TV5:
 
Autre lien:
Voici le premier extrait musical:
 Du blues minimaliste...  

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Publié le 4 Septembre 2013

 

     Que sais-tu de moi, qu'aurais-je oublié ?


Petits tremblements... Merde: mon cordon d'alimentation! oublié... aaahh....  Mais ouf, je me rappelle que la caméra a une fonction photo...  Nettement moins bien et pratique, et la batterie ne tient pas la journée... mais soit...  

 

---------------------------------------------------------

En hommage à nos "suisses" : Fred, et Stéphane!  (en attendant d'avoir de l'actu)

----------------------------------------------------------

 

 

  des villages en plein été des pays un domaine oh que je t'aime et par mon enfance par les bras qui m'ont porté par ton ventre par tes hanches  

CAM 0190

 


  d'estive rentrent les troupeaux
nous manquons toujours beaucoup d'eau
à ma lettre je joins cette photo
ne m'oubliez pas  à bientôt
amour amour amour

CAM 0225

 

Bon, pas de manque d'eau en Suisse... sauf que les génisses se servent elles-même dans le frigo.  

 

CAM 0228

 

Abreuvoir...  vigneron

 

Voyager tout l'été

 

Nous aura mis face à la beauté

 

Comme a bird on a poire

 

 

 

 

CAM 0237

  oh ! vois j'ai dans les yeux le bleu de l'eau des montagnes dans ma voix l'accent des gens de montagne des plaines en feu 




Le wetterhorn, sous quelques coutures...:

 

CAM 0491

 

CAM 0263

 

 

CAM 0700

 

 

CAM 0572

 

  ---------------------------------

  ouvrir mes tubes de couleurs 

CAM 0292

                                 ( rosenlaui gletscherschlucht)

 

CAM 0315

  et quand brille sa lumière hors du commun j'épouse enfin mon destin  

 

CAM 0338

     On n'avait plus vu ces ports de têtes à midi. Autant vu d'étoiles au firmament


CAM 0385

 

CAM 0397

     Grand-mère tient la maison. Pour quelque cul-terreux. Sans plus d'éducation.

 

CAM 0417

  Le Rhône en glace du (Sustenpass) 

 

CAM 0420

  voilà le milieu du chemin je connais l'envie mais l'animal je retiens 

 

 

CAM 0423

   Perdu vers les cimes. Sur l'autre versant. Bruits de crinoline. Passent les cabines.         Mont Rose et Cervin...  





CAM 0435

  Creuse et marche dans la paille, vue sur l'outre-mer 

En lambeaux dans chaque larme, ton vert Véronèse 

Enfin vue sur l'autre rive

Et ton sourire à la manière dont ce monde est fait  



CAM 0440

 

CAM 0454

  Vois, l'eau s'écoule à peine des glaciers fiévreux                             Glacier du rhône

 

CAM 0470

 

Amour j’ai perdu ton image           image ton perdu j'ai amour

Aimer est chercher ton reflet       reflet ton chercher est aimer

 

 

CAM 0474

  Il n’y a pas de chaussure qui ne trouve pied, à sa taille                            


CAM 0485

     Pour un feu, des brindilles, un lapsus, une ortie

 

CAM 0494

  Haut le soleil inondait la vallée. Fille d'or sur le chemin. Fille d'amour est venue ce matin. Fille d'or sur le chemin. Fille d'azur donne sa blanche main 

 

CAM 0612

CAM 0634

  On va sans fin vers l’horizon

Tout bouffi de mémoire

On ne retient pas la leçon

Perdu dans la mémoire

A la recherche de ton nom                                               (Eiger, Yungfrau...) 

 

CAM 0641

 

 

CAM 0645

 

  Le voyageur sort de l'arbre. J'entends sa voix qui ralentit. à l'heure de la verdure fraîche. Un homme seul fête l'automne 

CAM 0646

 

CAM 0665

 

CAM 0674

 

 

CAM 0709

  En alpiniste ou en curé

Piller l'épave reste le sujet

Étouffe la bête héréditaire

Désarme-moi ça                                           Face nord de l'EIGER, l'autre face nord culte...

CAM 0711

 

CAM 0719

 

CAM 0724

 

 

CAM 0735

 

                                                                (Bachalpsee, Grindelwald)

CAM 0737

 

CAM 0736

 

CAM 0756

 

 

Où sont tes jalons naturels

Quel village où suis-je égaré

Nu dans la grande transhumance

Reste aux lois de la gravité 

CAM 0757

  Vallée du Lauterbrunnen...  (On distingue Mürren au dessus, accessible en téléphérique, qu'en téléphérique...).

 

CAM 0741

On s'est compris avec cette vache... d'où, le petit clin d'oeil... mais je n'ai pas cédé à ses oeillades. J'étais décidé à revenir vous voir.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos