Hallyday court après les hommes faibles...?

Publié le 5 Décembre 2011

 

 

DANS LE LIBE DU 21 NOVEMBRE.... Je pensais à un clin d'oeil humoristique... de Bayon... à propos de Johnny Hallyday

 

"Dûment retapé, le chanteur d’Aussi dur que du bois va à présent préparer à fond la reprise de sa dernière tournée (interrompue pour cause de coma septicémique), le 3 décembre, «dans un lieu mythique de Paris». Avec un rock inédit (Cours dire aux hommes faibles ?) qu’il offrira en téléchargement gratuit, en remerciement au public pour «sa longue fidélité..."

 

 

 

 

Mais alors que Johnny faisait l'objet d'un reportage sur TF1 hier soir (show case à la tour eiffel... avec à ses côtés Fred Jimenez),  voilà qu'il en est de nouveau question dans le numéro du jour de LIBERATION (brève encore non signée)...

Il y est question du nouveau titre AUTOPORTRAIT  qui est en téléchargement depuis samedi... et qui fait l'objet d'un avis positif...  Et au détour d'une phrase on lit:  "sans préjuger de la suite (cours dire aux hommes faibles est-il vraiment envisagé?)"....

  http://next.liberation.fr/musique/01012375651-autoportrait-hallydayesque

 

 

Johnny aurait-il enregistré ce titre?  On sait que Murat a écrit pour Johnny il y a déjà bien longtemps (le titre "j'ai fait la guerre à l'agneau")... mais Murat a raconté (il me semble) qu'il aurait refusé cette chanson pas assez marquée du sceau de la testostérone....  Et ça serait donc coquace qu'il choisisse ce titre pour "hommes faibles". ....

 

 

  Une petite citation parmi d'autres de Murat sur Johnny:

 

"Je pille l'épave, le site archéologique. Je me vois comme une sorte d'ethnologue, de géologue, d'historien. Nous sommes dans un pays qui se déclare antiaméricain tout en bouffant de la sous-culture américaine jour et nuit. Et dont la plus pâle imitation est Johnny Hallyday. Je veux bien reconnaître qu'il a du talent, qu'il chante bien, mais c'est comme si Chaliapine n'avait interprété que la Danse des canards ou Rubinstein joué Oxygène de Jean-Michel Jarre pendant soixante ans. Et on pense défendre l'exception culturelle en aimant Johnny Hallyday ! Notre pays est un peu fou, il a besoin d'un psy. Quand on fait une activité artistique, on ne sait plus où se situer. Moi, je ne comprends rien. Je ne sais pas ce que veulent les gens, ce qu'ils ont envie d'entendre. Peut-être des trucs qu'ils ne comprennent pas. Ou qui ne disent rien. Ça nous pénalise beaucoup, nous les chanteurs français. Par exemple, il faudrait que je vende deux cent mille albums pour gagner mon indépendance. Là, je fonctionne à perte. C'est ce que dit le patron de ma maison de disques : "Toi, tu feras comme Van Gogh, tu rapporteras quand tu seras mort." » Télérama, août 2003



 

De là à en faire une chanson... 

 



 
Il est aussi question de Fred, "le bassiste de Jean-Louis Murat" dans l'article du Figaro... bien sûr! puisque signé O.NUC....
 
LE LIEN EN PLUS :
une chronique du grand lièvre :
 
 
Allez, pour un lundi, ça sera bien suffisant...  A queu coucou!

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article