Autre retour sur le 1er concert (Gravenchon-3)

Publié le 20 Mars 2010

Un grand merci à Mathias



Voici un "compte rendu" du 12 mars dernier :

Une semaine déjà…

En effet, voici une semaine déjà que JLM donnait son tout premier concert à Notre-Dame-de-Gravenchon (76) où nous décidâmes d’aller tous les trois (deux générations présentes – trentaine et soixantaine) ce vendredi 12 mars dernier.
Pour ce faire, il nous a fallut nous rendre à la salle de l’Arcade, petite salle un peu perdue je trouve, dans cette commune tentaculaire, rendue légèrement surréaliste par son activité pétrochimique environnante, offrant un paysage très impressionnant de nuit.

Sur le coup, vers 20h30, ne trouvant notre salle de concert instinctivement, nous avons décidé de demander notre chemin dans ce dédale de bâtiments alentours, et nous finiment donc par trouver un pèlerin inattendu à proximité de la salle (mais nous le savions pas encore) qui, interrompant sa conversation téléphonique par ce grand froid hivernal, nous rassura pour nous dire que c’était là, juste à côté !
Passons sur ces détails et voilà que, quelques minutes après la première partie bien sympathique, JLM nous conforta dans notre choix de venir l’entendre, là, à quelques mètres à peine. J’avoue que c’est bien la première fois que je me trouve si près d’un artiste en concert dans une salle également si petite et pas totalement remplie.
Au fait, je reviens sur un détail : la personne à qui nous avions demandé l’emplacement de « l’ Arcade », ne nous avait pas menti, il était là lui aussi… Simplement il était sur scène, vu qu’il s’agissait de Fred Jimenez en personne !! Fin de l’anecdote.
Nous avons donc passé un excellent concert que décrit une autre spectatrice (Florence), un peu en deux temps : un JLM plutôt absent au début, les yeux souvent fermés et le visage figé, totalement absorbé par ses chansons et par sa guitare si agréablement maîtrisée (un vrai régal il faut le dire), puis une présence ensuite plus marquée avec son public.
J’ai eu presque peur au début que notre chanteur se soit senti un peu vexé par cette petite salle à peine remplie (je me souviens avoir vu Camille Bazbaz dans la région devant un public qui ne bougeait absolument pas et qu’il n’arrivait pas à réveiller, l’horreur, l’angoisse) mais en fait je vais garder un excellent souvenir de cette soirée, qui pour moi et bon nombre de spectateurs je pense, aura été un moment un peu exclusif pour lequel il est parfois difficile de mettre des mots. Un moment magique, envoûté par des textes sincères et des mélodies profondes que JLM et son groupe ont réussi à nous transmettre, bien loin des grosses machines à fric où chaque spectateur semble parfois être perçu uniquement comme un billet d’entrée.
Ca fait du bien, c’est bon, on en redemande, yes Sir !

Mathias

Des photos de Mathias:
m1

Dans le compte-rendu de Jeremy (lien défait), il est fait description du chant, nu comme un ver, sans guitare!, fde Jean-Louis sur "on va se mettre aux anges"... Voici donc deux photos pour saint-mathieu! Je crois bien que je n'ai jamais vu jean-Louis lâcher la guitare... ou le piano... 

 


m2
m3
m4

Enfin ultime cadeau:
un court extrait vidéo d'un Papillon.... version intéressante.

 

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article