clip "se mettre aux anges"

Publié le 4 Septembre 2010

Le posteur ne nous dit pas grand chose sur l'origine de cette vidéo la présentant comme un court métrage

 

Clip "Se mettre aux Anges... entre Ciel et Terre". Ce clip aux allures de court-métrage a pour toile de fond musicale un extrait de l'album Lilith de Jean-Louis Murat parut en 2003. Entre esthétisme et sensualité féminine, La réalisatrice ne pouvait trouver mieux que la voix de Jean-Louis Murat pour accompagner cet instant entre amoureuses profondément émouvant et sensible...

 

j'ai essayé de trouver "beauMouton films" sur internet, mais je n'ai rien trouvé...

 

Ce n'est pas tout-à-fait aussi hot que le baiser du clip de "china girl"....  mais soit, je vous le mets quand même... un peu de tendresse, bordel!

 

 

 

 

 

 

 et allez, encore la BA de Pauline:

 

Rédigé par Pierrot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lew 04/09/2010 23:04



Les brebis et les biquettes (comme les biches et les chèvrettes - les femelles des nobles chevreuils -) c'est autre chose, ce sont des êtres très attirants...


Ce qui nous ramène au beau bestiaire muratien publié récemment par Pierrot à la manière d'un Jean Henri Fabre, entomologiste précieux des termes des textes de Jean-Louis.



Pierrot 05/09/2010 21:35



Merci pour ton passage et a few messages... Apparemment, ça t'a plus ce clip!


connaissais pas M. Fabre  :   http://www.e-fabre.com/


 



lew 04/09/2010 22:52



Quoiqu'aux moutons, moutonnes, chevaux, juments, porcinets, porcinettes, je préfère les jolies fleurs et les belles aux sabots de vaches...c'est mon p'tit côté Murat que j'aime bien chez moi,
j'ai toujours mieux aimé dormir à l'étable sur le dos d'une vache qu'auprès d'un pur sang de course.



lew 04/09/2010 22:44



Le temps d'aller compter les belles moutonnes à sonné, time to bed...



lew 04/09/2010 22:29



NB : Quoique...(comme dirait Raymond Devos), je connais des artistes français qui citent Murat, des chanteurs même...(et pas seulement Mademoiselle Jeanne C.....)



lew 04/09/2010 22:21



NB: je reviens (j'ose tout, c'est à ça qu'on me r'connait ) pour dire que je ne suis déjà plus trop d'accord avec
ce que j'ai dit plus haut...


Nous ne sommes plus dans les années '70 et '80 où tous les artistes citaient à tout bout de champ Ferré, Brassens, et Brel dans leurs interviews pour légitimer leurs travaux, avec honnêté ou par
pure esbroufe...si aujourd'hui on ne cite pas plus Murat, par exemple, comme inspiration c'est que l'aveu révèlerait peut-être trop la part d'intime de celle ou celui qui branche sa sensibilité
sur une chanson de Murat...la rencontre est sans doute très forte, très 'intimante' (encore plus chez les gens qui créent peut-être), on préfère laisser cheminer la source sous roche à l'abri des
regards et oreilles que l'on jugera indiscrets. En fait je n'en sais rien...



lew 04/09/2010 21:47



Je ne regarderai plus mes DVDs de L Word (L comme "Lilith"?) du même oeil non-voyeur...je trouve cet exemple très parlant quant à la naturelle facilité qu'une musique de Murat possède pour faire
'chanter' des images...d'ailleurs le mariage de "Se mettre aux anges" et du baiser des deux filles s'inscrit bien dans le débat du moment qui nous occupe avec le Jean-Louis de ce mois de
septembre...: il n'est pas qu'un 'illustrateur' talentueux d'un film qui aurait pour toile de fond le monde paysan de 2010 (au prétexte pourtant indéniable qu'il serait proche de la Nature), la
richesse de sa musique 'colle' à tout.


C'est ce que je me suis dit aussi, cher Pierrrot, lorsque j'ai lu ton billet renvoyant à un entretien donné à France-Inter par l'écrivain malouin Olivier Adam; je me suis dit que pour écrire
celui-ci s'inspirait peut-être aussi de cette musique pour sa propre création, pour aider les images à surgir...le seul truc que je trouve bizarre, c'est qu'il n'y en ait pas beaucoup d'autres
pour lesquels cela soit le également le cas. Murat et son oeuvre étant si romanesques, au fort sens du terme, qu'on se surprend à s'étonner qu'il ne soit pas plus souvent cité par d'autres
artistes. Je ne veux pas dire par-là qu'il serait un "auteur pour auteurs" (comme on parle parfois un peu péjorativement d' "écrivains pour écrivains"...).


Bonne rentrée Muratienne, Pierrot!



Pierrot 05/09/2010 21:38



Oui, il est cité... Et proche du monde littéraire je pense...


Tu m'as fait pensé à la dernière interview de manset (série sur Bashung)  dans laquelle, lui, se plaint de n'être jamais cité...