Comptes-rendus Nancy... et Niort?

Publié le 3 Novembre 2011

 

 

Par Biquette:

 

 

-Hier soir concert de JLM à Nancy! Il a commencé en petite forme et au fur et à mesure, grâce à un public de connaisseurs (mais quand même pas très nombreux, dommage pour les absents...) JL s'est
laché et nous a emmené avec lui, sa musique, ses paroles, sa poésie, son délire...


Apparemment, il semblait heureux, mais n'a dit que "merci" à maintes reprises, pas d'échange verbal avec le public. Moi, ça ne me gêne pas, je suis là pour l'écouter, le voir lui et ses musiciens
sur scène. Séance de dédicaces à la fin du concert, je lui ai serré la main en le remerciant, il s'était si bien donné c'était normal de le remercier!


J'avais fait avec mon mari plus de 80 km pour assister au concert et nous sommes repartis le coeur joyeux vers notre campagne meusienne, les vaches et les corbeaux, avec deux jolies rencontres:
un renard et un chevreuil en bord de route...


Finalement...un très bon moment...

 

- Par Cécile :

Compte rendu intime d'un concert intimiste (l'autre canal, le 2 Novembre 2011).


La salle est assez petite, la scène est peu profonde. Les artistes vont jouer face au public, au plus proche. Après une 1ère partie agréable, la salle se rallume, et nous patientons un peu... Pas
longtemps en fait, Jean-Louis Murat est au rendez-vous, "à l'heure". La lettre de la Pampa ouvre le concert là où elle conclu l'album Grand Lièvre. Et c'est bienvenu, cela donne le ton en quelque
sorte. Celui d'un artiste qui n'a plus grand chose à prouver, même à son public. Intègre, entier, et drôle. Nous le surprendrons ainsi sourire en début de concert, puis glisser un mot à l'oreille
de Fred Jimenez, toujours joyeux et, enfin, taquiner lors de la séance de dédicace celle qui vend les divers articles de JLM: "tu flottes un peu, non? " - "Non, non, mais maintenant tu me fais
flotter! " - "Ah, tu vois!"; et puis: "c'est pas made in China au moins?". Mais revenons au concert, électrique, que ce soit sur Alcaline, la reprise inspirée de Bashung, ou lors du 2d rappel
avec Les jours du jaguar. Tout l'album, hormis me perdre de vue, a été joué. Rémi est mort ainsi me transporte tout comme les coeurs de Haut Arverne. Lors de sans pitié pour le cheval, un couple
s'embrasse tendrement près de nous... Le public est heureux, chante et frappe des mains en rythme, il a l'air initié. Foule nancéenne et plus large de fans comblés. Le concert touche à sa fin.
Arrive le moment des dédicaces... JLM impressionne. Par son talent, par son oeuvre, par son charisme. et c'est ma 1ère séance de dédicace! Mais j'avance, contente. Devant moi une femme discute
avec JLM, agréable. Elle lui fait la bise. Lui se prête au jeu, gentiment, un peu gêné peut-être? Arrive mon tour, j'aurai envie de lui dire de ne surtout pas nous perdre de vue, car nous
perdrions un grand artiste, mais je ne dis pas grand chose. Bonsoir, Merci, Bonne fin de soirée. Je repars avec mes dédicaces et le coeur plein de ce concert et du regard bleu chaleureux de
Jean-Louis Murat.

 

 

Merci à Biquette et Cécile!!  Et amis niortiens... vous savez ce qu'on attend!

 

L'ordre de la set-liste semble définitivement établie avec une ouverture sur "la pampa"... et une séance dédicace toujours aussi appréciée...

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article

cécile 08/11/2011 15:58



lapsus révélateur? je voulais écrire "les choeurs" bien sûr! le mien a du s'emballer un peu trop...



JLL 03/11/2011 16:09



Bravo et merci pour ces deux comptes-rendus, pour ma part j'en suis bien incapable...


Je voulais vous prévenir qu'un petit air frais d'Auvergne enivre les couloirs et les


quais du métro Parisien, il est partout "le JEAN-LOUIS" en affiche de quatre


mètres de hauteur et c'est bien agréable...


Et oui le concert au TRIANON c'est pour bientôt et j'y serais, oui oui oui


monsieur...Yes sir!!!


bon concert pour demain  Pierrot...


JLL


 



Pierrot 06/11/2011 21:42



merci JLL... On esp-re que vous aurez autant de chances qu'en Rhône -alpes!