concert de Rennes et interview

Publié le 18 Mai 2013

 

Un peu en retard là-dessus.. Il se déroulait le 17/05.

 

voici un petit encart dans OUEST-FRANCE, qui décidemment suit assidumment Jean-Louis Murat.

 

 http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Un-public-quasi-recueilli-pour-Jean-Louis-Murat-_35238-avd-20130516-65158800_actuLocale.Htm

 

"Un public quasi recueilli pour Jean-Louis Murat - Rennes

jeudi 16 mai 2013

 

 

Costume noir, chemise blanche, cravate sombre, et sa guitare... Sans oublier son fidèle et talentueux batteur, Stéphane Reynaud. Jean-Louis Murat était mardi soir à l'Étage pour présenter son nouvel album, Toboggan. L'amour, les sentiments, la nature, les saisons qui défilent... De sa voix grave et intense, avec laquelle il joue comme avec les mélodies, Jean-Louis Murat, le prolifique, a essentiellement joué ses nouveaux titres, Le chat noir, Belle... Avec derrière lui sur scène, trois écrans et un mur d'images vidéo.

Sans faillir à sa réputation de bourru ténébreux, avare de paroles, mais laissant poindre une pointe d'humour, Jean-Louis Murat, le solitaire auvergnat, a tenu la scène un peu plus d'une heure trente avec un rappel, un seul, devant une salle loin d'afficher complet mais captivée. Le public silencieux, quasi recueilli et presque hypnotisé, s'est comme laissé glisser sur son Toboggan... Un joli moment".

 

des commentaires plus complets chez D:

http://didierlebras.unblog.fr/murat-en-concert/

 

 

A l'occasion du concert, le muratien Lionel a pu mener une nouvelle interview de Jean-Louis Murat (comme il l'avait fait pour le précédent) :

http://www.pulsomatic.com/article-interview_jean_louis_murat-1655.php

interview en version complète (cliquer en bas de page)

(une réponse curieuse sur le mariage pour tous, le discours sur les fameuses contraintes budgétaires qui me convainc pas... tous les groupes du monde ne font-il pas des concerts à 4, voir arrivent à jouer à 6 comme les Delano Orchestra, ou se débrouillent pour faire un show à 13 comme les Ez3kiel...)  

 

Enfin soit... Vivement le KOLOKO pour entendre de la musique...

"Quel effet cela vous a-t-il fait de re-jouer vos tous premiers titres, à Clermont, l’année dernière ?
Beaucoup de plaisir ! Retrouver les copains. Jouer. De l’émotion et du plaisir. Et puis je croyais que ces vieilles chansons étaient nulles et puis je me suis rendu compte que, finalement, ces premières chansons n’étaient pas si mauvaises que ça. 30 ans après, ça tient plutôt bien la route. Et ça me fait plaisir".



LE LIEN EN PLUS:

Evenement parisien autour de "THE END etc" ... ce soir!
http://www.info-culture.com/public/manifestation/100118



Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Commenter cet article

LOUANCHI 21/05/2013 19:03


lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur
radio-alpes.net

didier le Bras 19/05/2013 21:30


merci l'ami Pierrot ...