Des artistes sur la paille... et un chapeau de paille...

Publié le 11 Février 2013

 
       Le blogging, c'est comme le jogging : quand on a pris le rythme d'un par jour,  qu'on trouve son second souffle en un instant,  on a du mal à faire une pause... surtout quand, petite surprise du jour, le classement d'overblog classe Surjeanlouismurat.com au 21e rang des blogs musicaux de la plateforme, son meilleur classement... Bon,  je l'avoue du bout de "sur mes lèvres":  Nolwenn Leroy donne un sacré coup de pouce... Deux mois après sa sortie, beaucoup de visiteurs googlisants cherchent encore des informations sur cette collaboration. 
               C'est comme qui dirait  "fais exprès" d' évoquer cette chanson... puisque cela représente sans doute une belle affaire financière pour Murat. "o filles de l'eau" est encore 10e du classement des ventes d'albums... et devrait rebondir avec un autre single et la nouvelle tournée... 
- oh, Pierrot,   une place dans un classement, ça veut rien dire du tout, comme pour ton blog "de niche"!  L'important, c'est de connaitre les volumes..
 - Mais je peux vous les donner, les volumes!!  O filles de l'eau   a déjà été vendu (physique et digital)  à... 300 000 exemplaires (3 disques de platine) ! Dois-je rappeler à combien se sont vendus Grand Lièvre, ou le Cours ordinaire des choses?   
- oh, oui, fais moi mal, Johnny, Johnny!!!
 
- Je ne vous  ferai pas ce plaisir... quoi que... Lisez un peu l'article ci-dessous... Après avoir bien festoyé et s'être auto-célébré en faisant le V de la victoire (à peine renfermé quelques secondes sur des salariés de Virgin), le petit monde du disque doit rouvrir les yeux:
"Les rémunérations parfois astronomiques des artistes fascinent, alors que le marché de la musique enregistrée est en crise depuis maintenant 10 ans. Mais derrière, le business est complexe. C'est pourquoi l'Adami -pour administration des droits des artistes et musiciens interprètes- a mené une étude pleine de chiffres sur cette question épineuse. Voici ce qu'on a retenu: 
0,04 euro, c'est ce que touche un artiste lorsqu'un de ses titres est acheté sur iTunes pour 1,29 euros. Les revenus étant toujours partagés entre artistes et producteurs, ces derniers gagnent en moyenne 19 euros quand l'artiste en a touché un". 
0,0001 euro, c'est ce que touche un artiste lorsqu'un de ses titres est écouté en streaming légal gratuit -sans abonnement à une plateforme comme Deezer.
 

Alors, oui, Murat est aussi son propre producteur et éditeur... mais c'est quand même une somme qui, dans la moyenne, fait un peu peur.
 
Alors, what?    C'est le règne de la débrouille: on multiplie les projets, on essaye de refiler des titres et des textes, et on part dans l'autoproduction, souvent maintenant en partant à la quête des souscriptions :  on a parlé ici de Bertrand Betsch, d'HOLDEN, des DEJA VU... mais certains vont au delà: Sieur TRAVIS BURKI propose même de louer ses services d'auteur compositeur de talent.
 
Oui, une chanson de Travis Bürki écrite spécialement pour vous ou pour quelqu’un que vous aimez… Enfin un refrain et des couplets qui ne parlent que de vous et ne chantent que pour vous!
Pour recevoir votre chanson sur mesure :
Nommez la chanson par le prénom ou le surnom de la personne pour laquelle la chanson sera faite et envoyez moi par email à travisburki@gmail.com :
•les prénoms et noms de famille complet de la personne………………….………………..
•la date de naissance avec l’heure de naissance si possible……../………/………./……..
•Ajoutez les détails qui vous semblent importants : activités, lieux, anecdotes, mariages, amis, objets…………………………………………………………………………………………….
Vous recevrez sous huit jours le titre en mp3
Tarifs : •Chanson simple (guitare ou piano voix) : 60 euros (tarif exceptionnel de lancement 50 euros jusqu’au 3 avril 2013!)
•Chanson avec orchestration : 120 euros
LA CSM C’EST DE LA CHANSONOLOGIE !!!
 
 Son dernier album (physique, avant qu'il ne sorte deux, voire 3 disques uniquement en digital) contenait ainsi deux chansons qui étaient des commandes...


C'est charmant... et un joli cadeau pour la Saint-Valentin...  Je me demande si j'n'vais pas m'offrir une chanson sur "Jean-Louis Murat'... Quelqu'un connait son heure de naissance, svp? 

Ecoutez TRAVIS BURKI...
 
 60 euros pour une chanson originale... c'est une paille...  une somme nettement moins importante que celle qu'un collectionneur pourrait mettre dans le chapeau de paille (ouf, j'ai râmé pour la transition, je suis vanné) de Jean-Louis Murat, le chapeau de paille qui est de retour... sur la pochette de Toboggan... et aussi dans une photo inédite... telle qu'elle a été mise en ligne par la Maison de la Musique de MEYLAN pour annoncer le concert du 23 mars. Il s'agit sans doute d'une photo que le tourneur a fourni...




chapeau

Moi qui pensait éventuellement changer de photo pour illustrer ce blog, ma vieille photo du "cow boy à l'âme fresh" revient dans l'actualité... la barbe en moins.

 

cow-boy-pochette.jpg

14606 10151278606744536 1264141108 n

LE LIEN EN PLUS :

 

- Jean Théphaine n'a pas été oublié par les Victoires... Sa dernière interview de Murat en ligne (ce genre de ligne qui ne nécessite pas de paille)

Ecris-tu pour d’autres en ce moment ? Tu as des propositions ?

Ecoute, comme je suis un peu sur la paille, dès qu’on me demande une chanson je l’écris ! En ce moment, il n’y a rien de précis. J’attends que ça vienne. Comme j’aime beaucoup Patricia Kaas et que je la suis depuis très longtemps, j’aimerais écrire des chansons pour elle, mais je ne sais pas si ça va lui plaire.

http://touteslesmusiquesquejaime.over-blog.com/article-conversation-jean-louis-murat-le-dernier-des-mohicans-je-sens-venir-des-temps-de-guerre-90594122.html
Il indiquait dans cette interview avoir transmis des chansons à Indochine... mais il semble finalement qu'elles ne font pas partie de l'album sortant ce jour.

 

- Heureusement que tout finit par des chansons...

 

Creuse et marche dans la paille, vue sur l'outre-mer
En lambeaux dans chaque larme, ton vert Véronèse   (couleurs)


Oh, à un bout de désirs

Quand le cœur défaille

Quand la vie est de sang et de paille   (Marquis)



LE DEUXIEME LIEN EN PLUS  (le vrai, l'unique):

 

Christophe Pie a mis en ligne deux chansons très réussies:

 https://soundcloud.com/christophe-pie/qu-est-ce-qui-ne-va-pas-petite

  De "Sky lumina" hélàs épuisé. Texte de Murat. (merci aux correcteurs de copies)

 

 

 https://soundcloud.com/christophe-pie/lamour-est-mort#play

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Commenter cet article

Matthieu 16/02/2013 14:40


     Merci beaucoup JLR pour cette belle initiative. Je crois que c'est la toute première fois, la tou-toute premère fois qu'un commentateur a l'idée de mettre un scanner dans
cette partie du blog.


     So, Pierrot, les deux titres de Pie proviennent bien de son album. Et tu ne l'avais même pas remarqué alors que tu nous as expliqué plusieurs fois que tu adorais
ce disque. OUOUOUOUHHHHHHH !!! DU GOUDRON ET DES PLUMES POUR PIERROT !!!!!!!


     Tu voulais que je revienne, me revoici (presque, pas encore complètement). Embrasse Pierre B. de ma part...

Pierrot 16/02/2013 15:23



LA honte, la honte... ça va devenir un leitmotiv d'ici....    Oui, mais euh, mais euh, j'vais pas aller jusqu'à vous dire que j'ai écouté ce disque à une période trouble de ma
vie,  et qu'il me renvoit à trop de choses pour que je l'écoute désormais... du coup, j'ai oublié un peu...Le pire, c'est que je me suis vaguement dit qu'il faudrait que je vérifie Sky
lumina.


Bon, à part ça, il faut que je me ressaississess... trop d'articles...  Et puis, et puis, vous êtes tellement bon mes commentateurs  que je sais qu vous allez me corriger... 


Allez, tchao, j'vais crever sur mon  canapé avec la grippe...



jlr 16/02/2013 14:32


Hello, je ne m'appelle pas Pierrot mais il se trouve que j'ai un exemplaire de "sky lumina" en ma possession et je vous ai scanné le verso


A+ JL

Pierrot 16/02/2013 15:26



Merci JLR...  Moi, ce verso est dédicacé...



Matthieu 16/02/2013 12:21


     Pierrot, toi qui possèdes un exemplaire de Sky Lumina, tu vérifieras par toi-même... Sauf erreur de ma part, "Qu'est-ce qui ne va pas petite ?" est une chanson
de JLM, non ?


     Poutre : 2 - Paille : 1.

Matthieu 16/02/2013 10:53


     Jean-Michel Caradec du XXIème siècle, je ne saurais dire, cher Lew. En revanche, je peux signaler au tolier qu'il écrit des bêtises : ces titres ne sont pas des inédits,
ce sont de vieilles chansons que Christophe Pie a ressorties. Mais au lieu de regarder la paille dans l'oeil de Pierrot, je ferais mieux d'être attentif à la poutre qui est dans le mien...

Pierrot 16/02/2013 11:01



ah, salut, Matthieu!     Euh... mais des chansons qui sont gravées sur disque?  Non? donc c'est bien des inédits...      Merci de la correction.



lew 15/02/2013 12:49


allez, je le dis comme je le pense, sans détours et sans médisance :


Christophe Pie est le Jean-Michel Caradec du vingt-et-unième siècle  


 

Muse 12/02/2013 10:45


Petit message de Nilda Fernandez sur le sujet:


"Depuis longtemps, le mot « artiste » est galvaudé. C’est dommage parce qu’il sonne bien. Je dirai donc à mes confrères « artisans de notes » qu’ils ne s’inquiètent pas pour leurs méventes de
disques, qu’ils oublient les vaches trop grasses et les soucis de défiscalisation car, pour notre honte et le malheur de ceux qui les aimaient, nos pièces uniques se sont longtemps vendues à la
criée, entre jambon et liquide vaisselle. Et puis, la disparition de l’industrie n’est pas la fin de la musique. Elle n’est qu’un coup d’arrêt à l’usurpation d’identité de ses financeurs et de
ses re-producteurs. Saluons nos albums passés mais soyons fiers de notre musique à venir, immatérielle par nature, et imaginons un autre sort pour elle que les petits carrés aux dimensions de «
bacs » en voie d’extinction. Soyons, au bout du compte, notre propre moteur, attirons des forces neuves et enthousiastes, des esprits décidés à ne pas se lamenter sur la fin d’un monde mais prêts
à accueillir celui qui vient. Ce sera un bon exemple d’intelligence, ça donnera du souffle et des idées à nos semblables… et ça ne se présentera pas deux fois."


Pour JLM la pipe proposée à Nolwenn marche financièrement parlant. Tant mieux. Mais finalement quand on y pense, est-ce que ce type de collaboration ne nourrit pas plus l'industrie du disque qui
produit du chômage et plus de misère pour le compte en banque de quelques actionnaires et quelques dirigeants multimillionnaires que de faire vivre JLM lui-même? Est-ce que ce n'est pas le
maintenir dans un engrenage de dépendance à une industrie qui n'en finit pas d'abuser tant leurs employés que leurs clients? Finalement le préfinancement direct d'un album par des fans n'est-il
pas même si moins important en volume de ventes futures et de retombées médias actuellement, plus une façon écolo-responsable de faire de la musique et de produire et d'en vivre?