Emission Radio avec Jean-Louis Murat le 2/04: JLM en confession!

Publié le 2 Avril 2010

 

Avant d'annoncer le petit scoop... en voilà un autre mais sur un média plus mainstream: dans le grand journal de C+, une question à Hardy: Jean-Louis Murat serait prêt à vous écrire un album entier?  La réponse un peu dans le vague, très vague oui en effet....

 

Alors, un peu plus de dur  à se mettre sous la dent: Jean-Louis fait sa Paques?  Pas vraiment, mécréant! car il est sur scène.. mais... au milieu de cette programmation:

9h03 Halte spirituelle "Le sens des jours saints, avec Mgr PANSARD, évêque de Chartres"
Le sens du lundi saint
Ecouter[ : Le sens du lundi saint]
Le sens du mardi saintEcouter[ : Le sens du mardi saint]
Le sens du mercredi saintEcouter[ : Le sens du mercredi saint]
Le sens du jeudi saintEcouter[ : Le sens du jeudi saint]
Le sens du vendredi saintEcouter[ : Le sens du vendredi saint]
Prod : Véronique Alzieu
   
9h15 Animation    
9h19 Chronique La Vie    
9h23 Animation - Jeu    
9h30 Emission spéciale "Dans la souffrance, des raisons d'espérer, avec le Père Jean-Yves BAZIOU, théologien, enseignant à l'Université catholique de Lille, prêtre du diocèse de Quimper ; Vincent LE CALLENNEC, Responsable de l'oecuménisme dans le diocèse de Chartres, membre de la Communauté du Chemin Neuf ; Claire THIERCELIN, une mère de famille qui a perdu son fils et Elisabeth FERRIèRE, de la Pastorale de la Santé. Prod : Véronique Alzieu"
Dans la souffrance, des raisons d'espérer
Ecouter[ : Dans la souffrance, des raisons d'espérer]

 

que vois-je:

 

10h03 Emission spéciale "Dans la souffrance, des raisons d'espérer, avec le Père Jean-Yves BAZIOU, théologien, enseignant à l'Université catholique de Lille, prêtre du diocèse de Quimper ; Vincent LE CALLENNEC, Responsable de l'oecuménisme dans le diocèse de Chartres, membre de la Communauté du Chemin Neuf ; Claire THIERCELIN, une mère de famille qui a perdu son fils et Elisabeth FERRIèRE, de la Pastorale de la Santé. Prod : Véronique Alzieu"
Dans la souffrance, des raisons d'espérer
Ecouter[ : Dans la souffrance, des raisons d'espérer]

Euh, oui,  la souffrance...

Ah, là! C'est là:

 

11h04 Regards sur la culture "Jean-Louis Murat, chanteur et Christian de Metter pour les BD "Shutter Island" et "Maryline""

 

et c'est podcastable:

http://www.rcf.fr/programme.php3?id_rubrique=30&date_recherche=2010-04-02

Et oui, c'est sur RCF alpha... un bon quart d'heure d'interview.

 

Petite synthèse expresse et simultanée:

Après un M maudit, bien approprié,

une question sur le temps à tuer et le travail.

Ca commence bien...  et ça continue aussi bien... Un instant de recueillement... Jean-Louis Murat au confessionnal!!

"on cherche à tutoyer sans fin son adolescence"...

" faire un disque comme un enchantement... parce que je suis désabusé"

- la déchéance des corps?  "oui, un thème..."

"je suis un pessimiste joyeux"

- Taïga mystique? Et là, tentative de ferrage par le journaliste: "est-ce que vous ne cherchez pas quelque chose que vous n'avez pas trouvé?"

 

 

A+ pierrot

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierrot 03/04/2010 20:47



Arnaud Wassmer, qui a commis cette bonne interview sur RCF, s'est bien "amusé de ma manière de présenter les choses" et a eu la gentillesse de me contacter.


Je vous fait part de ses autres commentaires:
"La question mythique était là parce qu'elle pouvait se poser, je vous rassure,
je ne pose pas à chaque fois une question sur la religion, mais je partage ici
votre impression sur la religiosité de cet album.


Pour tout vous dire: l'interview a duré 17' mais comme vous l'avez constaté, il
y a deux invités par émission, et il faut retirer quelques minutes pour chacun
d'eux, mais assez peu. L'interview a été enregistré avant la rencontre Fnac à
Rennes dans une petite loge.
Personnellement, j'ai passé un très bon moment avec ce chanteur que j'ai
trouvé très sympathique pendant l'interview. J'avoue y être allé en
m'attendant à tout, mais ce fut véritablement un moment agréable".