Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En attendant l'article de libé, une belle chronique...

Publié le 28 Septembre 2011

 

Oui, avant d'aller acheter LIBE, et sa double page bayonnesque (ça sent pas le jambon),  consultez   Beatcafeclub.com, une lettre ouverte à MURAT..

 

Et que je vois?  Ah, il parle de moi! C'est gentil! Merci à vous...   Du coup,  je ne reproduis pas l'article...  Chers lecteurs, ne manquez pas de le consulter sur le site:

 

http://beatcafeclub.com/blog/index.php?post/2011/09/28/Sans-piti%C3%A9-pour-la-concurrence-Murat-Grand-Li%C3%A8vre

"Sans pitié pour la concurrence - Jean-Louis Murat - Grand Lièvre

 

Sans pitié pour les autres, Murat continue son chemin dans la chanson française. Un chemin unique. A coup d'albums magistraux et de disques plus personnels. Grand Lièvre est son dernier album et sa nouvelle déclaration de guerre. Un grand crû. Mais ce mot là a-t-il encore un sens ?

Portant l'idéal un peu trop haut

Jean-Louis, combien d'albums jusqu'à présent et combien de chansons ? Et par dessus tout, une question : combien de temps pourrez-vous continuer ainsi ? C'est qu'on achète votre dernier disque avec quelques frissons. Il faudra bien payer un jour. On ne peut jouer ainsi au dessus des autres en toute impunité. Le grand public s'est lassé, les journalistes ne se sentent plus la force de vous affronter et vos ventes, apprend-t-on de votre propre bouche, baissent à chaque album. Je n'ai pas tous vos disques, Jean-Louis. Mais tous ceux que j'ai ont eu une profonde influence dans ma vie. Tous parlent de quelque chose que j'ai vécu ou que j'ai ressenti un jour. Et de la plupart des vos chansons, j'aurai donné pas mal de choses pour en écrire les textes. Vous êtes la raison pour laquelle je ne me lancerai jamais dans la chanson et dans la littérature (vous et mon manque de talent peut-être, mais c'est une autre histoire !). Vous avez déjà écrit tout ce que j'aurais voulu un jour exprimer. Certains citeraient Baudelaire ou quelque écrivain oublié mais contrairement à tous les autres vous êtes, vous, de mon époque, vous êtes vivant et je peux vous voir en concert".

 LA SUITE:

http://beatcafeclub.com/blog/index.php?post/2011/09/28/Sans-piti%C3%A9-pour-la-concurrence-Murat-Grand-Li%C3%A8vre

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Commenter cet article