En route pour Carcassonne: 3e concert gratuit!

Publié le 21 Juillet 2010

Un article dans la Dépêche:

 

http://www.ladepeche.fr/article/2010/07/21/876669-De-bonnes-raisons-de-faire-le-Murat.html

Publié le 21/07/2010 03:48 | LaDepeche.fr

De bonnes raisons de faire le Murat

Jean-Louis Murat, comme un Daniel Darc, a inventé la chanson qui fait des choses, dans la discrétion. / Photos DDM, Roger Garcia.
Jean-Louis Murat, comme un Daniel Darc, a inventé la chanson qui fait des choses, dans la discrétion. / Photos DDM, Roger Garcia.
Jean-Louis Murat, comme un Daniel Darc, a inventé la chanson qui fait des choses, dans la discrétion. / Photos DDM, Roger Garcia.

«Dieu les enfants aiment la sieste; D'eau tout étourdis; Les filles de Cadet Roussel; Pendant ce répit; Venaient pour une heure à peine; Voir les gars du pays; Venaient chanter dans la bruyère; Au Mont Sans-Souci». Oui. Certains diront que ce soir, c'est sieste. Mais ce n'est pas le corps, c'est l'esprit qui, lors d'un concert de Jean-Louis Murat doit faire un peu de gym et se bousculer un peu. L'homme n'est pas un rieur, ni un vraiment un rocker (encore que). Sauf que bien avant Delerm et Biolay, il inventa la chanson bouleversante non chantée. Et le Mont Sans Souci est de celles-là. Il y en a bien d'autres. Là, il revient avec un nouvel opus «le cours ordinaire des choses», toujours aussi fort et laconique, toujours aussi «muratien» et particulier. Place Carnot à 22 h 15, l'Auvergnat (non régional) généreux de cœur et d'âme sera là, succédant à Camille Sol et à son rock électrique et élégant, violons aidant, qui ouvrira la soirée dès 20 h 30 et dont il se dit que c'est un «talent régional à découvrir». Si c'est «régional», alors...

Sinon, il y a une alternative à Murat et au rock dit régional. C'est du «jazz swing» et c'est joué dès 21 h 30 au jardin du musée. Là, c'est un quintet «révélation» de Marciac en 2009 qui rendra hommage aux figures des années 50, de Charlie Parker à Dizzy Gillespie. On trouve un «régional» connu dans l'étape, Philippe Rieux, qui avec quatre copains rouvrira les portes du mythique Birdland, le club mythique de la 52e Rue non «régionale» de New-York.

Bref, c'est une belle soirée qui s'annonce. Avec de l'AOC (ça sert à quoi ?) et du talent, ci et là."

 

 

plus d'infos sur le festival (avec Dylan je rappelle):

http://www.carcassonne-tourisme.com/carcassonne2.nsf/vueTitre/docVisiterFestival?opendocument&FR&Visiter&Les%20temps%20forts&31&Les%20temps%20forts#AncredocAgenda20103259233484

 

http://blog-festival-carcassonne.com/lang/fr/programme-2#AncredocAgenda201031017214414

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Commenter cet article