Jean-Louis Murat à Angoulême et Blois... qui pour donner des nouvelles?

Publié le 22 Novembre 2011

 

Allez, on tente d'ouvrir un article... pour que des commentateurs, éventuellement dirigés par quelques machines puissantes, nous laissent quelques mots...

 

 

Un premier message de REGIS... merci à Lui... Voici son compte-rendu complet sur Blois:

 

 

Concert de JLM à BLOIS le 19/11/11
Environ 130 personnes ont assisté à ce nouveau "set gagnant" de JLM.
Pas facile pour ces fans de trouver cette petite salle de 600 places ( tous debout) située à la sortie de BLOIS, dans une zone industrielle et commerciale.Rentré dans la salle à20h30, le public a écouté d'une oreille un peu distraite les 7 chansons rigolotes de la jeune et pétillante chanteuse LILIMARCHE, invitée en première partie.
A 21H35, JLM arrive enfin sur scène, vétu d'une chemise bleue et d'un jean.Au premières notes de "la Lettre de la Pampa", le public a senti qu'il avait à faire à un JLM en pleine forme.JLM chante de mieux en mieux qu'on se le dise et sa voix, mise en avant, n'est pas couverte par la musique.Autant le dire tout de suite, la set list n'a pas varié d'un pouce ( même ordre et même chansons qu'au Trianon).
Les versions sur scène du "Champion espagnol" et de "Vendre les prés" sont très réussies.L'interprétation d'"Alexandrie" est très émouvante, "Rémi est mort ainsi " et sa rythmique reggae n'est pas déplaisante du tout.La version de "Sans pitié pour le cheval" est un peu courte.Puis arrive la version rock de Mousse Noire et là c'est le choc:on assiste à une démonstration de JLM guitariste ( l'intro est exceptionnelle).
Le public se réveille donc à ce moment du spectacle manifestant ostensiblement sa joie.Le partage avec JLM peut commencer."Mousse Noire" ayant fait décollé le spectacle, JLM enfonce le clou avec le tonitruant " Yes Sir" tout aussi rock.
JL peut maintenant faire chanter le public sur "Foule romaine" et sur " les Voyageurs perdus" ( et ça marche, le public chante de bon coeur).Enfin, les versions psyché d'"Alcaline" et du "Jour du jaguar" ont conclu cette prestation très réussie.Les lumières donnent un plus aux arrangements rock des chansons.On sent également la complicité entre JLM et ses musiciens ( surtout avec Fred avec qui JL discute entre les morceaux ).
A peine le concert achevé, JLM s'est prêté à une séance de dédicace au fond de la salle.Il s'est montré souriant et disponible.J'ai pu échanger quelques mots avec lui et lui faire signer le "Grand lièvre".Au fait, Armelle, Jean Louis te passe le bonjour...
Une petite déception pour finir: il était rigoureusement interdit de prendre la moindre photo pendant le concert et à l'occasion de la séance de dédicace ( pas le moindre portable en action pendant le concert ! ).
Et une petite interrogation: pourquoi si peu de monde au concert en province ( 200 à Toulouse, 130 à BLOIS)? .Manque de com ? ( pas d'affiche dans la ville de Blois annonçant le concert d'hier soir !).
A part ça, le moment vécu hier soir fut magique.Longue vie à notre insoumi poète, JLM.

 

  Voici un compte-rendu rapide de la nouvelle République:

http://www.lanouvellerepublique.fr/LOISIRS/Concerts-spectacles/Jean-Louis-Murat-version-psyche

Jean-Louis Murat version psyché

22/11/2011 05:33

Instantané d'un concert où la spontanéité n'était guère présente. Instantané d'un concert où la spontanéité n'était guère présente. - (Photo cor. NR, Patrice Mollet)
Instantané d'un concert où la spontanéité n'était guère présente. - (Photo cor. NR, Patrice Mollet)

Le chanteur était samedi soir sur la scène du Chato'do, entouré de trois musiciens. Au programme, les titres de son dernier album, Grand Lièvre, et quelques reprises plus anciennes, devant une salle bien remplie par un public de fans.
Les mélopées « muratiennes » aux accents psychédéliques se sont succédé, emportant l'enthousiasme des spectateurs, qui les ont souvent entonnées en choeur, en particulier les morceaux plus anciens, tel Jim. Un show bien réglé, sans véritable communication avec le public, hormis musicale : Jean-Louis Murat a délivré ses deux rappels habituels... avant de prendre le temps de dédicacer ses albums, réédités en vinyles avec pochettes d'époque sur le stand très bien achalandé, installé dans la salle de concert.

 

 

 

 

Bon dimanche en attendant d'autres nouvelles... je laisse la lumière allumée... 

P1020360

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article

Ton Pire Ennemi 25/11/2011 12:59


Tu as raison, Marc: c'est sans doute plus décevant, ce "rigorisme de la setlist", pour ceux qui ont vu plusieurs concerts de la tournée... Pour ma part, n'en ayant vu qu'un (à Paris),
j'ai moins de raisons de râler... Mais quand même: au-delà de la première partie entièrement dévolue à l'album (que j'aime beaucoup en studio, mais qui ne m'a pas semblé se prêter
formidablement à l'exercice du live, hormis 2 ou 3 titres), il y a quand même une absence criante de surprises dans la deuxième moitié: Yes Sir a beau être un inédit studio, il le joue depuis
quand même un bon moment, et vu qu'il a finalement été immortalisé sur le Live à la Coopé, ce n'est plus une surprise pour qui que ce soit. Jim et Foule Romaine sont, parmi les "classiques",
des choix tellement évidents, que ça en perd tout intérêt. S'il avait joué Le Lien Défait ou Baby Carni Bird (au hasard), ça aurait quand même eu une autre classe... Quand aux Voyageurs Perdus...
Bref: à part Alcaline, y'a quand même peu de surprises à se mettre sous la dent. D'où la sensation de ron-ron éprouvé pendant une partie du concert. Même si, évidemment, le professionnalisme des
mecs fait que ça a quand même été un bon concert... Mais le professionnalisme, ça peut aussi tuer la spontanéité, au bout d'un moment.

Marc 24/11/2011 17:46


Pour moi il y a une certaine légitimité à vouloir présenter son nouveau né juste après accouchement, tel qu'il a été conçu... C'est défendable de ne pas souhaiter "déstructurer" ses chansons si
tôt. Après tout, elles sont encore neuves pour le public aussi.


 


Adopter une set-list fixe pour une tournée est devenu une pratique quasi généralisée dans le milieu et effectivement on peut regretter que JLM s'y conforme. Dans les faits cela dit, je
pense que nous ne sommes guère plus d'une poignée à avoir assisté à plus d'un concert... S' il devait "repasser les plats" au printemps là il y aurait un problème ! Mais je n'y crois pas une
seconde.


 


Par ailleurs je trouve que l'on crée souvent un mythe autour de la "géniale improvisation". Improviser, allonger un morceau n'a d'intérêt pour moi que si celà apporte une plus-value ou un
éclairage différent à celui-ci. Mes souvenirs de vieux Muratien recèlent en effet quelques belles réussites mais aussi soyons honnêtes l'un ou l'autre sérieux bide...


 


J'ai beaucoup aimé le concept 50 minutes de "Grand lièvre", 50 minutes de "classiques" mais c'est évident que la set-list doit être pronfondément repensée pour la 2ème
partie de  tournée... Des titres comme "Mousse noire", "Yes sir", "Les voyageurs perdus" et même "Le jaguar" sont certes toujours aussi efficaces mais il me semble qu'ils ont fait leur
temps...


Je reconnais que la prise de risque sur cette tournée était plutôt "minimaliste" mais de là à dire qu'ils ronronnent tous les 4 sur scène c'est un point de vue mais je ne l'ai absolument pas
ressenti comme ca. En plus du chant JLM assure quand-même seul toutes les parties de guitare ce n'est pas nécessairement confortable comme position...


 


Moi aussi j'aimerai beaucoup qu'au printemps JL nous gratifie d' un intermède acoustique de préférence avec sa 12 cordes. On peut toujours demander...


Une chose est certaine, il fallait voir les visages dimanche à la sortie du Bota, ils étaient comme "imprégnés d'ondes positives" et les commentaires l'étaient tout autant... Finalement
l'essentiel réside bien là... 

Ton Pire Ennemi 23/11/2011 17:37


Quel intérêt de chroniquer chaque concert? La set-list n'évolue pas, alors ils racontent à peu près tous la même chose...


Quand même, quel manque de spontanéité et d'originalité dans cette tournée: je peux comprendre qu'il y ait une setlist absolument invariable dans de vrais "spectacles musicaux", où tout
est réglé au millimètre, où il y a un vrai effort de mise en scène... Là, c'est un concert basique avec zéro surprises, zéro idée pour "dramatiser" la progression musicale... et malgré
ça, il ne sont même pas foutus d'ajouter du piquant inédit à leurs prestations d'un soir à l'autre? Pfff... Quand il dit "avec Fred et le batteur on se connait bien, on a déjà 5000 concerts
ensembe", il faut traduire: "on n'a plus besoin de faire d'efforts pour se surprendre, ça va ronronner".


Murat devrait essayer de briser un peu ce ron-ron et empoigner une guitare sèche, pour une séquence impromptue. C'est bien beau de nous seriner avec les musiciens français qui ne jouent jamais de
douze cordes: lui non plus, on ne l'entend pas en jouer une seule note... C'est décevant.

Pierrot 24/11/2011 07:43



certes, certes... j'ai déjà donné mon avis... mais n'oublions pas quand même qu'il y a quand même des versions chaque soir différentes... ce qui ne transparait forcement dans les comptes-rendus.


 



marc 21/11/2011 16:01


C'est en beauté et en grande forme que JLM a cloturé hier à Bruxelles la 1ère partie de sa tournée. Satisfaction car il a finalement rempli aux forceps les 700 places de l'Orangerie du
Botanique (c'est vrai qu'on imagine cette salle plus petite).


Comme la set-list est restée identique je vais plutôt m'attarder sur ce qui selon moi a fait la singuliarité du concert.


D'abord l'attitude de JL : fin de tournée aidant il était très détendu et franchement même d'humeur joviale ! Il taquinait son public n'hésitant pas à répondre aux interpellations comme
lorsque quelqu'un cria "Jean-Louis 1er Ministre !"


Musicalement les moments forts restent "Alcaline" (avec une intro à couper le souffle de plus de 4 minutes !), "Le jaguar" où plusieurs minutes durant en début et fin de morceau il passa du
miaulement de petit chaton aux rugissements menaçants de grands fauves !!


Une mention spéciale également pour "Mousse noire" qui prend un virage assumé de plus en plus rock et "Alexandrie" qui nous embarque tout en douceur (l'articulation méticuleuse des
paroles est touchante, magnifique !)


Les points faibles du concert ?


J'aime beaucoup "Rémi est mort ainsi" mais sur scène elle ne me touche pas, je n'ai pas ressenti l'émotion du disque...


Quand à l'opportunité de faire chanter le public sur "Foule Romaine" et "Les voyageurs perdus" ca crée certes une proximité avec le public mais je suis pas fan.


Cela dit, ceux qui lui reproche cette "facile convenance" sont aussi peut-être les premiers à regretter parfois son isolement sur scène...


Comme je l'ai déjà dit je pense que Murat est au sommet de son art tant vocalement qu'en ce qui concerne son jeu de guitare. je maintiens que pour moi c'est sa meilleure tournée mais c'est
évidemment très subjectif comme affirmation.


Néanmoins j'ai quelques souhaits très humbles et personnels à formuler pour la tournée de printemps...


-Une set-list comprenant quelques perles "oubliées" de son vaste répertoire (sans omettre pour autant l'un ou l'autre "succès" histoire d'accrocher d'éventuels nouveaux venus).


-Que Jean-Louis joue quelques morceaux avec sa 12 cordes afin de varier la sonorité et l'atmosphère des concerts (j'ai lu des critiques parlant d'uniformité sonore...)


-Un peu de couleur pour les jeux de lumières (sait-on jamais...).


-Et enfin, oserai-je... de nouvelles tenues de scène pour JL et Slim ! Hier sa chemise bleue effectivement sans âge laissait paraitre un grand trou sous un bras. Mais bon s'il joue
aussi bien qu'hier pour moi il peut encore la garder 2 ans ! 


 


PS/ Dans la cohue d'après concert au stand de Jocelyne, JLM était tellement jovial que je n'ai pas résisté à le taquiner un peu...


Moi: Félicitation pour ce soir ! Vous êtes le chanteur Français qui me procure le plus de plaisir. Vous êtes le seul qui me passionner depuis tant d'années (sincèrement). 


JLM: Hooo merci c'est gentil ça !


Moi: Heuuu...avec Renaud et Voulzy aussi !


JLM:(en souriant) Hooouuu il me cherche, il me cherche lui...


Mais non Jean-Louis je rigole. Reviens nous vite hein !!


 


 

Pierrot 21/11/2011 19:57



merci... j'ai copié le commentaire dans les commentaires de l'article suivant!



marc 21/11/2011 13:25


Bonjour,


Plutôt qu'écrire un long commentaire, je préfère renvoyer sur l'article tout chaud de la prestation d'hier à Bruxelles. C'était la troisième fois que je le vois en concert et c'était encore
magistral. C'est vraiment un artiste majuscule, singulier et passionnant. J'ai vu que tu avais mentionné ici un article que j'avais écrit sur Grand Lièvre. Merci beaucoup pour ça. Et pour l'album
de Noël de Florent Marchet que j'ai découvert ce matin.


Beau boulot!


http://www.mescritiques.be/spip.php?article1480

Pierrot 21/11/2011 19:56



merci!


QQ news sur florent ce soir ou demain! 



decoster marie laure 21/11/2011 10:22


excuse moi pierrot mon commentaire mis deux fois!!! mauvaise manip dsl

decoster marie laure 21/11/2011 09:51


bonjour à tous, c'est marie-laure,

j’étais au botanique hier avec josie et martial mon époux, j'ai passé une soirée très agréable, déjà le lieu est très beau, on s'y sens à l'aise des le départ, l'arriver de jean-louis à l'aise
pour sa balance, quelques mots échangé, l’écoute de cette balance derrière une porte étais assez rigolote car ils se sont bien amuser en chantant un peu tout et n importe quoi pour ne faire que 3
morceaux  de grand lièvre, comme la personne plut haut nous avons diner juste à coté de jean louis, quand il est arriver petite tape sur l’épaule de martial avec  un bon appétit, puis
l'arriver dans la salle, une salle très petite en longueur mais très large, d’où mon étonnement de réussir à y mettre plus de 500 personnes, l'entrée de jean louis sur la pampa, deux petits mots,
visiblement la guitare de jean louis n’étais pas très bien régler, elle étais très forte est passer au dessus des voix , ça le gêner on le voyais et il à même arrêter son intro, gloussant
quelques mots, une personne dans la salle lui dit c'est l'administration belge" il répondit non c'est l'administration française" il ajouta, fred lui s'en fou il est espagnole, Stéphane lui aussi
il est suisse et slim est un peau rouge!!! bref petite rigolade général, jean louis avais chaud, il enleva cette liquette bleue sans age, pour nous faire découvrir son ventre en tapotant dessus,
rire général encore!!! la set list identique à une exception par rapport à Lille et paris, un jaguar totalement différent, il siffle, pousse des cris de jaguar on suppose, très bonne
participation de la salle ,tout du long du concert, un public belge tout acquis pour lui!!! une dernière date qui fait date pour nous!!! petite discution avec slim, il nous confirme qu'il va
tournée avec son groupe au printemps et qu'il ne pense pas assurer des dates avec  jlouis , mis à part koloko ou il nous a confirmer sa precence et que pour le 10 ans de kolko il y aura
beaucoup de surprises.

decoster marie laure 21/11/2011 09:50


bonjour à tous, c'est marie-laure,

j’étais au botanique hier avec josie et martial mon époux, j'ai passé une soirée très agréable, déjà le lieu est très beau, on s'y sens à l'aise des le départ, l'arriver de jean-louis à l'aise
pour sa balance, quelques mots échangé, l’écoute de cette balance derrière une porte étais assez rigolote car ils se sont bien amuser en chantant un peu tout et n importe quoi pour ne faire que 3
morceaux  de grand lièvre, comme la personne plut haut nous avons diner juste à coté de jean louis, quand il est arriver petite tape sur l’épaule de martial avec  un bon appétit, puis
l'arriver dans la salle, une salle très petite en longueur mais très large, d’où mon étonnement de réussir à y mettre plus de 500 personnes, l'entrée de jean louis sur la pampa, deux petits mots,
visiblement la guitare de jean louis n’étais pas très bien régler, elle étais très forte est passer au dessus des voix , ça le gêner on le voyais et il à même arrêter son intro, gloussant
quelques mots, une personne dans la salle lui dit c'est l'administration belge" il répondit non c'est l'administration française" il ajouta, fred lui s'en fou il est espagnole, Stéphane lui aussi
il est suisse et slim est un peau rouge!!! bref petite rigolade général, jean louis avais chaud, il enleva cette liquette bleue sans age, pour nous faire découvrir son ventre en tapotant dessus,
rire général encore!!! la set list identique à une exception par rapport à Lille et paris, un jaguar totalement différent, il siffle, pousse des cris de jaguar on suppose, très bonne
participation de la salle ,tout du long du concert, un public belge tout acquis pour lui!!! une dernière date qui fait date pour nous!!! petite discution avec slim, il nous confirme qu'il va
tournée avec son groupe au printemps et qu'il ne pense pas assurer des dates avec  jlouis , mis à part koloko ou il nous a confirmer sa precence et que pour le 10 ans de kolko il y aura
beaucoup de surprises.

Armelle R.G. 20/11/2011 13:08


Merci copain!   je n'en attendais pas moins de toi!