Jean-Louis MURAT, ça chewinge!

Publié le 1 Novembre 2010

 

... Ca va le titre? accrocheur?  il ra-cole... mais c'est le chewing-gum qui veut ça!

 

 Qu'est-ce que je raconte?  Vous vous demandez...

 

 

Rien de fondamentale...  Mais visionnez plutôt cette archive de la télé belge ci-dessous, sur le chewing gum...  avec pleins de mega star... Elsa, JM Barr, Iron maiden...  et Jean-Louis Murat.... qui pour une fois mache ses mots...    Deux courts extraits avec lui dans ce film... mais il n'a pas voulu se prêter semble-t-il à faire une bulle...

 

 

http://blog.sonuma.be/chewing-gum-la-saga-de-la-pate-a-macher/

Je n'ai pas pu l'exporter ici

 

 

Du coup, j'ai regardé si je trouvais autre chose sur le chewing et Jean-Louis Murat... mais à part une citation datant de Dolorés:

"J'espère simplement qu'on aura évité au maximum les écueils de la mode, du son ambiant. Notamment cette manie actuelle de vouloir passer la chanson française au moule trip-hop, ce triste chewing-gum, sans caractère, vaguement baba"

 

 

 

LE LIEN EN PLUS: 

 

 

- Un petit  compte-rendu  sur St-Genis Laval sur le blog  http://labuze.cac40.net/ :

 

http://labuze.cac40.net/tag/Jean-Louis%20Murat

 

 

 

"Avoir écouté Bernard Lenoir tant d'années, avoir trainé dans pas mal de lieux concertistiques et n'avoir toujours pas vu Jean-Louis Murat en live, c'est presque inacceptable... Enfin cet affront fût lavé la semaine dernière dans la salle assise :o( de l'espace culturel saint-genois.

En première partie on retrouve Amélie, déjà aperçue il y a 3 ans et l'on n'est pas plus accroché que l'autre fois : voix trop maniérée à mon goût, compositions squelettiques (pour le délicat exercice guitare+voix). Heureusement, le dernier titre (issu d'un EP à paraitre), plus enlevé nous laisse sur un note positive.

Place au combo de l'auvergnat: basse (tenue par le complice de longtemps Fred Jimenez)/batterie/claviers. Murat en mode grungo-grognon arrive, guitare en bandoulière.

 

Dès le début du set, le groupe est vraiment bien en place, le son excellemment dosé et le jeu de Jimenez riche & vraiment classe. Quant à l'auvergnat, il maitrise sa Telecaster d'une bien belle façon (petits solis pour pas mal de titres).

On n'a pas vraiment suivi la discographie débordante du Jean-Louis depuis Lilith (2003) mais bon, çà n'empêche pas d'apprécier les ambiances variées proposées ce soir et même si les titres sont souvent longs, çà passe bien.

murat_live_Saint_Genis_Laval.jpg[1]
Coté échange avec le public par contre, zéro : pas bavard du tout (quelques mercis marmonnés en tournant les pages de son pupitre (!)), il faudra une interpellation venue du public pour avoir droit à quelques mots supplémentaires... Un brin frustrant quand on connait la verve du bonhomme.

Heureux hasard, cet aléa lance la partie la plus nerveuse du set et c'est tant mieux : groove parfois, bien électrique dans l'ensemble, le rappel fera retomber un peu de tension.

Juste avant de quitter les lieus, il semble qu'un sourire fugace pointe sur le visage de JLM (mais on a sûrement mal vu). "

 

merci M. La bUze.

 

 

oui, c'était un bon concert! Alors attention, Messieurs, Dames, il ne reste plus que quelques jours pour réserver vos places pour la dernière série de concerts... avant... avant...   Je repense au fait que lors du dernier concert de la tournée "tristan", il nous avait le coup de "c'est mon dernier concert"...  Attention, n'ayons pas de regrets et profitons-en!

 

  9 novembre 2010 / Théâtre du Forum / Falaise (14)
12 novembre 2010 / L’Agora / St Chamond (42)

13 novembre 2010 / l’Usine à Gaz / Nyon (CH)
16 novembre 2010 / La Bouche d’Air / Nantes (44)
23 novembre 2010 / Alhambra / Paris (75)

 

 

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article