Jean-Louis Murat, la Boule Noire, 28, 29 mars

Publié le 30 Mars 2012

 

 

Pas eu trop de succés avec CAEN...  alors amis parisiens, merci d'être plus bavards et de nous faire partager quelques émotions ou réactions sur ces 3 dates!

Merci d'avance pour le partage!

 

Une promo pour débuter:

 

 http://www.imagine-r.com/les-bons-plans/74058/Jean-Louis-Murat-en-concert-a-la-Boule-noire.aspx

Genre
Musique Concert
Description
Jean-Louis tu le connais dis ? Moi je l’ai aimé à la première écoute. C’était un peu un coup de foudre. Sa voix, son côté ours pas farouche. Eh puis ses chansons… très vite je me suis laissée transporter par ses mots, ses mélodies qui sentent bon la mélancolie.

Les années ont passé et monsieur est toujours là, micro en main, à dire tout bas ce que d’autres pensent tout haut (ou pas). Auteur compositeur interprète. Jean-Louis a du génie. Un mot suffit ; il a tout compris.

Son dernier album nous le prouve (encore une fois tu vois) Extrait de son dernier album « Le grand lièvre » (il y a de la fable de La Fontaine dans l’air ?) « Ok je suis un ignorant mais enfin qu’est-ce que ça veut dire ? » Bonne question ! Réponse fin mars n’est-ce pas ?

28, 29 et 31 mars à la Boule noire

 

 

 

Voila une petite photo...

https://twitter.com/#!/AtmoLive/status/185105898358845440/photo/1/large

Ca avait l'air plein...

 

Et une deuxième

http://instagr.am/p/Iup6R7ssXi/

 

 

ET un troisième :

Les Jean-Paul, groupe de musique, a apprécié: "un magnifique Jean-Louis Murat"

https://twitter.com/#!/les_jean_paul/status/185101313296711681/photo/1

 

 

Merci pour les commentaires... Il nous manque la set-liste : a-t-il chanté Hombre? Que pensez-vous des inédits?

 

 

EDIT 30/03 :

Mince, j'avais pas tilté que les 3 dates à La BOULE NOIRE n'étaient pas collés! Escapade à St-Brieuc ce soir! Retour Samedi à PARIS!

2 twitts de Bertrand DICALE!

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre K. 01/04/2012 00:50


Bonsoir à tous, bonsoir Pierrot ! Je reviens du concert de JLM à la Boule noire (dernière date parisienne ) ! Je ne serais pas très technique mais voici juste une petite impression du concert (en
attendant un billet plus complet !) ;)

Disons le tout de suite : Ce fut un excellent concert ! L'un de ses meilleurs que j'ai pu voir à Paris, après celui du Bataclan il y a un ou deux ans. Ceci est dû autant à Jean louis et à ses
musiciens qu'au public présent. Jean-Louis était visiblement ravi et touché de voir les gens acclamer autant ses chansons. J'en ai déjà parlé ici ou là mais j'ai souvent été un peu déçu par le
public de JLM aux concerts : applaudissements timides, pas beaucoup d'échanges, etc... 
Là il y avait un vrai échange entre le public et Jlm. Les gens se sont d'ailleurs un peu lâchés au point que Jlm fut obligé de de sortir un petit : "Mais vous allez vous taire à la fin !"

Sinon, pour parler chanson, j'ai trouvé la set list superbe et l'interprétation, musclée comme il faut ! 
Aucune fausse note ni déception. "Comme un Incendie" version enragée me manquera toujours et il me semble, en entendant les réactions aux concerts parisiens précédents, que ces ces derniers
furent peut-être plus énérgiques, mais à confirmer !


En vrac, voici la liste et mes rapides impressions  : il me semble que si l'ordre général est celui-ci, il y a peut-être eu quelques décalages avec la set liste finale : (genre 16h00/Hombre
mais je ne me souviens jamais de ces choses là)

-La lettre de la Pampa  
-Les rouges souliers (Une version élégante, classieuse...  )
-Le champion espagnol (ouch, je n'aime pas trop cette chanson !) 
-Je ne cesse de penser à toi (nouvelle chanson ? )
-Haut Arverne (superbe chanson, quasi indispensable en concert aujourd'hui à mon huble avis !)
-Sans pitié pour le cheval (meilleure que sur l'album ? je pensais que ce serait impossible, mais à mon avis cette version était en tout cas au moins aussi bien ! Mais a-t-il été assez dit que
Sans pitié pour le cheval était l'une de ses meilleures chansons ?)
-Alexandrie (tres jolie mais arrivée un peu vite je pense)
-Vendre les prés (Version très cool avec une petite accélération à la fin ! superbe réaction du public. )
-Je me donne (superbe chanson  ! une alternative à Yes Sir ??)
-Belle (nouvelle chanson mais j'ai moyennement accroché :( mais elle mériterait une nouvelle écoute :) )
-Qu'est-ce que ça veut dire (Très belle version. Le public semble avoir adoré !)
-16h00 (tres rock, mais chanson mineure non ? )
-Hombre
--------
Alcaline
Jaguar
Si je devais manquer de toi 
(séance de dédicace/bises avec les fans) 


Sinon la première partie fut très réussie, tout à fait dans l'ambiance Murat (j'ai raté le début et je m'en suis beaucoup voulu !) et le nouveau bassiste est très très bon. j'aime bien son style
(et ses cheveux à la Ian Hunter) qu'on dit peut-être un peu plus groovy que les bassistes précédents. C'est vrai et ce n'est pas plus mal. Il bouge beaucoup pendant les chansons et incite ainsi
peut-être le public à en faire autant  ! 


Vint ensuite la séance dédicace/ bises avec la public. Murat avait l'air super accessible et disponible auprès de ses fans pour parler un peu et faire la bise aux jolies filles. Moi je ne me suis
pas attardé : je ne savais pas trop quoi lui dire alors je lui ai juste fait signer l'albul vinyle du Cours ordinaire des choses ! 


Bref une superbe soirée en ce qui me concerne. J'aurais voulu écrire un article un peu plus complet et intéressant mais je suis assez fatigué. J'espère faire mieux dans les prochains
jours... 

 

Alice 31/03/2012 23:26


Concert du samedi soir à l'unisson des précédents, à ce que j'en lis. Pas de problème de son, au contraire même, je trouve qu'on entendait mieux la voix que lors des précédentes dates
parisiennes. C'était à la fois très carré et enlevé, ça gagnait progressivement en puissance. On avait vraiment l'impression qu'il était heureux d'être là.


Il a bien joué Hombre (belle version, d'ailleurs). Pour la set-list, je ne me souviens plus trop de l'ordre, mais il y a eu Sans Pitié pour le cheval, Vendre les prés, Le champion espagnol, les
rouges souliers, 16h qu'est-ce que tu fais (juste après Hombre, avec un enchaînement subtil du "10 à la porte du bonheur… 16h qu'est-ce que tu fais"), trois inédits il me semble ("repartir en
voyage/en étourneau dans tes bagages"?; "je me donne";"Jeanne"). Au premier rappel : Alcaline et Les jours du jaguar. Au second : Si je devais manquer de toi. J'en oublie sans doute… Désolée!


En tout cas, très bon concert, chaleureux et apaisant!

Sandrine Vimont 31/03/2012 09:08


Bonjour, j'étais présente à la Boule Noire  jeudi 29 et je rejoins Romain sur le fait que Murat à livré un très bon concert ce soir là... Sûrement le meilleur que j'ai vu sur cette tournée
(j'en ai vu 3). De là ou je me plaçais, c'est à dire juste au centre devant la scène, le son était très bon, aucune saturation, la voix était parfaite, les interprétations toujours plus habitées
les unes que les autres (Je me donne / qu'est-ce que ça veut dire / 16h00 / les jours du Jaguar etc...), des musiciens au top (clin d'oeil à Christophe qui a su trouver ses marques) et un concert
qui monte en puissance... Rien à repprocher sur cette prestation même si j'aurais aimé que le concert dure un peu plus longtemps !

romain 31/03/2012 01:49


Murat a donné hier soir un très grand concert. Le bassiste donne un relief nouveau, plus violent, plus groove. J'ai trouvé la salle superbe et n'ai eu aucun probleme avec le son (il doit vraiment
y avoir des problèmes selon l'emplacement) à part la telecaster du Jean-Louis un peu trop au dessus pendant les solos mais bon ça c'est pour montrer qui est le chef. Son jeu était franc, sans
intro interminable, sans hésitations, percutant. Sa voix...et bien c'était juste sublime, en équilibre entre technique parfaitement maîtrisée et énergie déployée sans concession. Sur les deux
inédits, le deuxième (Belle...) ne m'a pas vraiment touché. Par contre le premier, "je ne cesse de penser à toi", j'en suis resté sur le cul, une fois de plus ahuri par l'apparente facilité avec
laquelle Murat offre des chansons sublimes. (J'espère d'ailleurs bientôt trouver un enregistrement de cette perle). L'un de mes meilleurs concerts parisiens de l'artiste.

Pierre K. 29/03/2012 15:57


Sinon, ne t'inquiète pas Pierrot, je te dirais tout de mes impressions du concert de samedi le soir même (ou le dimanche matin, si la fête se prolonge tard dans la nuit) ;)

carole 29/03/2012 09:46


Donc merci à Laurent de confirmer qu'il y avait bien un problème de saturation sonore. Sur certains morceaux c'était tellement flagrant qu'on n'arrivait plus à distinguer les sons et c'était
dououreux ! Ce n'était donc pas une question d'emplacement.


Mais il n'empêche que je continue à trouver que c'était très bien et bons concerts à ceux qui vont le voir ce soir ou samedi !

Laurent 29/03/2012 08:59


Avis perso à peu près partagé, avec des variantes, par la dizaine de "old dolos" présents hier soir : pour commencer un problème de son. C'était déjà le cas à l'Alhambra et au Trianon. Le son est
vraiment trop fort et fait mal aux oreilles. Je m'étais pourtant juré d'acheter des bouchons mais j'ai oublié. Le son saturait sur certains morceaux, c'était franchement désagréable. Pour le
reste, c'était un concert sans surprise. Un peu long à démarrer puis assez intense sur les derniers morceaux pré-rappels. Le nouveau bassiste est plus groovy que Fred et a été apprécié. En
revanche, je n'ai trouvé personne pour défendre le jeu et le son de Slim Batteux... Au final, une soirée plutôt agréable (ça fait toujours plaisir de voir JLM) mais la désagréable impression que
ça tourne en rond et qu'il faudra un jour qu'il passe à autre chose artistiquement sur scène s'il souhaite à nouveau jouer dans des salles d'une autre ampleur. Il a fallu que les places soient
bradées sur vente-privée.com pour remplir une salle de 200 places. C'est quand même révélateur (même s'il y a trois soirs).

Pierre K 29/03/2012 03:14


Que les pas contents viennent s'expliquer ici !!

Moi je voulais faire les trois dates parisiennes mais en fait je ne pourrai y aller que le samedi... J'espère qu'il sera en forme !

Cela dit, mis à part pour le fameux Bataclan, c'est rare qu'on sente qu'il est ravi d'être là. Il le dit d'ailleurs souvent en interviews et je crois qu'il l'avait dit une fois sur scène avec des
petites vannes genres "au moins vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas dit bonjour", etc... etc... 
Il est toujours très concentré sur scène non ? Mais généralement il se lâche un peu plus à la fin...

Alors qu'en pensent les autres ?  

carole 29/03/2012 00:02


il y a un titre où j'ai eu cette impression, il a "balancé" la fin d'une façon étrange comme si quelque chose ne s'était pas passé comme il voulait avec les musiciens qui attendaient un signe
pour ponctuer le morceau et je pense qu'ils n'ont jamais vraiment su quand JLM voulait le terminer (la dernière chanson, je ne sais plus laquelle, avant les rappels). C'est uniquement à ce moment
là que je me suis dit qu'il n'était pas ravi (mais de quoi exactement ?). Pour moi c'était le meilleur des 4 concerts que j'ai vus après tout cela reste une question de perception

carole 28/03/2012 23:48


oui trombo de chaque côté de la scène; heureusement que sur 2 ou 3 chansons de mémoire car ça reste assez difficile à supporter quand on est juste en face. De loin ça rend bien mais devant la
scène c'est douloureux et on ne voit absolument plus rien sur scène.

Pierrot 28/03/2012 23:55



sur FB, je lis que tout le monde n'est pas ravi du concert.."impression mitigée" de Miss B. Elle dit que Jean-Louis ne semblait pas lui aussi ravi?


 



lew 28/03/2012 23:33


"secouer le popotin du grand lièvre"...





on croirait une ligne d'une chanson écrite par Chuck Berry et traduite en français par Pierrot ("Carol", au hasard).


 


__"And if you wanna hear some music like
the boys are playin'


Hold tight, pat your foot, don't let 'em
carry it away
Don't let the heat overcome you when they
play so loud
Oh, don't the music intrigue you when they
get a crowd
You can't dance, I know you wish you
could
I got my eyes on you baby, 'cause you dance
so good
 


Oh Carol, don't let him steal your heart
away
I'm gonna learn to dance if it takes me all
night and day"


 

carole 28/03/2012 23:20


"secoue le popotin du grand lièvre" c'est tout à fait ça. J'ai trouvé ce concert beaucoup plus "rock" si on peut dire. J'entendais des voisines qui étaient à caen hier dire que c'était bien plus
puissant ce soir. Jouer avec la saturation, soit mais je pense que j'étais vraiment trop proche des retours pour apprécier, si on ajoute à ça les stromboscopes à tout va, je suis presque sourde
et aveugle ! (mais ça valait le coup). J'ai aussi trouvé ce concert plus naturel qu'en novembre à Paris : le fait de faire chanter le public sur "foule romaine" était sympa mais je n'ai pas
trouvé cela naturel et j'y ai même vu une petite ironie de sa part. Là il était sympa, apparemment décontracté mais sans rentrer dans un jeu qui ne lui ressemble pas.


Et comme c'est la première fois que j'ose lui demander une signature je suis ravie....peu de monde est resté pour le faire donc dans une bonne ambiance décontractée.

Pierrot 28/03/2012 23:40



Ah, y'avait le trombo?  Et aussi les lumières comme cet automne?   A bourgoin, c'était un peu cheap au niveau light show



carole 28/03/2012 23:03


Et bien allez, je me lance.


Superbe. J'hésitais en me disant que j'étais déjà allée à celui de novembre et bien je me félicite de cette bonne décision.


J'ai eu un peu peur au début car la salle était encore vide à 19:15 puis après la première partie la salle s'est remplie.


Une énorme énergie (de toute la bande d'ailleurs, moi j'ai adoré ce nouveau bassiste), la partie dédiée au dernier album bien plus intéressante que dans la première partie de la tournée. Toujours
pas "je voudrais me perdre de vue" tanpis pour moi !


Une question toutefois, étais-je trop prêt des retours ou y avait-il réellement saturation du son de la guitare de Jean-Louis ? 


Petite séance dédidace à la fin : retour avec une petite affiche dédicacée.


Du très grand Jean-Louis

Pierrot 28/03/2012 23:09



Merci Carole!! Oui, le bassiste assure et secoue un peu le popotin du grand lièvre.


Sur le son, il y a vraiment des impressions différentes en fonction de l'endroit où on se trouve.  La saturation, il en joue généralement sur Alcaline...