JJ CALE... et Pierre Schott

Publié le 26 Juillet 2014

Des fois, tu vois des trucs sur Fb, et tu te laisses avoir... Une connerie, une vieillerie... ou sur le net, un truc qui annonce un concert... qui a eu lieu il y a deux ans... J'ai oublié, je prends un coup de speed, je pars dans les recherches... et je me rends compte que c'est du réchauffé, de l'éventé, de l'éculé... et je me dis "ouf, je n'ai pas publié d'article". 

 

Aujourd'hui... je suis encore parti sur les chapeaux de roue (je ne dénoncerai pas d'où c'est venu...mais je le remercie tout de même). Parce que j'ai raté un truc l'année dernière. JJ CALE est mort... Si... comme Giscard... et c'est autrement plus important.

 

Il est donc mort il y a un an tout juste.Je devais être en congés l'année dernière pour avoir raté ça. La coincidence avec Johnny Winter....

 

 

http://userserve-ak.last.fm/serve/500/86979367/JJ+Cale+photo1.png

comme-un-cow-boy.jpg

 

 

Avec Dylan et Neil Young, c'est le nom que l'on retrouve régulièrment accoler à Murat...  Magic allant jusqu'à appeler Jean-Louis  "le J.J. Cale auvergnat"   http://www.magicrpm.com/a-lire/chronique/jean-louis-murat/grand-lievre

 

Depuis mon adolescence, je suis imbibé de Neil Young, du Creedence Clearwater Revival, de Bob Dylan, de JJ Cale. Mon rêve, c'est de faire un disque comme le font ces géants. Le truc qu'il est impossible de dater, qui s'écoute au présent et revit chaque fois que vous le posez sur la platine. J'aurais eu une tout autre carrière s'il y avait en France les studios et des musiciens comme on en voit aux Etat-Unis. D'une certaine façon, ma vie fantasmée est là-bas.  Télémoustique

 

J'ai toujours aimé les trucs un peu laidback. Je dois avoir tous les disques de JJ Cale...

à Christophe Comte, dans son 11 d'or, le titre : naturally

 


« On peut facilement passer d'une ambiance J.J. Cale en picking à Booker T. and the M.G.'s complètement débridée », s'amuse sa directrice artistique. « Oui, c'est vrai, dit le chanteur, j'aime que mes chansons soient comme des jaguars assoupis prêts à bondir à n'importe quel moment. » (sud-ouest en 2006)

 

l y a une chanson qui parle de JJ Cale sur Taormina… Peux-tu parler de cet artiste ?
Je suis fan de la première heure, j’ai tous ses disques ! On me parle toujours de Neil Young, mais je me reconnais beaucoup plus dans JJ Cale. S’il y a un artiste dont je me sens proche, c’est bien de lui !  

http://www.foutraque.com/inter.php?id=101

 

 

Les références à JJ CALE par les journalistes sont pléthoriques:

    Bertrand Dicale dans le Figaro à propos de tristan: voici que Jean-Louis Murat sort cette semaine Tristan (chez Polydor-Universal), disque qui navigue entre JJ Cale et Neil Young en méditant sur un mythe médiéval.

   A propos de cet album, le camarade Nicolas Brulebois lui pour froggy's delight dit : "J.J. Cale VS Chrétien de Troyes"

 

 

 Chapus dans Rock and folk à propos de taormina:   Retour à un rock paysagiste mélangeant Creedance Clearwater Ravival , JJ Cale et Mark Hollis. Retour à l'animalité

 

 

 

 

Le texte promo de Mustango en parlait  également:  

Moitié air du terroir, moitié son roots venu d’ailleurs. Si loin si proche, pas vraiment Paris Texas, plutôt La Bourboule Tucson. Echos du rock laid back de J.J. Cale, du folk électrique de Crazy Horse. Crazy Horse

Et dans Libé en 2002:

    Ecriture inégalable, mélodie et phrasé tout en moelleux vénéneux, quelque chose comme «J.J. Cale chante Pascal Quignard», impossible fusion reconduite d'A la Claire Fontaine et de Joy Division 

 

Et pour finir:

 A l’instar de Morrissey, Daho ou Lawrence, Murat reste incapable de la moindre triche, du moindre opportunisme. Preuve (s’il en fallait encore une ?) avec ce « Toboggan » dont le vernis doucereux cache mal l’existentialisme tortueux d’un artiste fascinant (un peu notre Neil Young à nous ; celui qui ose citer J.J Cale prend la porte).

http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article4606

 

Allez, un peu de JJ CALE:

 

 

 

 

et un petit COCAINE en live...mieux qu'en ligne:

 

 

 

 

LE LIEN EN PLUS:

Quelques minutes avec le JJ CALE alsacien! L'ami Pierre Schott qui nous a fait son petit compte-rendu du concert de Murat l'année dernière... à lire là: http://www.surjeanlouismurat.com/article-le-concert-de-murat-a-strasbourg-par-pierre-schott-120835995.html

 

 


 

 


Rédigé par Pierrot

Publié dans #le goût de qui vous savez

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurent 29/07/2014 13:38


Je ne me lasserai jamais de regarder le DVD de JJ Cale "On tour with JJ Cale" pour l'album "To Tuslsa and back"... La grande classe JJ Cale !!! Beaucoup de simplicité et d'humilité chez cet homme
malgré son immense talent. Il me manque beaucoup !!!

Matthieu 27/07/2014 11:45


   Tiens, c'est vrai, je m'étais étonné à l'époque que tu ne fasses pas allusion à cette disparition. J'ai dû penser que tu ne voulais pas transformer ton blog en site nécrologique.
Mais mieux vaut tard que jamais.


   Promis, je t'avertis le jour de la mort de John Lee Hooker...

Pierrot 28/07/2014 17:55



...  merci!        Mais enfin, je pensais avoir un auxiliaire qui m'évitait
de faire des oublis pareils.