JP NATAF AU BRISE-GLACE d'ANNECY

Publié le 27 Février 2011

 

Voilà la fin du récit de mon petit week-end musical de la semaine dernière (cf Week-end on the courchevel alpin Road, avec FLORENT MARCHET).

  SAM 3085

 

J'ai découvert un peu sur le tard JP NATAF, me décidant enfin à écouter suite à la pluie de louanges encore renouvelée à la sortie de son dernier album solo.  J'ai acheté les deux albums.

Je n'avais jamais écouté les INNOCENTS, également... même s'ils accompagnaient forcement ma vie...   C'est comme ça pour certains artistes qui remportent un peu de succès médiatique, l'écoute des singles  en  radio me suffit... mais "jody", "un autre finistère", "colore" .. sont des grandes chansons...  et pas besoin d'en posséder le disque pour les écouter régulièrement... Ce qui n'est pas le cas des bijoux que concoient actuellement JP NATAF.

 

Sa découverte ne m'a toutefois pas rangé immédiatement du côté des accros indécrottables fidèlement fans  (en effet, sa pop peut paraître de prime abord  manquant un peu de relief,  de morceaux plus rythmés qui réveillent.... -comme Syd Matters?... ), même si je l'écoute régulièrement...   

 

J'étais donc curieux de le découvrir sur scène, même si  c'était sans attente particulière...  J'avais lu quelque part qu'il n'était pas forcément une bête de scène...  Enfin, si, j'avais une attente: celle d'écouter en live, le morceau de bravoure de 2009-2010 : "seul alone"  (9 min 57 sur le disque CLAIR).... C'est d'ailleurs surtout ce titre, plutôt que les critiques,  qui avait suscité l'achat du disque...

 

Bon, allez, je vous le mets... On se retrouve dans 12 minutes!!  SVP... laissez vous entrainer!  

 

(et d'ailleurs, sur cette vidéo, avant les 5 minutes, il a un trou, dont il se sort plutôt élégamment... A Annecy, il a livré le texte parfaitement...Une autre version plus dépouillée :  http://www.telerama.fr/musique/jp-nataf-live-1-3,50193.php,  excellent à la fin : JP obligé de s'étirer le bras! C'est du sport la musique! )

 

 

Dans la salle du Brise glace, qui était bien remplie, -mais qui ressemble tant à d'autres salles de musique actuelle- , JP NATAF était donc chargé d'occuper la scène  avant Florent MARCHET... C'était au moins la 3e fois je crois qu'ils faisaient date commune.... mais Florent est plutôt sur son début de tournée alors que JP NATAF terminait la sienne ce soir -là.    

J'étais assis dans les premiers rangs de la tribune, et plutôt gêné par les gens debout dans la fosse (je me ménageais pour Marchet)... et je me suis concentré sur la musique... C'est vrai que le spectacle est plutôt dans les oreilles que sur scène... D'ailleurs, jouer avec des lunettes fumées, c'est un handicap, et pas seulement pour Steevie Wonder ou Ray Charles...  Malgré tout, JP NATAF est loin d'être froid. Il prévient qu'habituellement il parle beaucoup mais que ce soir, le temps étant  compté, il va la mettre un peu en veilleuse... même si on a droit à quelques explications de textes, introductions touchantes : pour "elle", qui évoque sa famille, il dit qu'il est content de la chanter ce soir car quelqu'un dans la salle est plus particulièrement  concerné (Thibault, peut-être son frère?), pour mon ami d'en haut, il évoque "une chanson pour un ami d'en haut qui reçoit un peu trop de visites en ce moment"...

 

 

 "mon ami d'en haut" : (ma soeur qui découvrait la chanson a été très touché...)  

 Cette version est un peu éclairée par le Yuku... Celle délivrée à Annecy était plus épurée.

 

 

Il m'a fallu un peu de temps pour rentrer dans le concert, malgré les compos que j'aimais : MONKEY pour débuter en douceur et "jeune home"....

 

 

 

 

 

La voix n'était pas peut-être pas très chaude...  Elle est pourtant parfois très belle, même si la prononciation est je pense à améliorer. J'ai été également gêné par... les mots me manquent...  je ne sais pas... d'entendre sa respiration ou des bruits un peu parasite (déglutition?)... Les choeurs du clavier  Ludo Leleu (HOLDEN)  m'ont également paru un peu limite... Dommage quand on vient écouter  le Brian Wilson français... ( Syd Matters l'emporte haut la main sur ce créneau!).

Mais soit, c'est un peu mineur.... car j'ai été quand même conquis...

 

 

3 "le radeau"

On a eu aussi droit à nos séances d'accordage...

 

En 4e, "elle" 

 

 

 

5) "viens me le dire"....  Et on voit effectivement ce dont la voix de JP est capable!

 

J-P NATAF : Viens me le dire - MYTARATATA.COM
TARATATA N°340 (Tour. le 14/01/2010 / Diff. France 4 le 24/02/10 & France 2 le 05/03/10) Video de mytaratata

 

 

6) Et sa magnifique et lente intro.... 

 

 

7)je ne me rappelle plus du titre 7... J'ai noté "P" et  "voix du clavier" (mauvaise impression)...

 

8) Jean-Philippe...JP NATAF s'amuse dans l'introduction à la jouer disco... en reprenant "i feel love" notamment... 

On n'a pas eu le droit à  l''impro sur le yuku mais le reste est assez conforme à la prestationd 'ANNECY (même si je ne me rappelle pas du yukulele et  que j'ai trouvé cela encore mieux... J'avais noté deux grands : "+ +", et ça, c'est bien noté!)

 

 

9) ++ encore pour "plus de sucre". Quelle balade....

 

je mets cette version car elle est assez "enrichie", notamment de la présence d'Albin de La Simone, ex-compagnon de Jeanne Cherhal [j'en profite pour dire bonjour à celui  ou ceux qui visitent régulièrement le blog en ayant taper sur google : "vie privée jeanne cherhal" ou "compagnon jeanne cherhal"... c'est en effet très régulier!!]    

 

10) En 10, une petite surprise... Un titre des fabuleux The MABUSES... outre le fait d'avoir créé un duo avec Jeanne Cherhal, JP a aussi ce groupe... qui a justement donné un de ses rares concerts au brise-glace... Un titre en anglais.

 

 

11) Après toi:

 

 Avec Bertrand Belin...

 

  12) L'incroyable "seul alone" déjà diffusé plus haut.... Je regrette d'être assis... Une superbe orchestration qui aide à voir passer les 10 minutes de chanson comme un éclair... ou presque. La salle a une parfaite qualité d'écoute (c'est ce genre de titres -ami amour amant, comme un légo...-  auxquelles  je souhaite que Marchet se confronte un jour...)

 

C'est le rappel....

 

13) Mon ami d'en haut,  

 

 

14) Un super titre (que je ne connaissais pas)  pour conclure un set, en sollicitant le public... mais pendant tout le titre, je n'arrive pas à comprendre ce qu'il faut chanter.... ce qui ne m'empêche pas de le faire.... mon "et hop,tallala, ping pong et hop"  passait  très bien...

 

Et bien, voilà,  le set se termine sur ces notes joyeuses de bombes qui explosent... Gros succès... et je regrette vraiment d'avoir laissé passer quelques dates à portée de voiture avant Annecy...   mais maintenant, il va falloir attendre un nouvel album...  Encore heureux, malgré le "relatif" succès public, JP NATAF bénéficie encore du soutien d'une maison de disque "TOT OU TARD"....   J'espère pouvoir vous en reparler rapidement.   
Une autre chronique de concert:
PS : A noter que JP NATAF est revenu sur scène pour un duo sur "aucun express" à la fin du concert de Florent Marchet.  Très jolie présence. J'en ai parlé précédemment.

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Armelle 27/02/2011 18:59



belle présentation d'un artiste que je n'ai pas non plus l'habitude d'écouter mais qui mérite qu'on lui prête attention; de très belles mélodies et une belle écriture.


sur wiki, j'ai trouvé ceci : "Dolorès (1996) de Jean-Louis Murat. JP Nataf participe aux chœurs sur la chanson Saint-Amant"


je sais qu'il admire notre ami JLM pour l'avoir vu à son dernier concert mais ne savais pas celà... on y apprend aussi
ceci : "Avec Jeanne Cherhal, en 2005/2006, il crée le groupe Red Legs où, portant des longues chaussettes rouges (qui
donnent leur nom au duo), ils effectuent des reprises de classiques de la chanson,Jeanne Cherhal à la basse et JP Nataf à la guitare. Les Red Legs n'ont pas enregistré de disque, leur discographie
officielle sous le nom Red Legs se limite juste à une chanson sur un
disquetribute à Dick Annegarn."


je poursuis l'écoute...