Jugeons sur pied : vidéos de TOURNAI

Publié le 28 Octobre 2010

 

  

 

 

L'examen de minuit :

 

... quoi qui se passe... ce titre restera le grand souvenir de cette tournée (puisqu'elle fait partie des "inédits" en live. Jean-Louis Murat chante très bien, et on ne peut pas parler de baclage!  Une version de 7 minutes, où il se lâche très joliment.... et en prime, un bonsoir messieurs dames et un grand sourire!!  Mais qué demend'  el peupl'!

 

 

 ... quoi qui se passe... ce titre restera le grand souvenir de cette tournée... hein?? Oui, je recycle... j'peux pas écrire des choses nouvelles tous les jours non plus... Bon, sérieusement,  là, encore,  une version "originale" avec l'harmonica (même si l'impro ne retombe pas sur ses pieds)... mais ce n'est pas ma chanson préférée...  Quant à Murat, là encore,  je trouve la voix bien présente... et le sifflement est plutôt jolie! Bien joué! On n'y a pas eu droit à st-Genis laval!  Et là, encore, on voit Murat la main sur le coeur, dire au revoir, et merci beaucoup...

 

 

et  40 secondes de "se mettre aux anges" :

 

 

Donc, Jean-Louis Murat a semble-t-il "assuré" ce soir-là...  

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rhiannon-luna 31/10/2010 19:03



Je suis entièrement d'accord avec toi Muse ....c'est très présent en visionnant "taiga"habituellement il ferme les yeux quand il rentre dans son univers mais là ...on le perçoit très bien il
n'arrive pas du tout à se concentrer et ouvre les yeux systématiquement...



Muse 29/10/2010 12:03



Ce qui me frappe à l'écoute des quelques morceaux, c'est que finalement, il n'arrive pas, du moins dans ce concert, à entraîner le public dans son univers. Il y a un blocage qu'on ressent qui le
rend absent au plan du coeur même s'il fait tout ce qu'il peut au plan technique. Il en résulte un JLM.sur la chanson des voyageurs perdus, assez amer. A un moment sur cette chanson, il y a une
tentative de lâcher-prise mais qui avorte et qui le replonge dans un systématisme figé. JLM semble être aux prises avec quelque chose qu'il n'arrive pas à dépasser et qui submerge toutes ses
tentatives de mise en place.


Un ressort est cassé en lui avec sa prose comme sa musique. Du coup, il lui est plus facile d'aller sur Baudelaire parce que la prose d'un autre est moins casse-gueule que la sienne. Et du coup,
il arrive plus à se lâcher, à se libérer d'une forme d'auto-oppression, presque une défiance vis à vis de ses mots.


Enfin, c'est comme ça que je le ressens à l'écoute. Je n'étais pas au concert donc je peux tout à fait me tromper. Mais pour avoir écouté d'autres morceaux live à d'autres endroits et avoir
assisté à quelques concerts de lui, généralement, quand il travaille la transe, il va au bout et nous entraîne dedans. J'ai l'habitude de me retrouver très souvent durant les morceaux comme
entraînée à ses côtés sur un piton volcanique herbeux avec le vent fort qui nous pousse et qui en même temps nous enveloppe. Mais durant ces écoutes, je ne retrouve pas cette magie. Et plus
grave, je le sens malheureux et désabusé de ne pas retrouver cette capacité à faire voyager le public et à y voyager lui-même.


Quel gros souci le ronge pour que le courant d'amour soit ainsi bloqué? Rien de grave j'espère. Puisse-t-il apaiser rapidement tout ce qui le perturbe et retrouver confiance, sérénité.



Pierrot 29/10/2010 15:02



Stéphanie nous confirme ton impression...


 



AnneS 28/10/2010 23:33



 Foi de connaisseuse, ce concert était calamiteux! Creux, catastrophique, un marécage interne;


Et il a du faire un effort, lui qui n'est pas" complaisant pour un sou", pour quand même rester et clôturer ce soir-là, car il SAIT qu'il a été calamiteux;


Je le cite: "vous êtes trop gentils.. Allez, une dernière plaisanterie..": juste avant  "l'examen de minuit", qui, ironiquement nous engage, à nous rappeler quel usage, nous fîmes du jour
qui s'enfuit....


Pffffffffffff merde comme tu l'as chanté sur le cours ordinaire des choses, là Jean-Louis tu ne nous as pas épargné. Grand Dommage. Ca ne fait pas de Bien.



Armelle 28/10/2010 21:59



j'en perds mon latin! il est parfait : la musique, la diction, les remerciements main sur le coeur (ça semble nouveau) et le noir lui va si bien! (la chemise près du corps, ça le change de ses
longues chemises de bûcheron)... bon ok! il se cache derrière ses cheveux, il ne semble pas communiquer avec ses musiciens comme d'habitude et il jette son harmonica... mais de là à dire qu'il
était mauvais!


 



rhiannon-luna 28/10/2010 14:11



Je n'ai visionné que deux vidéos et demi et il me semble qu'il a assuré il est vrai que je n'ai pas vu et entendu l'intégralité du concert mais "l'examen de Minuit est un véritable joyau ...j'en
suis encore tout émue...