la chronique dans "Rock and Folk"

Publié le 23 Septembre 2011

 

C'est dans le numéro avec NIRVANA en couv.N° 530 Octobre 2011.

 Retrouvez en kiosque ce magazine avec le spécial Nirvana, un bel article sur kasabian, Bjork, le Floyd,  Justice et les disques à moi de Melvil Poupaud...

 

Chronique pas mal du tout d'Isabelle Chelley : "ce séducteur tricote la ballade romantique comme personne" , avec cette formule bien trouvée : "l'amour courtois est dans le pré"... Avec une conclusion que je trouve très vraie.

Je vous ai mis avec la critique du Miossec nouveau.

 

 

SAM 4771 

 Bon, j'abandonne, Je la vois droite dans mes documents, je la vois droite avant de l'insérer... et là... elle est  à l'horizontale... Allez, pour le coup,  un peu d'exercice pour le cou, ça vous fera du bien...

 

 

 

SAM 4772

 

 

Demain, c'est SERGE....

 

 

En attendant un peu de pub pour payer la revue:

0.02cent le clic... il m'en faut 300... Petit homme qui vivait d'espoir... touttouttou...

 

 

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Commenter cet article

Matthieu 24/09/2011 11:31



"Je la vois droite..., je la vois droite... et là... elle est à l'horizontale."


Je crois que tu disais la même chose à propos de ta bière, à la Coopé, au mois de juin dernier. Il faut dire que ce n'était pas la première de la soirée.


 



Pierrot 24/09/2011 12:12



oula... Toi, tu me cherches! Tu vas me trouver! 



lew 23/09/2011 19:35



j'me méfie toujours un peu des fins un peu convenues de certains articles. (mon côté paysan, sans doute).


on a cherché à montrer tout le bien que l'on pense d'un album, et déjà il va falloir que l'on conclue, la place accordée par la rédac-en-chef n'étant pas extensible,
on se résoud alors à trouver le point d'orgue accorte, la note bleue idéale, l'idée force et, si possible le jeu de mot. et on trouve !


franchement cette idée que les fans vont réagir à un album de Jean-Louis Murat comme un Peugeotiste ou un Renaultiste pourraient le faire au salon de l'auto de Paris
qui se tient tous les deux ans, me dépasse sur l'autoroute de la vacance de la pensée. l'esprit vient aux fans également, quelquefois, Isabelle.


sachez-le, apprenez-le.


ah ah, Murat ne nous pose pas un lapin, mais qu'en savez-vous, jeune Isabelle Chelley ? est-ce que l'on vous demande si Percy Bisse Shelley (un cousin visiblement)
vous a un jour cueilli des lupins pour la sortie de l'un de vos articles ?


je n'aime pas trop les pseudo-louanges des journalistes, il y entre souvent beaucoup de Schadenfreude involontaire, mais bien réelle.


Murat ne pose pas de lapin, ah ah...


et pourquoi pas ?


je suis sûr qu'il a un côté Raboliot, comme tout le monde.


et qu'il n'exprime pas comme tout le monde, c'est ça le truc.


(exceptés les journalistes de la capitale, qui ne chassent jamais, ni les lagopèdes, ni les snarks, c'est bien connu, tout leur est toujours plus ou moins tout cuit
tombé dans la bouche, qu'ils ont gourmande, depuis l'aube des temps.)



Pierrot 24/09/2011 12:14



Oui... oui... le coup du lapin...pas terrible... mais le reste est convenable... même si ça ne creuse pas trois pattes à un canard!!