LE GRAND STUDIO RTL... 14 janvier 2011

Publié le 15 Janvier 2012

 

 

BON, on va finir le week-end en écoutant le GRAND STUDIO RTL... dont le plus important était pourtant éventé... puisque les vidéos de la prestation live de Murat étaient déjà en ligne depuis un moment.  Reste donc l'interview...

 

http://www.rtl.fr/emission/le-grand-studio-rtl/billet/samedi-14-janvier-le-grand-studio-rtl-de-jean-louis-murat-video-7741944186

(en écoute et téléchargeable par clic-droit sur le lien en dessous)

 

Et c'est parti pour un live'report en direct immédiat et spontané... et touti... :

 

L'émission débute par "les rouges souliers"... et c'est une surprise : on n'avait pas la vidéo.... partie d'orgue originale au départ... un rien désuet...  C'est décidemment une étrange chanson... a-temporelle... ou ouh ouh...

 

- 2 ans et demi qu'il n'était pas venu... dans un studio où il avait joué pour la première fois à Paris (au temps de bernard Hebey... ça fait donc un bail).

 

- Toujours question de "Grand lièvre', de la promo... puis...  Jean-Louis parle de son moment préféré dans la vie.. celui où une chanson se crée... de son manque quand il n'est pas en création...

 

Murat indique que l'album parle effectivement des guerres du passé... qui sont des éléments qui sont à prendre à compte dans ce que l'Europe  vit actuellement... Jeanjean ne creuse pas plus là-dessus...Dommage? Peut-être... 

Petites phrases:

 

"Tout est sombre. Je suis un dépressif chronique je lutte contre en enregistrant des disques"

" je suis un impatient de nature"

"une petite semaine est largement suffisant pour enregistrer un album"

" Je suis un général en chef. Je ne peux pas me penser caporal"

 

Après ce moment intéressant mais qui ne nous apprend pas grand chose... interview de l'autre invité: Imelda May... puis c'est "si je devais manquer de toi"...  On en a déjà parlé... Plutôt bonne version...même si on aimerait que le grand public puisse découvrir aussi l'énergie que Murat sait développer en concert...

 

 

 

 

 Jeanjean évoque l'écriture automatique... ce que Murat réfute gentillement... et parle de Ronsart et de poésie... Murat indique qu'il aime ce qui ne se dévoile pas immédiatement, puis indique qu'il considére que l'écriture doit désarçonner... faire tomber de cheval...     Belle séquence!

 

On repart ensuite sur le thème traité dans l'album...les guerres... et Murat développe un peu ce qu'il avait esquissé tout-à-l'heure... "on aura vu l'Europe se faire, et on verra peut-être l'Europe se défaire..." et indique son appréhension que finalement, les guerres reviennent...  On parlait il y a peu d'une profession de foi ancienne pro-européenne de Murat (vidéos de Five'r)... Voilà un élément qui montre qu'il y reste attaché... même si cela l'Europe le "désespère"... 

 

Ouais!! Autre surprise : un autre titre en live,  "le coureur espagnol"...   Et Murat a pris de l'énergie... Il se lâche un peu sur la voix... Pas encore tout-à-fait la même adrénaline qu'en concert, mais on s'y approche... Bien, bien...

 

2e titre de la chanteuse Miss May... suivie d'une interview... je saute à pieds joints...

 

Et c'est "vendre les près"...

 

 

 Murat soigne la qualité de son interprétation (prononciation...) et laisse à Slim le soin d'animer musicalement le titre...

 

- Présentation des musiciens... par Jeanjean...

 Petite discussion autour des concerts... où Murat confirme qu'il préfèrerait avoir une tournée très resserrée (25 dates en un mois) et regrette cette logique de "galas"... Il ne le dit pas mais ce type de tournée....c'est  aussi lié à la difficulté, je le crains et mille fois hélas, que le tourneur a de lui trouver des dates... mais Murat n'ait pas d'humeur à se plaindre ce soir, et c'est bien... D'ailleurs, malgré cette "époque dangereuse" (il évoque encore la guerre),  il se montre combatif (comme souvent lors de cette promo)  pour conclure (en disant par exemple que les disques sont plus que jamais nécessaires)...  et  je pense qu'on le préfère comme ça!!  ten points, jean-louis!

 

"IL FAUT PENSER PLUS INTENSEMENT". STOP AUX CHANSONS "QUI N'ONT AUCUNE UTILITE"....

 

On termine par le retour du "cri du papillon"... peut-être bien demandé par Jeanjean ("le cri du papillon, tu veux bien?").

     

 

 

 

 

Et bien, plutôt une bonne émission, et une bonne interview... allez, une très bonne émission! 

Bonne nuit...

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Commenter cet article