Le nouvel album... et un inédit pour fêter ça!

Publié le 18 Décembre 2012

 

 

Le site internet officiel nous informe de la nouvelle...  La date, le titre et le visuel... et nous offre même un inédit pour la peine...

 

e-card_toboggan.jpg

 

 

Alors...   D'abord,  une très belle pochette "auvergnate" représentant le champion auvergnat chevauchant un canasson VTC sur un ciel aux promesses inquiétantes. Est-ce l'orage qui se prépare?  Murat garde en tout cas le chapeau du cow boy  à l'âme fresh...et me voilà du coup, obligé de conserver ce même avatar pour conter au mieux cette nouvelle aventure.  Une photo retravaillée à la main ou à l'ordi?  J'aime beaucoup la typo. L'expression "réalisé par Jean-Louis Murat" fait penser à une grande production cinématographique, c'est prometteur.  

C'est une nouvelle fois l'oeuvre de Frank Loriou (Mustango....)   qui vient de  dévoiler l'info sur FB...    http://www.surjeanlouismurat.com/article-nouvelles-photos-murat-dans-son-antre-et-le-photographe-84370203.html

 

 

Et quid du titre?  ça ressemble à un titre de Zazie. Va-t-il nous conter les montagnes pseudo-russes autour d'Orcival?  Une course en traineau au Québec?  des jeux d'enfants dans le jardin?  une  revue pour enfants de 5 à 7 ans? ou le vieux film d' Henri Decoin de 1933 ? ou encore un bout d'autoroute suisse... voilà ce que nous laisse déjà imaginer la page wikipédia du terme... à moins que ce ne soit un hommage à l'album de Michel Rouyre que personne n'a oublié (http://www.musicme.com/#/Michel-Rouyre/albums/Toboggan-0731451734328.html ) ou encore à celui des Sons of Frida (http://www.froggydelight.com/article-6973-Sons_of_Frida )

Le terme Toboggan renvoit également à beaucoup de sites autour de l'interprétation des rêves :

Rêver d’avoir été éjecté d’un toboggan peut vouloir dire que vous avez laissé les émotions prendre le dessus sur vous et que vous êtes maintenant submergés par ces derniers. Cela peut aussi vouloir dire que vous allez être projeté dans votre moi intérieur et faire face à votre subconscient.   Enfin une autre interprétation du toboggan est que vous vous laissez glisser sur le fil de la vie, sans prendre de décisions et sans réfléchir avant d’agir.

Enfin, soit, putain, 3 mois... à atttendre...    

 

Plus sérieusement, petit jeu:  Dans quelle(s) chanson(s) Murat parle de toboggan?  (réponse ci-dessous).

 

Quant à la date.. cela veut dire que la tournée débute alors que l'album n'est pas encore sorti... et qu'à Marseille, les auditeurs auront la chance de découvrir les titres de l'album en avant-première!

 

 

ET l'inédit :   http://www.jlmurat.com/spip.php?article9?   (je n'arrive pas à l'écouter dans l'intégralité sur firefox... mais sur IE, ça fonctionne)



"Prière du soir"....  Murat avait cité ce titre dans l'interview à Bayon : http://www.surjeanlouismurat.com/article-bayon-delivre-ses-secrets-liberation-du-28-septembre-85342986.html

Elle m'évoque la magnifique "prière du matin" la chanson de Djian/Eicher, et  bien sûr... les autres titres muratiens : "la prière", "prière pour M"

Musicalement... trop plan plan pour moi (ça m'évoque le calendrier amoureux)...Quant au texte, bein... du murat érotique... le choix de l'outcaster était le bon...

 

LE TEXTE:

 

Tant de fois en fusion

A la prière du soir

En blancheur de peau

J’attendais ton retour

J’ouvrais avec les doigts

J’attendais un baiser


Luisante de désir

En tapis de fourrure

En odeurs animales

Dans ce cercle privé

Car sexe et sentiment

Sont tout fibre nerveuse

Quand au fond du cerveau

Désir dépasse amour


Les âmes amoureuses

Qui promettent des lèvres

Comme d’aller en mer

Moite dans ce désir

Les jambes autour du cou

Aux vagues intérieures


Comme un fruit défendu

Dans la partie centrale

On rêve que tout est

Le plus profond possible

A l’arme du plaisir

Démenant son bassin

Servante viens me traire


De fer ou de diamant

Dans cet essaim brûlant

Quelle chaleur excessive

Quel rouge écarlate

Satisfaire les lèvres

En science du plaisir

Sur l’étendue de neige


Je lui montre comment

Vient faire la jument

Au contour des hanches

Au milieu des épines

« Donne-moi le baiser

Il suffit de vouloir » dit-elle

Raffinons la passion


Sur l’autel fleuri

La bouche reste juste

Sans faute dans l’abîme

Tout est de réconfort

Comme une funambule

Jument tient l’étalon

Comme cet ennui lointain

Demande pratique


Elle allait Rive Gauche

Enfilée en public

Elle me lavait la tête

Ma conscience se vide

En bassin élevé

Anémone de mer

Dans ce fleuve d’extase

Je suis le chat


Vers la chose facile, ange,

Le diable dira

Vous ne m’avez pas eu,

Je ne me souviens de rien

Quelle pourpre

Quel soleil démontre notre amour 

Quelle transfusion de cœur


La partie la plus basse

Donne la solution

Contre un manteau de flammes

Petite tête dressée

Reste encore mon âme

Respiration dorée

Comme être en train de faire

Peut résoudre un problème

 


  14606_10151278606744536_1264141108_n.jpg

 

 

 

Réponse :

Il y a deux chansons : RUBY (inédit internet) et bien sûr le Mont sans souci... et ses toboggans rentrés.

RUBY

 

Un parapluie gonflé de vent et de mort

 

Tout dit, tel est le sort

 

Au toboggan depuis disparaît le corps

 

Tout dit, tel est le so

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Commenter cet article

Muse 19/12/2012 21:30


Les vertus du cunnilingus, on en parlera jamais assez ;-) Chapeau bas d'avoir traité le sujet, c'était bien le moins d'ailleurs que ce soit JLM qui en parle le premier chanteur étant donné que la
seule à avoir abordé la question, c'est Colette Renard. Il est le premier homme à l'avoir mis en chanson ou presque, même si Gainsbourg l'avait un tout petit peu évoqué dans Love on the beat.
Donc bravo pour l'audace et le phrasé! Et puis ça va bien avec la précédente chanson fellation pour Nolwenn. Il faudrait faire un tir groupé avec " qui est cette fille" puisqu'on a dedans la
sodomie et "se mettre aux anges" avec la pénétration. Il y aurait comme ça un album érotique Murat. Faudrait sérieusement qu'il y pense avec différents titres dans ce genre...avec publication
pour la St Valentin par exemple?


J'aime bien cet inédit, je le préfère largement aux chansons qu'il avait données en écoute ces derniers mois.


Côté pochette et titre d'album, j'aime beaucoup également. Très estival et aquarellé avec filtres Photoshop. Sympathique...En espérant que le contenu le soit autant.

KingArthur 18/12/2012 21:03


Super nouvelle!! d'accord avec ce que dit Armelle ...


J'aime... 1/ la typographie 2/ le chapeau !! 3/ la pochette qui ressemble à un pastel, le ciel m'évoque le tableau de Van Gogh l'église d'Auvers sur Oise ...(bon, ok, de loin...)


4/ le titre !! eh bien pour moi Toboggan ça évoque... un Tremplin ! comme signe positif pour la sortie et - le succès je l'espère - de ce nouvel album et de la tournée.


Que du bon, un souffle d'air (frais et champêtre) ...

Armelle R.G. 18/12/2012 19:34


tout pareil!


j'aime beaucoup la typographie utilisée, le M de Murat et le N de Toboggan rappellant l'un et l'autre le dit jeu d'enfant;


j'ai immédiatement repéré le chapeau (que tu ne quitteras donc pas encore Pierrot),


le style photographique de Franck Loriou et le paysage à prédominance jaune, bleu et vert comme pour la dernière affiche, avec en plus la présence du vélo qui n'est pas sans évoquer le "Facteur",
celui qui n'a d'autre client que le poète Pablo Neruda (d'ailleurs la couverture du livre "Une ardente patience" d'Antonio Skàrmeta que j'ai là sous les yeux renforce cette impression).


Mais zut! ça va être vraiment long d'attendre que passe l'hiver pour découvrir sur quelle pente va nous mener ce TOBOGGAN!