Le "petit manuel musical du football"... sans Murat?

Publié le 30 Avril 2014

 

 

Ah, bein, voilà, j'étais bien parti pour vous reparler de Manset comme convenu... nous élever, finir pêcheur tout ça, et voilà que la petite actu me tombe dessus, sous la forme d'un ballon rond...Ah, oui, vraiment, Gérard, tout fout le camp. "Quelle époque à vomir!"

 

 

Il vient en effet de sortir un livre le "Petit manuel musical du football" de Pierre-Etienne Minonzio. Outre le fait que manuel et football, c'est un peu étrange,  c'est un grande erreur philoso-ethno-historico machin chose qu'a dénoncée Franck Vergeade de MAGIC via Twitter à propos de ce dictionnaire. En effet, Murat ne fait pas l'objet d'une entrée spécifique dans le livre. 

Oui!

C'est  un scandale! Alors que ce p'ti Pete Doherty (sous prétexte qu'il sniffe les lignes?)... cet inconnu Sting...  ou qu'il est même question des mites.. des nits ou je ne sais quoi, un groupe de rock de ce pays de fromages! Enfin, on croit rêver...  est-ce qu'il y'a des rockeurs savoyards ou auvergnats? ... euh... C'est l'indignation qui me fait perdre les pédales.

 

Sur twitter, Franck Vergeade cite ainsi la chanson de Murat "achille à Mexico" (parue dans la compile "amour foot" avec Libération en 98), et également le fait que Jean-Louis chroniqua le mondial italien pour Libé.  On peut également ajouter la chanson "La Loi du sport" avec le vers " Elle m'a r'pris de l'aspirine Puis un ouvrage pour cinéphile Quelqu'longueurs en toile de jute    Mon effigie d'Didier Deschamps".    Vous retrouverez également une fameuse interview de Murat dans SO FOOT  et le poème qu'il a écrit pour Thierry HENRY  ci dessous:  http://www.surjeanlouismurat.com/article-la-loi-du-sport-lavillenie-so-foot-thierry-henry-122583106.html   Sans parler des Rancheros...    On pourra également se référer à cette interview-vidéo: http://www.linternaute.com/video/201723/jean-louis-murat-le-football/  ("on peut vivre sa passion sans passer par la case connard").

 

 

"Achille à mexico" par Henry Spencer, premier clippeur sauvage des chansons de Murat (Platini a joué la coupe de monde 86 blessé au tendon).

 

 

Pierre-Etienne Minonzio se sent, naturellement!, coupable et fautif, et il essaye de se justifier (twitter): il faut faire des choix, et la chanson "Achille à Mexico" est citée dans l'entrée PLATINI. Certes... Certes... mais le mal est fait.  Heureusement que Murat n'en a plus rien à faire du foot!!! na!    


... Voilà que je m'étais désénervé... (faut dire aussi que je suis supporter du Bayern, ça ne m'a pas aidé....) et voilà que je tombe en plus sur la couv des INROCKS de cette semaine...

 

détourn originale doré platini

Que Doré soit en panne d'inspiration et refasse une chanson sur un sujet déjà traité par Murat, soit (ndlr: sur Platini), mais que les inrocks en fassent la promotion... alors non!!  Et je vous évite ma louche supplémentaire à propos de la polémique actuelle liée aux propos de Platini!!  

J'ai fait bosser le service infographie en heures supplémentaires la veille du 1er mai...et voilà:

 

  Detournement Inrocks-1

     "Didier Deschamps a appelé son fils Dylan alors qu'il a l'intégrale de Michel Sardou. Ce qui fait de lui un individu imparable"

 

 

 

 

LE LIEN EN PLUS (fini de rigoler):

 

Le MANUEL MUSICAL DU FOOTBALL est proposé par l'éditeur "le mot et le reste" (tiens l'éditeur dont je parlais tout récemment... et qui a commandé une fiction sur Jean-Louis Murat :  à lire ici ).

Le livre a l'air très intéressant, vu ce que j'en ai appris dans :

Interview de l'auteur dans l'émission LABEL POP sur France culture.

Site du livre chez l'éditeur

A acheter:  ici par exemple

 

 

MERCI MATTHIEU pour le travail sur la photo!

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Commenter cet article

Lew 13/05/2014 17:30


Je crois que G. Manset, lui, ne se risquerait pas à poser avec des têtes de vainqueurs pareilles, celles de Platoche et de Deschamps.


Lui, je le vois plus se montrer en compagnie de Rémi Garde, le solitaire, le pudique, le non-ramenard, qui n'aime rien tant que fuir la scène, ses spotlights, et tous les guignols des
journalistes de foot de Canal + Sport. (sauf celui du dimanche soir sur le foot anglais et espagnol, excellent.)


Oui, il entraîne en solitaire, Rémi. l'Ol l'a quitté, il s'en va faire un tour, de l'aut' côté d'une ville où y'avait pas de place pour se tacler.


Choisir Garde, pour Manset, c'est manifester une fois de plus son côté "élitiste" (comme il l'avoua lors d'un entretien dans une émission de France Inter présentée par une muratienne endurcie au
mal, au contropiedi et au catenaccio.)

Pierrot 13/05/2014 18:05



   Je demande à mon équipe d'infographiste de faire la couv appropriée!!!