Le Tête à tête, France culture, 4 mars

Publié le 4 Mars 2012

 

 

J'arrive en retard.... Vite : "France culture direct".... player...  et, oui, pas d'erreur, on est bien sur France Culture...  On sent le calme et on entend le silence entre les mots... Ah, ça fait parfois du bien.

 

En écoute-là:

http://www.franceculture.fr/emission-le-tete-a-tete-jean-louis-murat-2012-03-04

 

Taddéi connait assez bien son sujet...

 

Une heure assez riche, enfin non: très riche... Une heure de paroles quasi ininterrompus.

Un peu de regrets que Taddéi ne creuse pas à certains endroits, mais il le titille plutôt bien... et arrive à le faire sortir du discours entendu qu'il sert souvent aux médias... Murat se confie de manière assez intime, en parlant des reproches que sa mère lui fait, des tentatives de suicide, d'un colloc mort d'une overdose...

 

 

 

Voici juste quelques mots relevés au fil du direct:  (en brouillon, histoire de voir un peu les thèmes traités)

 

L'épopée... "Un fond de parano, un complexe à la con"...

la violence ("l'idée que ça pouvait mal finir"... Les touristes doivent donc peut-être vraiment se méfier...

Les chansons énervées... comme des effets spéciaux dans les films...

 

Un état intermédiaire de civilisation... époque entre deux... inintéressante.

 

L'insuccès... "je ne suis pas assez stratège"... "Murat, c'est un con... (le maréchal)".

 

 

"suicidez-vous le peuple est mort"... et 1981. 

"Je n'ai jamais voté"  "ce n'est pas sérieux la politique, les enjeux sont ailleurs".

Tentatives de suicide... séjours en réanimation... "j'espère que c'était faux cette histoire de fille qui se  suicide, c'était juste un prétexte de me virer".

 

Peu me chaut.

 

Traversée du désert.... Mort d'un coloc d'une overdose.   

 

Le western, John Ford ..."Musique centriste, oui, c'est bien trouvé, une musique qui calme les organes,  qui facilite la digestion"

 

Et un bémol : "oh, je n'en suis pas à un tel point de détestation de l'époque. Tout cela n'a pas d'importance".

 

"je ne crois pas à l'inspiration... mais à la virtuosité".

 

Les relations avec les maisons de disque (l'autoproduction, la bêtise du show buziness...)

 

"j'ai tendance à parler et de réfléchir après"... comme en musique...  Séquence amusante quand il évoque sa mère qui lui reproche ses propos.

 

La scène.

 

Le duo avec Mylène Farmer... "on se rensemble".

 

"Je suis fabricant de mélodies".

 

The artist, Intouchable...

 

Le machisme: "être satisfait de peu de choses".

 

Les concerts, les salles... 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article