Longueurs d'ondes été 2010

Publié le 12 Juillet 2010

Le numéro d'été de Longueurs d'onde est sorti....

 

A part, un sujet ultra-original :

DOSSIER : Y’A-T-IL UN

“FUCKING PROBLEM”

AVEC LE FRANÇAIS ?

où Murat n'est même pas cité!! M'enfin!!

J'ai noté une petite critique  de ce groupe murophile:

 

PORCO ROSSO

“Judee Sill” (French Toast)

Ces originaux tentent d’accorder la chanson française

aux rythmes pop et aux sonorités électriques.

Les textes chantés par une belle voix ténor sont

surprenant : toujours cohérents, ils sont ponctués

de phrases décalées, amusantes et intrigantes. Judicieux

procédé qui renforce l’attention de l’écoute,

parfois perdue par des arrangements qui laissent

peu de place à la voix édulcorée.

myspace.com/porcorosso

 

 

MO

 

Mais on trouve aussi une petite évocation de la prestation de Jean-Louis Murat au Canada....

 

Extrait de l'article évoquant la 22e édition des Francos:

 

Pour cette 22e édition, l’événement c’est l’arrivée du festival en juin. Depuis le temps que Spectra rêvait d’être le « premier grand festival de la saison estivale », c’est fait ! Les  avantages ? L’effet « festival » fonctionnait moins bien fin août (le public est gavé de spectacles gratuits tout l’été à Montréal), et rapprocher l’événement du Festival international de jazz (Spectra l’organise aussi) est un aubaine pour la logistique (plus besoin de démonter et remonter les scènes). Ça leur permet aussi de capter un nombre plus important d’artistes français, qui rechignaient à venir en août.

 

Le journaliste semble oublier que ce que l'on entend aux concerts est à chaque fois différents de ce qui est gravé sur disque....

 

 

TOut le numéro est téléchargeable:

http://www.longueurdondes.com/pdfs/LO55_Juin2010.pdf

Et, pour cette première, les organisateurs se frottent les mains : des foules record, particulièrement sur la Place des festivals en pleine semaine, alors que l’école n’est pas terminée, une recette de billetterie sans précédent et les meilleures ventes sur le site de toute l’histoire des FrancoFolies (alors que cette année, l’événement était raccourci de deux jours par rapport à l’an dernier!). Joli soutien du public alors qu’un mauvais coup était révélé un mois avant le début des Francos : la perte d’une aide financière de 1,7 million de dollars, correspondant au « Programme des manifestations touristiques de renom » mis sur pied par Ie ministère canadien de l’Industrie en 2009. Alors que l’an dernier, elles y avaient droit ; cette année, les Francos ont dû se passer complètement de cette enveloppe, à la dernière minute, alors qu’elles avaient déjà dépensé la somme correspondante. Réaction : la mise sur pied de l’opération de solidarité « Fou des Francos ! » (bracelet à l’effigie de la campagne), qui a porté ses fruits : un total dépassant le million de dollars au cours de l’événement !

A retenir : plus de 250 spectacles, dont les deux tiers gratuits et en plein air ! Petit survol…

Jean-Louis Murat : nonchalant, la dégaine négligée, sans un sourire, Jean-Louis Murat semble être ailleurs que sur scène, comme parachuté là par hasard. Et puis « la » voix, toujours unique, prenante, enveloppante, qui en fait son atout majeur. Et puis ses chansons ; un univers unique. En arrière-plan, trois musiciens entassés dans un coin de la scène quasi pas d’échange entre eux et lui. Pas plus qu’il n’en créée avec le public baissant la tête ou tournant le dos pendant les applaudissement. Bon OK c’est beau, c’est bien chanté, bien joué. Et puis ? Passer les disques et fermer les yeux, ça suffit. Paraît qu’à la fin, il a parlé et souri. Pas eu l’envie d’attendre la fin…

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rhiannon-luna 14/07/2010 22:46



Par contre celui là raconte des conneries à trois balles!!!



Armelle 14/07/2010 21:35



celui qui a écrit que passer les disques et fermer les yeux ça suffit, ou encore que le public tourne le dos pendant les applaudissements et que les musiciens sont entassés dans un coin, ne
devait pas être au concert de JLM! il a du confondre...!



rhiannon-luna 13/07/2010 19:50



Oui en effet ,c'est un peu plus clair,j'ai bien compris le message et je comprends ce que tu veux dire "au lieu de
dire des conneries ,je préfère de loin le voir chanter"sur ce ,je suis d'accord avec toi...



fane 13/07/2010 19:23



je ne dis pas que murat dit des conneries à 3 balles je dis que je ne vais pas le voir en concert pour qu'il parle ou raconte des choses mais pour l'écouter chanter ,ce que je regrette se sont
justement ces gens qui voudraient un murat plus locasse en concert , et qui aimerais des conneries à 3 balles .j'èspère être un peu plus clair .



rhiannon-luna 13/07/2010 18:17



Ah tu parles de ces conneries là....c'est une période que je n'aimais pas sur Murat ....je pense que c'est moins axé sur l'actu aujourd'hui....enfin c'est vrai que depuis "hauterives" ,je n'ai
pas assisté à un autre concert de Murat.



Pierrot 13/07/2010 18:10



euh.... pour les connerie à 3 balles... oui, quand même!


C'est quand même souvent de la grosse vanne... avec certaines idées fixes: Ségolène Royal, le foot, le Rugby... souvent en décalage avec ce qu'il chante... et c'est un peu ce qu'on peut
regretter.... alors qu'un Higelin par exemple solliloque beaucoup.... mais c'est du Higelin...    



rhiannon-luna 13/07/2010 16:19



Je ne me souviens pas l'avoir lancer des conneries à 3 balles,c'est sincère chez Murat puisque c'est souvent spontané et sans arrière pensée selon l'envie;c'est pas de la démagogie en tout cas,il
ne cherche pas à flatter pour accroitre sa popularité ,c'est pas sa tasse de thé...



poyet 13/07/2010 16:10



Quand je vais voir Jean louis murat en concert ou autre j'y vais pour m'imprégner d'une ambiance écouter sa musique ,et surtout pas pour qu'il me raconte des conneries à 3 balles sauf si
parler au public reste sincère et naturel mais heureusement que jean louis murat ne nous fais pas les "ça va Paris " "ça va Marseille "et qu'il reste intègre .Restons dans des échanges justes et
sincères entre les artistes et le public et exigeons d'eux ce qu'il savent faire en l'occurence pour murat : chanter



rhiannon-luna 13/07/2010 13:05



Je trouve qu'il y a des jours "sans" et des jours"avec"peut etre qu'i était un peu plus sur la réserve au canada ;et non pas parce qu'il est en groupe ,j'ai toujours vu Jean Louis Murat
échangeait avec son public et envoyait quelques joutes verbales meme pendant ces mauvais jours pour ma part...



Pierrot 12/07/2010 23:07



C'est pas totalement négatif...


A vrai dire: je pense quand même qu'on y perd quand Jean-Louis ne se laisse pas aller un petit peu à dire des conneries... souvent assez drôles... en concert... Oui, j'ai écrit par le passé
que ce n'était pas forcement un signe d'implication de sa part... mais finalement, j'y crois moyennement. C'est quand même dans sa nature de l'ouvrir...  même si là, le fait d'être en
groupe, avec un set parfois assez tonique et enlevé, peut aussi expliquer qu'il ne peut pas le laisser aller trop dans la disgression verbale.   



April 12/07/2010 22:16



Et bé, ce ne sont pas ces lignes qui vont  donner envie à plein de gens d'aller voir, de découvrir Murat sur scène.....