lyon deux mag

Publié le 10 Décembre 2009


Un article qui n'est pas encore sorti... dans leur édition papier (peut-être ce mois ci?) donné lors de son passage à Lyon. On attend également son interview pour le journal Lyon capitale.

http://www.mag2lyon.com/article/10498/Jean-Louis-Murat--Plus-chaste
Comme d'habitude: je vous conseille d'aller lire in situ...

 

C'est plutôt rare: Jean louis parle de son fils (professeur de droit) et sa petite fille...et de son auto-censure pour pouvoir expliquer les paroles à sa fille... il faudrait quand même qu'il nous explique comment expliquer "tige d'or"


05/11/2009

Jean-Louis Murat : “Plus chaste”

 

Jean-Louis Murat sera en concert à Lyon en 2010 pour présenter son nouvel album, “Cours ordinaire des choses”. Rencontre.

 

 

Pourquoi vous avez enregistré aux Etats-Unis ?
Jean-Louis Murat : Les Français n’aiment pas entendre ça, mais les musiciens américains sont mille fois meilleurs. Ils ont la musique dans le sang. Du coup, les excellents musiciens, ceux qui travaillent à l’ancienne, vont à Nashville. C’est grand comme Clermont-Ferrand, mais c’est la ville des Etats-Unis où il y a le plus de studios d’enregistrement. Moi, j’ai enregistré tout mon album à Nashville, sauf la guitare et le chant que j’ai faits chez moi, ce qui me permet de chanter quand je veux, sans me mettre la pression.
Avec qui vous avez travaillé ?
Pour cet album, j’ai collaboré avec Cherry, une chanteuse américaine qui fait les chœurs. On a fait un test ensemble et on s’est immédiatement bien entendus. C’est une petite nana sympa, très douée et qui pige du premier coup, c’est appréciable. En plus, nos deux voix s’accordent bien.
Vous avez mis combien de temps pour réaliser cet album ?
Sur cet album, tout a été fait super vite mais ce n’est pas un exploit. Les Beatles ont fait tellement d’albums géniaux en une journée, je vois pas pourquoi, maintenant, il faudrait un an. J’ai réussi à travailler avec Ocean Way, le meilleur studio d’enregistrement et avec d’excellents musiciens. C’était cher, du coup j’ai été obligé de faire vite. Je suis resté quasiment deux semaines aux Etats-Unis, mais on n’est restés que quatre jours en studio.
Le style de vos chansons ?
J’ai enregistré douze chansons très différentes : rock, ballade, country... Mais finalement, ma préférée n’est même pas sur l’album. Les musiciens ont tellement bien joué que je n’ai pas osé chanter sur cet air soul, un peu Nouvelle Orléans. J’ai essayé vingt fois de m’y mettre et à chaque fois, je trouve que je fais tache, alors j’ai préféré ne rien faire. J’espère qu’un jour, je vais me décider parce que cet air est vraiment super bien.
Vous écrivez toujours autant de chansons érotiques ?
Maintenant je fais attention. Une fois, ma fille m’a demandé de lui expliquer un truc et je me suis dit qu’il fallait que j’arrête de mettre trop de connotations sexuelles dans mes textes. Donc je suis beaucoup plus “chaste” dans mes chansons. Je parle toujours d’érotisme mais de manière moins explicite. Comme dans “Tige d’or” où je parle d’une tige d’or dans ton glacier... Chacun comprend ce qu’il veut.
Vous allez partir en tournée ?
Oui, probablement en 2010, mais les dates ne sont pas encore fixées. Je viendrai bien évidemment à Lyon, une ville que je connais bien car mon fils et ma petite-fille vivent ici. J’aimerais bien faire une tournée avec les musiciens de Nashville, mais il va falloir que je remplisse des Zéniths car ils coûtent cher.

Propos recueillis par Emilie Goulier

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article