MURAT à LESCAR... et un compte-rendu dans l'escarcelle

Publié le 19 Octobre 2013

 

 

chapeau

Via MUSE. Merci à Elle.                                       Murat qui aurait dû porter le chapeau hier....

  Une opinion peut-être très personnelle, pas très vigilante à sa montre (puisque le concert a duré une heure trente, comme les autres- quand il ne parle pas).

 

"Concert sympa mais très court par rapport à celui d' Higelin et plus court que ce qu'il nous avait fait à Pau, Biarritz et Boucau. Système un peu automatique, très rôdé et sec, qui avait du mal à se faire chaleureux. Je n'ai pas vraiment senti JLM dedans, sauf peut-être au moment des rappels. Comme s'il n'arrivait pas desserrer un étau intérieur, un truc coincé-bloqué, une inquiétude sourde. Le public s'en est aperçu et a essayé de le dérider et le sortir de son bunker. Mais JLM avait du mal à lâcher prise, comme s'il craignait de se livrer. Il a fallu beaucoup d'efforts du public et Stéphane a fait de son mieux pour le détendre, le mettre en confiance. Quand je l'ai vu faire, j'ai repensé à Mahut avec Higelin. Stéphane est décidément une vraie mère poule pour JLM, le couvant, l'attendant quand il voit que ça coince, l'encourageant. JLM tente toujours de faire croire que c'est lui qui l'entraîne, alors que c'est tout le contraire et Stéphane est toujours là pour le soutenir...Une jolie relation d'amitié.

Hélas plus de chaises libres quand je suis arrivée à la salle vers 20H50, donc j'ai dû me contenter d'un strapontin au fond.

Le concert a démarré vers 21H30 et s'est terminé à 22H30 sans les rappels.
JLM est arrivé avec Stéphane façon taureau dans l'arène. Il m'a fait penser je ne sais trop pourquoi à Philippe Manoeuvre avec ses lunettes noires, son jean bleu et son sweatshirt gris. Si sur vos vidéos je l'avais trouvé maigri, j'ai trouvé qu'il s'était remplumé comparativement.

Manifestement, il avait dû bien profiter du soleil et de la chaleur béarnaise cet après-midi car je l'ai trouvé un peu homard grillé (peut-être s'était-il endormi au soleil) et ce n'était pas les éclairages...Comme il avait dîné juste avant dans une annexe de la salle, il avait parait-il, également abusé un peu du Jurançon doux, dixit certains spectateurs qui étaient derrière moi qui avaient assuré le service...

Jolies prises de vue vidéos. Mais il manquait une vue sur les volcans...

La set liste autant que je m'en souvienne:

Fort Alamo, Sans pitié pour le cheval, Il neige, Loï-1914 (que je ne connaissais pas), le champion espagnol, Agnus Dei Babe, le Pont Mirabeau, Si je devais manquer de toi , j'ai tué, Ginette Ramade (très émouvant), Extraordinaire Voodoo, la Louve et Ceux de Mycènes pour finir où il a enfin lâché un peu prise.
Il a fait mine de partir comme un voleur presque à l'arrache, mais comme les gens étaient déçus devant la brièveté du concert, il est revenu avec Stéphane pour 3 chansons.

Rappels: l'eau de la rivière, un joli Amour n'est pas Querelle plein de sifflotages et une intonation pour se faire pardonner et une chanson que je n'avais encore jamais entendue mais qui je crois s'appelle Michigan.

Différentes personnes lui ont demandé de chanter Jim mais il n'a pas cédé. On le sentait assez fatigué, presque un peu sonné, même s'il a remercié chaleureusement le public disant que nous l'avions beaucoup aidé et soutenu.

J'ai attendu un peu que les gens soient massés autour de lui pour les dédicaces et que la rampe d'escalier soit suffisamment dégagée pour remonter et m'éclipser. En passant près de JLM, j'ai constaté depuis l'escalier qu'il avait l'air content comme un gosse à Noël, les yeux un peu embrumés par le Jurançon (d'où sans doute les lunettes noires tout le concert) et qu'il avait effectivement pris un bon coup de soleil béarnais sur la figure (j'espère que Jocelyne a emporté de la Biafine pour le tartiner d'importance sinon il a dû passer une mauvaise nuit)".

 

 

Concert d'1 heure 35 mais et une set-liste une nouvelle fois inchangée, cela semble indiqué qu'il n'a pas fait de saillies drôlatiques entre les chansons. Muse nous éclairera peut-être un peu plus dans la zone commentaires. Mais la salle était pleine... La tournée semble une réussite (A Nantes, ce week-end, il semble que cela soit complet SAMEDI...Il reste de la place dimanche).  Je rappelle que Murat est fragilisé sur la tournée par une entorse au pouce : on l'a vu avec la main dans la glace à la fin d'un concert la semaine dernière.

 

Marie m'apporte un avis assez différent de celui de Muse:

Personnellement j'ai trouvé un bon cru, un Jean Louis plus en forme et agréable que dans certains autres concerts où on ressentait un stress, un malaise. Là il était bien présent, concentré, entier, Génial ! Stéphane aussi, excellent ! Jean Louis sur sa strat gronde tel l'orage appelant un moyen âge électrique, tandis que Stéphane à la batterie nous propulse dans l'aérien (ou dans Loï 14 parmi les bombes ou les coups de fusils) ! Hypnotique ! Juste il est vrai un peu court et expéditif ce concert. Mais il surprend encore Jean Louis..... il chante, il siffle, il fait le loup, le cow boy..... Il nous atteint en pleine poitrine.

Merci Marie! 

  J'ai également trouvé sur FB un commentaire d'une personne le trouvant dans une forme olympique, parlant de sérénité et de maitrise... 

 

Un petit article sur le site de LESCAR:

  http://lescar.blogs.larepubliquedespyrenees.fr/archive/2013/10/20/pres-de-600-pour-applaudir-murat-19354.html

 

 

A NANTES:  avec cette mystérieuse installation-expo autour de Murat... J'espère qu'on en aura le détail et des photos...

http://www.popnews.com/news/7997/le-week-end-nantais-de-jean-louis-murat

 

http://www.presseocean.fr/actualite/week-end-a-nantes-pour-jean-louis-murat-18-10-2013-82718

 

 

 

EN SUS :

Un compte-rendu de LA RICHE qui me parvient aujourd'hui:

 

  • Par PAT
Pat Man

Bonjour Pierrot

Avec un peu de retard (faute de temps) je viens apporter ma contribution au résumé de concert…et plus particulièrement à celui de La Riche (le 06/10/13).

Arrivé 1 heure en avance billet en poche, je fais un petit tour des lieux et j’aperçois notre « Jean-Louis national » en train de prendre l’air à l’arrière de la salle, un petit coucou amical mais je n’ose l’aborder de crainte de déconcentrer l’artiste avant sa prestation…

J’entre dans la salle 20 mn avant le début du concert, pour moi ce sera le 2ème rang. Salle toute neuve, places assises et très vite remplie. Ca fait plaisir qu’il joue devant une salle pleine… certes ce n’est pas le Zenith (environ 300 places) mais c’est mieux qu’une salle debout très parsemée… Si certain sont déçus que ce ne soit pas debout pour l’ambiance… pour être franc il faut bien avouer (et je sais de quoi je parle j’ai vu Jean-Louis à de très nombreuses reprises) même debout c’est rarement le délire… La scène est assez grande, ce qui n’est pas toujours le cas, je l’ai vu lors de la 1ère partie de tournée à Laval au « 6 par 4 », nom de la salle mais également dimension de la scène et là il fallait vraiment regarder où il mettait les pieds…

La setlist des 2 concerts précédents sera respectée… donc pas l’inédit « l’occasion m’est venue » (il vaudra attendre le 15/11 et la sortie de la nouvelle édition du CD) et pas de « Caillou » j’aurai pourtant bien voulu réentendre cette chanson sur scène !

Le concert commence à l’heure (à quelque minute près) par « Fort Alamo » une version réussi et rythmée, les titres s’enchainent rapidement comme souvent avec Jean-Louis et je rejoins les quelques commentaires déjà évoqués à ce sujet, ils ne nous laissent pas le temps de savourer le morceau précédent qu’il a déjà enchainé le suivant … comme si cela le gênait qu’on l’applaudisse par modestie certainement... Et par conséquence cela n’aide pas vraiment non plus pour mettre de l’ambiance… Je ne détaillerai pas tous les titres pour ne pas être redondant puisque déjà fait par « Mamou » (voir plus bas) mais le « au diable, au diable, au diable » d’Agnus dei babe devient un incontournable de cette tournée, le plaisir de réentendre « Ceux de Mycéne » et son « je ne rendrai pas la femelle » et les sifflements « d’amour n’est pas querelle » qui sont vraiment à tomber, version également un peu différente de « Si je devais manquer de toi » proche de celle de la tournée « Grand lièvre » mais un peu plus lente. Mais je reviendrai par contre sur le petit incident de la soirée, à l’annonce d’une nouvelle chanson et ce sera « le pont Mirabeau » (et je suis très heureux de pouvoir ENFIN l’entendre ce qui n’avait pas été le cas sur les 2 dates que j’avais déjà faite sur cette tournée et malgré de vaine recherche sur youtube mais sans succès…). A l’annonce de cette nouvelle chanson, un connard (désolé ya pas d’autre mot…) dit « si on comprend les paroles »… Alors je me dis il va nous mettre notre Jean-Louis de mauvaise humeur pour tout le reste du concert (et cela serait totalement compréhensible…) et ben que nenni… Il prend ça avec humour il compense l’intro et au bout de 30 secondes il demande : « jusque là c’est bon tu comprends les paroles ???? » et y fera une nouvelle fois allusion un peu plus tard en imitant Georges Brassens… Je trouve que Jean-Louis à un peu changé son comportement depuis la sortie de « Toboggan » il est plus posé, il est moins agressif… même si pour ma part je comprenais ses réactions, il n’aime pas faire de promo et c’est vrai que si tu veux jouer le jeu il faut être d’une hypocrisie sans nom, donc à sa manière il était honnête en étant naturel… mais au final malheureusement c’était contre productif et les gens qui ne sont pas fan de lui comme nous le somme avaient tendance à ne retenir de lui que son comportement sur les plateaux télé… sans vouloir aller chercher plus loin, à mon grand désespoir… car je n’arrive pas concevoir que tant de monde passe à côté d’un tel artiste !!... Cette petite différance de comportement et aussi accompagné d’un retour aux sources avec des titres de son tout 1er album qu’il joue de plus en plus depuis Koloko 2012. Cette petite remarque de ma part n’ôte rien à la forte personnalité du Monsieur, j’en veux pour prouve le fait de ne pas jouer les 2 singles de son album, quel autre artiste pourrait envisager de faire une chose pareil ????

Pour conclure 1h40 de concert, des films plus joyeux que la 1ère partie de tournée même si sur « Extraordinaire voodou » par exemple ce sont les même et malgré des applaudissements très nourris (et ça fait plaisir !) il n’est pas revenu pour un 2ème rappel… Par contre après le concert toujours aussi disponible (dommage que les gens qu’il le résume à ces coups de gueule télé, ne le voient pas ainsi…) une dédicace qui à durer très longtemps, il avait l’air heureux d’être là (malgré un problème à la main puisque recouverte de glace lors de la dédicace). J’ai bavardé un peu avec lui, lui disant notamment que j’aimais vraiment de plus en plus « l’eau de la rivière » il m’a répondu comme à son habitude lorsqu’on lui fait un compliment : « Ah oui ?? » l’air étonné… Mais il faut te le dire comment Jean-Louis que c’est toi le plus GRAND !!!!

 

 

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

123peggyc 22/10/2013 16:18


Juste une petite chose, un titre formidable dont vous avez oublié de parler au concert de Lescar : La Louve, tirée de son premier album "passions privées" que j'adore. Une très jolie
intérprétation pour une très jolie chanson...

Armelle R.G. 19/10/2013 14:42


petite Muse toujours aussi discrète, à tel point que Sissi et Marie (du "groupe JLM" sur facebook) qui t'ont cherchée sur ma recommandation, ne t'ont pas trouvée. Pour les lunettes, c'est la
recommandation de la médecine du travail (dixit JLM) pour cette partie de tournée; il les porte sur scène depuis la reprise du 3 octobre... 


en tous cas, ça fait plaisir de voir que les salles font enfin le plein!