Murat sans les choeurs... moins de reproches?

Publié le 14 Décembre 2011

 

Ainsi, oui, certains n'apprécient pas les choeurs du grand lièvre... et un de ces certains est allé jusqu'à remixé des titres... sans les choeurs (mais il en reste, les siens ou ceux qui pourraient passer pour les siens)...  Et bien, même si c'est une amusante idée, cela permet de voir que les chansons passent très bien aussi sans... mieux? Je laisse le débat ouvert... mais moi, je les aime bien... même si Fred, Stéphane, Christophe et Alain... ça ne vaut pas, c'est sûr, en terme de sex appeal, la voix de Cherie O.  ou de Camille D....  même si ça envoit plus de gentiane...

 

 Allez, à vous de juger...   (et merci à l'inconnu "Muratsansleschoeurs")

 

 

-
-
-
Ah,  que j'aime ce titre:

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article

Denis M 24/12/2011 18:47


Je comprends tout à fait une telle réaction de quelqu'un qui a participé à l'enregistrement de ces choeurs.Ceci dit,c'est précisément,la première écoute de cette chanson "Alexandrie" qui a été le
moteur de ma démarche.En entendant le début de la chanson, je ressentais bien une mélancolie qui me touchait,mais quand les choeurs sont arrivés,cette agréable sensation a été gâchée par un
renvoie à la chanson de Claude François"Alexandra,Alexandrie" qui a perturbé mon écoute.C'est surement ridicule.Mais que puis-je y faire?

Denis M 21/12/2011 20:41


Bonjour,je suis l'auteur de ces remixes(sans les choeurs).Je suis conscient que c'est peut-être un sacrilège d'avoir osé faire cela mais ça vient d'un sentiment très personnel à l'écoute du
dernier album de Murat.Je trouve que cet album est constitué de 10 des plus belles chansons que Murat ait composées mais j'estime que certaines(celles que j'ai remixées) sont affaiblies par ces
choeurs d'hommes qui ne me touchent pas.J'estime légitime que certains ne soient pas d'accord avec ces "amputations".Je n'ai mis en ligne ces remixes que pour ouvrir un débat et pour cela ces
commentaires me donnent raisons.

Pierrot 24/12/2011 17:54



Merci de ton message...  


pr info, Christophe Pie, enregistreur des choeurs, a commenté sur FB : "Alexandrie sans refrain...c'est ridicule et irrespectueux pour la personne(décédée)a qui cette
chanson est dediée ..".              



BATAILLE 19/12/2011 23:50


"Qu'est-ce que ça veut dire" sans choeurs, ça n'a aucun sens  : RIDICULE !! ôtez la vie du morceau, voilà ce que signifie "Qu'est-ce que ça veut dire sans choeurs".

Armelle R.G. 16/12/2011 15:44


j'imagine bien Muratsansleschoeurs être Murat lui-même, nous donnant à écouter ce que beaucoup voulaient entendre, c'est à dire, sa voix à lui seul... et j'avous que j'aime beaucoup ces versions
là, qui se rapprochent finalement de ce qu'on entend sur scène. 

lew 15/12/2011 11:40


sur le coup, à la première écoute, on hésite entre se rouler par terre de rire (parce que le youtuber a fait quelquechose de splendidement humoristique en sachant
rester simple et clair), et se laisser envahir par une sorte de sentiment nouveau, musicalement ; et si MuratsansChoeurs ne participait pas, en érasant les voix des choristes, à révéler vraiment
la vraie (belle) nature des chansons du Grand Lièvre ?


la voix de Jean-Louis se suffit magnifiquement à elle-même, on sent infiniment plus les subtilités des chansons dans ces néo-versions débarassées des sons issus de
gosiers remplis de graviers, ni masculins ni féminins, juste gras.


un titre de Murat n'a jamais autant de coeur que lorsqu'il est piloté par sa seule voix à lui, pas besoin de voix-co-pilotes, la musique de Murat n'est pas une
musique de charter, d'avion de ligne, c'est celle d'un chant mono ou bimoteur à voix de nuit, un zinc de l'Aérovocale, l'aéropostale des chanteurs braves.


bravo à lui, donc, je trouve que c'est gonflé et réussi son truc de producteur.


maintenant, si je vois bien ces versions devenir cultes, on peut se dire que les anciennes, avec les choeurs, ont toutes les chances de se transformer en collectors.
(et peut-être en retrouvera-t-on les charmes cachés, plus tard ?).