On en sait plus "THE END, etc"

Publié le 4 Février 2013



 
 
Petite surprise ce soir... Après les multiples reports concernant la diffusion de "THE END, etc" (c'est bien le titre exact et non pas "the end" comme j'avais pris l'habitude de l'appeler),  je m'attendais à une diffusion en cataraman, katarina... euh, catimini... et je  découvre finalement une belle idée de promo autour du film sur le site de FRANCE INTER, partenaire du web-film (et de toutes les causes perdues?).  Il s'agit d'un blog éphémère tenu par Christine Siméone avec un sous-titre loin d'être prometteur  "le web cinéma est né!".
 

http://www.franceinter.fr/sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2013/02/01/554251/images/THE-END-ETC-JLMURAT-01.jpg
                                                                          Jean-Louis Murat © Radio France - 2013


Deux pages pour l'instant : avec une interview de Murat (qui ne devait semble-t-il être diffusée que demain)  où on en apprend plus sur ce que nous autres pouvons attendre : c'est-à-dire deux chansons inédites (dont "l'envers du zébu"), et la Marseillaise, "l'idée"... et l'internationale. Je n'ai pas tout compris à l'introduction : y aura-t-il d'autres chansons anciennes?   Voila donc un peu de suspens... Quant à ceux comme moi qui attendaient un discours de Murat sur la politique un peu renouvelée à cette occasion, ils seront déçus... Quant aux fans de "la danse des canards", ils seront enchantés  :
 
"Qu'est ce qui vous a intéressé dans ce projet très politique de Laetitia Masson?
 
L'idée paradoxale de l'engagement. Je ne suis engagé dans rien d'idéologique ou politique. C'était intéressant.
 
Vous avez composé "L'envers du zébu". Racontez pourquoi, comment?
 
C'est une façon de voir l'endroit et l'envers du zébu dans un même regard. L'idéologie XIXeme ne tient plus au XXIe s.
 
Vous chantez l'Idée, une chanson ancienne, texte original. Pour quelle idée accepteriez-vous de mourir?
 
réponse banale : enfants et famille sont sacrés ce qui signifie que je peux me sacrifier pour eux.
La Marseillaise et L'Internationale sont des hymnes que tout le monde a en tête. D'après vous, votre voix,  le ton même, l'interprétation musicale, qu'est ce que cela change dans la perception que l'on se fait de ce genre de chanson, et sur le sens surtout?
 
Reprendre à ma façon ces hymnes était une demande de Laetitia Masson. Mon impression est que tout cela est terriblement passé et signifie très peu.
 
 De la Marseillaise ou de l'Internationale, de laquelle de ces chansons vous sentez vous le plus proche?
 
Je me sens plus proche de la danse des canards que de ces hymnes".
 

  Le reste de l'article:
 
 L'interview de Laetitia MASSON, un peu plus conséquente :
 
 


Il y a depuis 5 jours des extraits longue durée (outcast?) du film sur dailymotion:
et là:
ou encore, avec Aurore Clément:
 
 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Commenter cet article

KingArthur 05/02/2013 14:42


bien dit, Jean-Louis !