Pas de gap de map + toujours AFD..

Publié le 15 Janvier 2010


Télérama (oui, j'en parle souvent, je suis désolé... abonné par atavisme familial! mais j'envisage -chaque année- de trouver autre chose) propose aux internautes de compléter une carte sur google map. L'idée est que chacun puisse y laisser un repère sur un lieu qui évoque une chanson...  Bien sûr, à l'échelle la plus grande, on ne  discerne déjà plus grand chose, mais en plongeant dans la Navarre aux canards, cela permettra peut-être de faire de belles ballades... même s'il n'y a pas la musique hélas pour écouter chaque titre (tiens, ça serait une idée pour un site internet). 

La semaine dernière, la revue proposait un article autour des menaces de google et des tentatives concurrentes et voilà, qu'ils font une gentille pub pour lui... ah, c'est vrai qu'il faut reconnaitre que le monstre est sacrément bien foutu et rudement pratique, notamment l'application map. 

Alors l'article de télérama 

  -  l'accès direct à la carte


J'ai marqué "Vaison la romaine" et "Orcival"... Alors, si vous voulez compléter avec d'autres sites muratiens... Il y a le choix!!   Notamment, pour vous aider (mais il faudra retrouver les titres et les paroles), j'ai repensé à cette carte créé par Laurent (du LIEN DEFAIT je pense). 

J'en profite pour vous réindiquer la carte Jean-Louis Murat tournée 2010, qui vous renvoit vers les sites internet des salles, quand il y en a:
http://maps.google.fr/maps?hl=fr&q=pierrot%20&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wl


- J'ai trouvé un article très bien foutu et assez éclairant sur l'album d'Arnaud Fleurent-Didier. Il se trouve que l'auteur évoque Jean-Louis Murat (et Daho) de manière assez piquante au début... Une vision assez cruelle mais lucide (je le crains...) de ce que représente souvent ou parfois Murat chez les plus jeunes...  

"Après tout, nous ne savons pas exactement ce que c’est que la chanson française. Enfin, quand je dis « nous» , disons que je parle pour moi, et tous ceux qui ont été adolescents dans les années 90, ceux qui n’ont commencé à se faire une éducation musicale qu’assez tard dans cette décennie. Gainsbourg était déjà mort et enterré depuis belle lurette. Bashung semblait lointain, inaccessible. Souchon et Sheller parlaient à nos parents. Daho existait surtout à travers les vannes de crevard de Murat dans Magic. Murat existait surtout à travers ses vannes de crevard dans Magic. Biolay et surtout Delerm nous passaient au-dessus. Heureusement, il y eut Dominique A – et Miossec pour certains – et ce fut un vrai refuge, pour pleins de raisons à la fois : ses influences, son aura naturelle et, évidemment, la force de ses chansons"   Maxime Chamoud  de VOX POP


L'auteur défend Arnaud Fleurent-Didier comme complétement dans l'époque, pouvant parler à toute une génération. On peut penser que Murat, lui, est ailleurs, et vise l'universalité...



LE petit LIEN EN PLUS:

- blog avec la version originale de "pars"

Bon, puisque c'est un petit lien... une deuxième info:

- bientôt le... ça va pas faire plaisir à certain qu'on lui envahisse son territoire.... mais c'est bientôt le trail du Sancy!! :
http://passion.course.nature.over-blog.com/article-trail-hivernal-du-sancy-42953812.html      Peut-être qu'une famille d'auvergnat typique, fan de sport authentique, notamment de vélo, sera sur le bord de chemin, pour vous applaudir... 

Et de 3 pour la route:
-  http://actu24.typepad.com/showcase/2010/01/festival-premiers-noms-pour-les-nuits-botanique-2010.html
Jean-Louis Murat croisera peut-être les  Tindersticks en belgique.

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Julie 15/01/2010 22:45


On vient d'entendre AFD dans Cafe Piccouly....bon, bah plus j'entends cette chanson 'France Culture', plus je deteste....et ca risque d'aller loin parce que des la premiere ecoute je n'ai pas aime.
Je n'aime pas le texte que je trouve mauvais, du name dropping, c'est facile. Et puis je suis sensible aux voix, au chanteurs qui chantent vraiment et aux melodies.....bah la il n'y a rien de tout
ca ...et en plus en interview il est pretentieux....ceux qui aiment vous pouvez m'expliquer pourquoi?....en plus il vient de citer Morrissey grrrrrrrrrrrrrr c'est enervant ;)


Pierrot 15/01/2010 23:00


 ah, le salaud! Il ne crédite pas Gainsbourg (cf les sonnos tonnent) mais en plus, il se réfère à Moz... En fait,
je ne l'ai jamais entendu en interview.. sauf taratata... si on peut appeler ça interview avec Nagui...  Mais c'est vrai qu'il est sans doute agaçant... mais une grande gueule, qui tacle les
collègues (Biolay), qui ose aller à contre-courant (se dire de droite)... ça fait penser à quelqu'un... 
Je crois que j'aime bien la musique, et l'ambiance deletere de "france culture", mais par exemple, l'auteur de l'article adore "mémé 68"... et moi, je trouve ça ridicule... NOn, les textes sont
définitivement pas à la hauteur...