premier concert, Cergy-Pontoise 3 octobre

Publié le 3 Octobre 2013

 

 

Allez, voici la set-liste du concert fournie par notre camarade Gwenael... tout-à-fait intéressante!

 

FORT ALAMO

Sans PITIE pour le cheval

IL NEIGE

LE CHAMPION ESPAGNOL

AGNUS DEI

PONT MIRABEAU

LOI en -14

SI JE DEVAIS MANQUER DE TOI

J'ai TUE

LA LOUVE

GINETTE RAMADE
EXTRAORDINAIRE VOODOO

CAILLOU

CEUX DE MYCENES

 

L'OCCASION M'EST VENUE (noté sur la feuille, non jouée) 

L'eau de la rivière

AMOUR n'est pas QUERELLE

MICHIGAN

 

Deux inédits complets (en rouge), 3 titres de la réédition joués dans la première partie de tournée... et quelques remontées : deux tubes (c'est rare), caillou et ceux de mycenes... en guest stars... Plutôt intéressants!!  BOn choix... même si Murat va tester  3/4 titres sans doute différents....

 

Alors, à vos commentaires chers chanceux de la région parisienne et d'ailleurs!!!

 

------------------------------------

Le COMPTE-RENDU DE FLORENCE!

 

Après une première partie … comment dire… ou ne pas dire… bon, on ne va pas être désagréables mais , disons, pas folichonne, passons vite dessus.

Jean-Louis arrive sur scène et là, c’est le soulagement (très personnel ),… notre Jean-Louis a grossi, il s’est remplumé et il paraît en meilleure santé qu’au début de la tournée et surtout, il n’est plus endimanché par cet horrible costume noir ! boots en peau de gaucho, jean Levi’s , chemise noire qu’il remplit à nouveau bien… il s’installe sur un haut tabouret et prend sa guitare ( une Fender, je crois ) et chausse des lunettes sombres ( sans doute des Ray ban ) qu’il appelle avec humour ses montures « sécurité sociale » et qui lui vont très bien. Tout de suite , le climat est radicalement changé par rapport à la tournée de printemps, Notre Jean-Louis a fait sa mue, il a décidé de changer de peau ( et ça lui va très bien, je sais je me répète ).
Pierrot a publié la set-list, je ne vous la ferai donc pas in extenso, je vous dirai simplement le ressenti sur certaines chansons.
Tout d’abord, les projections ont toutes changé et on a droit à des images plus gaies, la tonalité globale est plus joyeuse ( des images d’enfants dans une cour de récréation (en noir et blanc) mais aussi et surtout des images en couleur, de très belles cerises balayées par le vent, des fleurs des champs au printemps, des feuilles d’automne sur Amour n’Est Pas Querelle et un plafond d’arbres verdoyants filmés en voiture sur MIRABEAU, un des inédits filmés )> je lui avais réclamé plusieurs fois ce titre notamment à la Coopé (m’aurait-ile entendue ?)… bref, beaucoup de couleurs ! et c’est une surprise.
Il attaque ( fort ) par FORT ALAMO, c’est une surprise, à la fois rythmée et languissante « qu’il est dur de défaire, j’en reste KO … », j’aime beaucoup .
Puis en cinquième position, AGNUS DEI , très rythmée, on adore, cette chanson passe beaucoup mieux en concert qu’en disque. Petit clin d’œil de Jean-Louis à l’anecdote de la Coopé, il a quasi suspendu son chant au moment du couplet « tranchant d’épée, choix de mort, la guerre engage le corps, au diable, au diable, au diable « et on a plus entendu nos voix que la sienne à ce moment-là !...
Surprise : SI JE DEVAIS MANQUER DE TOI , sur un fond de crocus et de fleurs des montagnes ensoleillées, c’est une vieille chanson que je n’avais jamais entendue sur scène.Pas celle que je préfère.
En revanche, demi-surprise mais franche sympathie pour la LOUVE qu’il rechante sur scène depuis le Koloko 2012 et qui passe très bien sur scène en raison des pointes dans les aigus au refrain « A peine tu me toooouches … » franc succès auprès des ancien(ne)s.

Re-surprise : CEUX DE MYCENES, très endiablée qui a mis certaines d’entre nous en émoi…» Non je ne rendrai pas la femelle !! » La salle est bien chaude à cet instant. Très réussi.
Prêtez attention à LOI en 14 , un inédit , une chanson qu’il a composée en avance pour le centenaire de la guerre de 14 qui sera fêtée l’an prochain et qui est diffusée sur fond de monuments aux morts … c’est le seul moment grave de la soirée … une chanson très émouvante, très rock qui m’a transportée dans des hauteurs insoupçonnées. Je ne pouvais décoller mon regard de la scène, je buvais ses paroles… A la fin de la chanson, j’ai eu l’impression de redescendre sur terre et d’atterrir bruyamment. Bon, c’est peut -être très personnel mais je considère que c’est la meilleure surprise de cette tournée et le titre fera partie des inédits de la nouvelle édition qui sortira le 11/11 (avec l’EAU DE LA RIVIERE ) .

RAPPEL S:

La très bonne EAU DE LA RIVIERE que j’attendais depuis le début, Amour N’EST PAS QUERELLE ( bien moins inspiré et moins bien chantée que dans la précédente tournée )et l’excellent MICHIGAN qui nous emporte dans des contrées lointaines (ou anciennes… )
EN RESUME :
Un très bon cru, les vendanges de Septembre sont de qualité. On sent un virage dans le comportement de Monsieur, une volonté de se montrer résolument « rock « (pardonnez la pauvreté de mon vocabulaire en musique, je ne suis pas spécialiste mais sans doute me comprendrez-vous.. .)
Au niveau physique : une allure franche et saine, très à l’aise, une constitution qui semble solide malgré quelques petits bobos qu’on lui souhaite passagers ( semble- t-il une tendinite au poignet gauche )…

Un regret : le public clairsemé qui a donné à la salle une ambiance moins chaleureuse qu’à l’accoutumée (on regrette la chaude ambiance de la Coopé mais bon, c’était un peu inévitable)
En un mot, ALLEZ-Y ! j’attends pour ma part avec bonheur ,la sortie des inédits le 11/11.

 

  MERCI FLORENCE! 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Commenter cet article

Jérôme 07/10/2013 13:22


Salut Pierrot, premier commentaire sur ton site, qui je te le confirme est vraiment extra.


Alors ce concert à Cergy c’était comment ? J’y étais ca tombe bien ! Pour tout dire d’emblée je n’avais pas pris un tel
plaisir à un concert de Jean-Louis depuis si longtemps. J’étais réservé sur la formule guitare-batterie que je pensais peut-être trop acoustique et finalement notre chanteur préféré a utilisé
pendant tout le concert sa télécaster habituelle.


Une set-list surprenante avec d’entrée un morceau que je n’avais plus entendu depuis disons l’époque du top 50 (Fort Alamo)! Mais
exécutée avec un plaisir qui se partageait.


Dans les surprises un morceau du Moujik qui justement tournait en boucle dans mon autoradio, (faudrait peut être que j’y glisse un
parfum d’acacias dont j’adore toutes les chansons avant le prochain concert pour voir si ca influence vraiment JLM pour concocter sa set list) !


Autres bonnes surprises et pour donner mon avis sur la réédition de toboggan, les inédits : la chanson Michigan m’a donné ce
frisson si particulier qui fait monter les larmes du cœur tout comme celle sur 1914. Album a racheté dès le 11 novembre sans hésitation.


 


Alors un très bon concert, une salle peu rempli, mais on est à Cergy ! Et toujours des fans fidèles et agréables et au final un
Jean-Louis souriant pour les dédicaces.

Pierrot 16/10/2013 00:00



Merci Jérome



Sandrine Vimont 05/10/2013 09:52


Merci Flo tu as tout dit.. Ton compte-rendu reflète parfaitement cet agréable concert livré par Jean-Louis Murat Jeudi soir à Cergy !

Armelle R.G. 04/10/2013 22:13


Ce fut une entrée en matière absolument magique, une vraie surprise que Jean-Louis nous fit avec FORT ALAMO (je ne l'avais jamais entendue sur scène) et le même grand bonheur m'envahit plus tard
quand je reconnus l'intro de CEUX DE MYCENES.


La "chanson que personne ne connaît du premier album" nous a ramenés à la Coopé, au mois de juin de ces deux dernières années (pour ceux qui y étaient) et LA LOUVE a laissé une fois de plus de la
"rosée sur nos lèvres"...


Autre surprise, retrouver AGNUS DEI BABE dont il fut peu aisé de reconnaître l'intro et pour laquelle Jean-Louis, à nouveau, a compté sur ses fidèles pour rattraper un petit oubli (volontairement
je pense; il nous a dit après concert que comme il sait qu'on connait les paroles...); quand à SI JE DEVAIS MANQUER DE TOI, impossible de s'en priver pour toujours; GINETTE RAMADE est à nouveau
descendue de sa haute montagne pour nous retrouver; JLM nous a encore une fois conquis en sifflant et chantant avec douceur AMOUR N'EST PAS QUERELLE.


EXTRAORDINAIRE VOODOO nous a encore ensorcellés -y compris mon amie Valérie pour qui c'était le premier concert et la découverte de JLM, le soir même de son anniversaire (pour le coup, elle a
reçu deux gros bisous de Jean-Louis après concert et elle repique avec moi dans un mois!)- pourquoi cette chanson nous fait un tel effet? impossible d'y répondre!


Lorsqu'il évoquera "une chanson pour les enfants", heureux de voir une petite fille dans le premier rang, avec les premières notes me reviendra ce "Guillaume-Guillaumette" et l'impression de
connaître déjà par coeur Le PONT MIRABEAU!


Pas de "Chat Noir" ni de "Robinson" et point de cette "Belle" que j'aime tant, mais deux retours sur Grand Lièvre, c'est toujours du plaisir en plus! et puis il y eu ce nouveau bel hommage aux
ancêtres, ceux qui connurent 14-18, avec une illustration qui me rappela mon récent séjour à AUGNAT et ma visite/reportage au cimetière de ce joli village pour retrouver les "ancêtres" du mari de
ma copine Valérie... 


Je ne vous détaille pas tous les titres et musicalement j'en suis incapable; les images diffusées sur ceux qui sont restés sont les mêmes mais effectivement on en découvre des nouvelles, très
colorées mais aussi en noir et blanc, ce blanc violent qui éblouit JLM sur le premier titre nous privant de son regard pour le reste du concert (ne cerait-ce pas la raison pour laquelle il ne
souhaitait pas poursuivre les projections vidéos sur cette seconde partie de tournée?). Quoi vous dire d'autre sans trop en dévoiler si ce n'est qu'il vous faut y aller, y retourner, écouter et
voir Jean-Louis avec ou sans lunettes noires, avec ou sans costume et cravate noirs, mais avec sa chère Fender noire à laquelle il ne peut décidément renoncer et dont il joue tout en retenue,
semi assis sur un tabouret haut; derrière sa batterie, Stéphane qu'on ne voit vraiment pas assez caché derrière ses cymbales, est toujours en noir et blanc et il se donne...


Jocelyne est là bien sûr, fidèle au poste ("mais vous aussi" me dira-telle) et Jean-Louis patient, aimable, gentil à souhait, signera cd et vinyles tout en discutant avec le petit groupe
d'ami(e)s des concerts muratiens qui se sont retrouvés le temps de cette très belle soirée du 3 octobre 2013*


 


*jour des 50 ans de mon cher et tendre qui a fait le chauffeur pour le déplacement en Val d'Oise mais n'a toujours pas voulu voir mon "idole"... j'y arriverai un jour!  

KingArthur 04/10/2013 21:09


Pour Patrick le Tourangeau : si, si, il y a des projections mais ce ne sont plus les mêmes , voir mon compte rendu plus haut , plus gaies, plus colorées, c'est très agréable. entre nous, le chat
noir et son croissant de lune appartenaient au cinéma muet, non ?

JLL 04/10/2013 16:19


Merci pour ces commentaires c'est très motivant pour le concert de ce soir à Livry-Gargan dans un cinema...


JLL


 

Patrick 04/10/2013 13:03


Ce qui est toujours excitant avec Jean-Louis c'est que ce n'est jamais le même concert, donc après l'avoir déjà vu 2 fois sur
cette tournée (Paris et Laval) je vais le revoir Dimanche à la Riche, et cette setlist est très intéressante, réentendre "caillou" par exemple me donne très envie par contre l'absence des 2
singles peut paraître bizarre d'autant plus que la mis en scène du" chat noir" sur la 1ère partie de la tournée avec le lune au fond sur l'écran était un moment fort du spectacle... cela dit
peut-être qu'il n'y a plus de film  dans cette 2ème partie de tournée ????


Il y a déjà 8 ans que Jean-Louis n’était pas venu en Touraine espérons que les tourangeau répondront présent.


 


Quant à la réédition de l’album, je suis comme Pierrot je ne dirais pas trop ce que j’en pense pour les mêmes raisons que lui
(même si au fond je trouve que c’est tjrs les fans de la 1ère heure qui sont un peu lésés…) mais comment résister à 5 inédits, notant plus que je n’ai encore jamais entendu « le
pont Mirabeau »…

KingArthur 04/10/2013 00:21


cher Pierrot,


en fait CAILLOU et L'OCCASION M'EST VENUE n'ont pas été jouées, manque de temps sans doute mais un Jean -Louis transformé,vivifié, remplumé ( on l'aime mieux comme ça avec ses poignées d'amour ),
raybané ( lunettes de soleil ) jean et chemise , boots de gaucho, à l'aise ! nous a gratifiés d'un looooooooong concert très rock, très vigoureux avec des pioches dans les albums anciens (
Passions privées ) et des emprunts à des albums à sortir ( LOI en-14 = excellente chanson qui m'a scotchée !!! ). Les projections ont radicalement changé et sont devenues très gaies, couleur de
printemps ou d'automne ... notre Jean-Louis se retrouve ! longs solos de guitare, cris et hululements comme il aime ...Rien à voir avec la tournée de printemps ou il apparaissait amaigri et
endimanché ! allez y tous, aucun regret.