Quand Murat parle...

Publié le 29 Septembre 2010

 

J'ai posté tout-à-l'heure l'interview parue dans la Montagne aujourd'hui, à l'occasion de son concert à Yzeure, près de Moulins, et on peut dire que le moulin à paroles s'est mis en marche...  et le journal s'est arrangé pour souffler dessus : le titre a fait son petit effet...

 

Je suis tombé sur le FB de la Montagne...  avec certaines réactions négatives...

 

Reproduirai-je les commentaires??  NON... car finalement, je les trouve injuste.  Oui, moi-même, j'étais prêt à regretter un peu le ton systématique de Jean-Louis Murat et j'ai relu l'interview attentivement... et je me suis aperçu que même moi, j'avais mal lu....     

 

Voilà le commentaire que j'ai laissé sur le site de la Montagne :

 

je ne dis pas bravo à la montagne pour ce titre accrocheur et qui ne correspond pas à ce que Murat a dit... Au vu des commentaires sur la page FB de  la Montagne, je vois  que les gens ne retiennent que ça, et font des raccourcis...
encore une fois, on ne parlera pas de "son plaisir de jouer avec ses amis"... on confondra le terme amateurisme des musiciens français avec nullité... on ne parlera pas de son souci d'élever ses enfants avec des vrais valeurs, sa tristesse pour Fignon... Il dit  "J'essaie de bien vivre et de donner l'exemple autour de moi". Voila le titre qu'il fallait mettre!!!

 

J'ai l'impression moi que Jean-Louis Murat était loin de vouloir polémiquer... excepté sur les musiciens de Clermont, la kütü appréciera (même s'il pense sans doute à d'autres, des fils de cadres Bib.)...  

 

Ce qu'il dit sur Clermont est tout-à-fait compréhensible. Il est né à 40 bornes de là, dans la montagne... Quand je vois certains gens de mon coin parler de Lyon, c'est idem... d'ailleurs, c'est à 50 bornes et certains n'y ont jamais mis les pieds!  Alors, imaginez il y a 50 ans.

 

Oui, il y a pleins de choses positives dans cette interview... et  on a tendance à ne plus les voir...  J'ai tendance à penser qu'il y a une fracture entre Murat et nombre de français... qui s'en désintéressent et souvent le méprisent,  même  ceux qui devraient  au minimum le respecter (je pense à des anciens fidèles, à  certains fans de Manset... ). D'autres le mettent à égalité avec Zemmour  dans le classement des gens les plus détestables...

 

Alors reprenons l'article :

 

- C'est du plaisir de jouer avec des gens avec lesquels je m'entends bien... Denis Clavaizolle aux claviers, Fred Jimenez à la basse et Stéphane Reynaud à la batterie... et que je suis content de retrouver. On est tous un peu amis.

 

- Des musiciens de studio français, il n'y en a quasiment plus... La France n'est pas vraiment une vraie référence là-dedans. Là-bas, c'est assez pro et chez nous c'est assez amateur

Dans certaines interviews, il avait vraiment attaqué les musiciens français, ce n'est pas le cas là.

C'est l'évolution du marché qui a fait qu'il n'y a plus de musiciens de studio en France et à Nashville, les musiciens jouent tous les jours en studio et le soir dans des clubs...

 

- Plus on avance dans la vie, plus on se rend compte qu'il n'y a que ça qui compte, notre façon d'envisager l'un et l'autre. Il n'y a rien de plus important que ça.

 

-Oui, j'ai bossé tout l'été. J'espère entrer en studio bientôt. Je suis prêt à enregistrer et à sortir un nouveau disque.

On n'imaginait pas vraiment le contraire car c'est sa vie...  mais qu'il le dise, qu'il se soit consacré à un nouveau projet, quoi de plus positif!!

 

- Le décès de Fignon, ça m'a beaucoup touché ; que l'ASM soit enfin championne de France, c'est bien

Il est tout doux, notre Jean-Louis Murat....

 

- J'ai des enfants à élever.

 

- Le vélo : C'est un sport où il y a des qualités humaines, de courage, de détermination, d'opportunisme, de modestie, de travail de l'ombre que j'aime beaucoup. 

 

Et :

 

- On peut toujours se faire plaisir en disant que le monde est affreux, qu'il faut absolument le changer, mais les leçons de l'histoire ont été tellement cuisantes... Les destins sont individuels et il faut donner le bon exemple aux quelques personnes autour de soi. Je ne suis pas un utopiste de la politique. Je suis plutôt un pragmatique "proche environnement". J'essaie de bien vivre et de donner l'exemple autour de moi.

 

Une profession de soi intéressante et qui pourrait bien être sincère... ll  faudra qu'il développe le concept de "pragmatique proche environnement"...  très vague, surtout au vu de ce qu'il disait des écolos généralement...  mais je retiens la dernière phrase :

 

OUI, JEAN-LOUIS, donne l'exemple!! et ne choisit pas la facilité dans les interviews... et que ce tu écris de beau, que ce que tu dis d'intéressant, soient de nouveau écouté par tous. 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

TF1 ........!! 30/09/2010 22:09



Un trés bon article.
Bonne fin de semaine à vous et tous vos visiteurs..
Loren't...



Pierrot 30/09/2010 23:47



merci!!    j'apprécie la visite et le commentaire



armelle 29/09/2010 22:55



eh oui! Jean-Louis fait du vélo, bêche son jardin et s'occupe de ses enfants en les amenant à l'école et en leur apprenant le nom des végétaux, des animaux et des étoiles du haut de la cabane
qu'il leur a construit dans un arbre... n'est-ce pas cela être proche de l'environnement et apporter de l'amour à ses proches n'est-ce pas la chose la plus importante dans la vie?


alors foutons-lui la paix et laissons le nous concocter encore pleins de musiques et de paroles toujours plus belles! 



Pierrot 29/09/2010 23:12



J'aime... mais je trouve qu'il faut limiter le décallage entre le personnage que l'on peut aimer(mais qui relève aussi  de la communication, puisqu'il révèle des choses qu'il pourrait
taire) et cette "icône" médiatique ... 


 



Julie 29/09/2010 22:15



Oui, enfin j'espère que ses commentaires sur Clermont et ses groupes ne sont pas à prendre au premier degré.



Pierrot 29/09/2010 22:48



encore heureux qu'il n'ait pas parlé de DELANOE... mais juste de bobos 



Solange 29/09/2010 22:14



Rien de nouveau dans cette interview, la seule chose qui me fait bondir est : "J'essaie de bien vivre et de donner l'exemple autour de moi." J'ai toujours eu horreur de ceux qui
voulaient donner l'exemple, je préfère : "ce qu'il y a d'emmerdant avec la morale c'est que c'est toujours la morale des autres" ...



Pierrot 29/09/2010 22:43



ah... Solange... solange...  Laisse moi être ton andy le temps d'une réponse:


Oui, certes, certes, rien de bouleversifiant et de révolutionnaire dans cette interview, mais je voulais signaler que les réactions que cela suscitait étaient tout-à-fait disproportionnées... et
que certains ne prennent plus le temps de l'entendre et de l'écouter... comme s'il était désormais prisonnier de son personnage.


Quand tu es père, tu es forcement un "référent"...  Tu donnes  des repères... ce n'est pas forcement imposer une morale....   Dans la vie en général, on peut aussi
se donner une ligne de conduite et espérer que chacun fasse de même.


Bon, je me fais un peu l'avocat du diable... C'est vrai que cette phrase peut prêter à l'ironie.. quand celui qui le dit, est prêt à dire presque n'importe quoi en fonction du contexte... mais je
pense que la phrase était avant tout liée à la vie privée.