Quelques avis négatifs... en passant.

Publié le 17 Novembre 2011

 

J'ai dit et répété que nombreux étaient ceux qui avaient adoré la prestation live de Jean-Louis Murat sur cette tournée... Des fans qui le voient en concert depuis 15 ans ont jugé sa prestation comme exceptionnelle (à Lyon,Grenoble)... Pour ma part, pas d'adhésion à 100%, mais à 80...du fait de la set-liste surtout.

 

Par contre, de ci, de là... on trouve quelques critiques assez sévères..et intéressante car venant de "fans".

 

Par exemple sur le concert de Nancy :

Assez drôle (si on prend le côté satirique de la chose)...mais une sévérité peut-être guidée par le refus de Jean-Louis Murat qu'on fasse des photos en concert...

http://www.melting-actu.com/article-live-report-jean-louis-murat-l-autre-canal-88937409.html 

Par ailleurs, on peut s'interroger, non seulement sur les oreilles, mais les yeux du critique : Stéphane Reynaud serait chauve!    Et d'abord, il n'est pas gros... il est né à Thonon au pays de l'abondance, c'est tout.

 

 

Du côté des commentaires chez Parlhot, on voit également que S. Fesson n'a pas tout goûté... évoquant ZZ TOP (et "le blues rock à papa")... que Murat apprécie par ailleurs!

http://www.parlhot.com/itw-rock/jean-louis-murat-grand-lievre/#comment-329

 

 

Enfin, j'ai reçu un message privé sur FB d'une admiratrice... pas de moi, hélas... mais de Murat... qui avait sur le coeur de partager ses impressions... et n'a pas osé le faire sur le mur de Mumu... pour des raisons qu'elle évoque:

 

Par ailleurs, je suis allee au concert de paris que j'ai trouve tres médiocre à plus d'un titre. Les chansons de l'album n'etaient pas retravaillees, elles étaient livrées de facon tres brute ( mais sans le charme des choses authentiques) en pature au public. Toutes les chansons étaient rock, et passaient les unes apres les autres sans transition (on en a l'habitude). Sauf que dans ce chaos bruyant, pas de transition rime avec pas d'emotion. Aucune chanson douce ou lente n'a ete murmuree comme au bon vieux temps, le concert en est meme devenu fatigant. La reprise de bashung etait inaudible, inarticulee sous des violentes guitares. Je n'en retiens qu'un vague brouhaha. Enfin, les choeurs avec fred infantilisaient le public, et jlm m'a semble a plusieurs reprises absent de ses propres mots, absents de certaines emotions, uniquement concentre sur la musique. Ile m'a donne l'insupportable impression de "faire le job". Bref, c'est le concert le plus decevant auquel j'ai assiste... Et pourtant, j'aime immensement l'artiste. Vous avec bien fait de ne pas y aller. Bien a vous.

Ps: j'ai apercu votre profil en regardant l'actualite de murat sur fb et je me suis ainsi permis de vous ecrire. Je n'avais pas envie d'ecrire publiquement sur le mur pour ne pas casser jlm devant trop de personnes et freiner l'enthousiasme de ceux qui voudraient aller aux prochains concert. Par ailleurs, je trouve que jlm devrait etre beaucoup plus ambitieux et exigeant avec lui meme au niveau de la musique et des textes de grand lievre... Les rouges souliers est tres mal construite , le sens des paroles du refrain ne fait pas echo au sens des paroles des couplets... La musique de sans pitie pour le cheval ressemble bcp a celle de certaines chansons de 1829, et chanter le guerre ne lui va pas tres bien: le ton avec lequel il dit prions pour les disparus tous emportes n'invite pas trop à la priere... Voila, j'avais ça sur le coeur, alors autant partager avec un connaisseur!
Jlm reste pour moi (et de tres loin) le chanteur le plus passionnant en France.

 

 

Ce message m'a beaucoup intéressé et un rien émouvant venu d'une totale inconnue et ne comptant pas parmis les contacts de Surjeanlouismurat sur FB.  Le fait est qu'elle exprime des remarques assez pertinentes... même si on peut retrouver dans ces propos  une séparation assez classique : Certains fans apprécient moins le Murat blues rock et cherchent avant tout à le retrouver dans l'émotion...Je repense ainsi à Nathalie le soir du Kao qui était une de seules à avoir préféré le concert solo (vu à Bourgoin, 1ere date de la tournée Tristan).    Personnellement, avec sa guitare électrique, il me donne une grande grande émotion, comme sur Alexandrie, qu'est-ce que ça veut dire... ou sur l'intro du Jaguar.. ou même Alcaline...  dans ce déchainement et cette auto-destruction enjouée... ou quelque chose comme ça. 

 

 

rio9

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article