Retour sur DOLORES: émission de radio en 2014

Publié le 13 Juillet 2014

 

 

Je ne suis pas là, non, je ne suis pas là mais en ce week-end pluvieux,  je voulais vous tenir  compagnie... et vous proposer d'occuper sainement une heure de votre temps au lieu d'aller trainer on ne sait où, sous la pluie, ou aller consommer de la drogue, ou pire de la tisane ou du earl grey... Oui, restez chez vous! Faites pas comme moi (au moins j'aurais peut-être moins de bouchons)...  Et ne vous inquietez pas: je serai bien de retour pour guetter les retours sur le concert du 14 Juillet à LA ROCHELLE.

 

Alors, voilà, je suis tombé sur une émission sur une RADIO LILLOISE entièrement consacrée à DOLORES. Ces petits tchis sont bien sympathiques, semble-t-il bien préparés... même si quelques informations mériteraient discussion... ou d'être sourcées.

 

 

Jean-Louis Murat - Dolores (1996). Emission du 23 juin 2014 avec Ivan et Rémi by Autoreverse/Rcv on Mixcloud

 

Je laisse les commentateurs chercher la petite bête

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ivan 18/09/2014 18:04

Bonjour,
Je me permets de vous répondre car j'étais un des intervenants lors de cette émission.
Et tout d'abord merci de l'avoir écouté.
Vous avez ainsi noté un un "côté amateur". Et c'est vrai. Car c'est précisément ce que nous sommes, des amateurs (dans tous les sens du terme cela dit) ayant la chance de pouvoir animer une émission sur une radio associative et indépendante.
Sur Neil Young, j'ai fait le choix d'un titre extrait de son album électro "Trans" (1980). Neil Young est, je crois, une référence assumée de Murat mais il me paraissait intéressant d'évoquer le canadien avec cet album atypique de sa discographie pour évoquer un album de Murat où l'électro est très présente.
Quant à Daho, nous ne l'avons évidemment pas évoqué comme influence mais bien comme contemporain, d'autant qu'Eden, album à dominante électro est également est sorti dans la même période. On connaît la défiance et l'inimitié de de Murat vis à vis de Daho mais on ne peut nier qu'ils ont tous deux, à leurs façons, marquer la chanson/pop en France.
Sinon, je n'ai pas entendu de disque qui saute... Etrange, d'autant que les titres diffusés l'ont été à partir de fichiers numériques.
En tous les cas, merci pour vos remarques.

pierrot 25/09/2014 22:25

merci du passage Yvan! Helas, je n'ai pas pu paramétrer une zone "derniers commentaires" à droite du blog pour que les commentateurs réguliers puissent voir ton commentaire, et entament la discussion. L'important c'est que c'est le Spécialiste Didier ait apprécié!! ;.)

didier le bras 20/07/2014 08:56


Moi j'ai trouvé le ton de cette émission remarquable. La référence à Ray Charles est exaxte JLM recherchant tout sur le jeune homme ... La culture musicale des présentateurs m'a impressionné .
J'ai adoré le train bleu ... Je ne connaissais pas la référence à ce voyage qui suit "Le Transbordeur" ... J'ai aimé aussi ce qu'ils ont dit sur Vanot ... J'ai aimé Tue Loup ... j'ai détesté DAHO
... Bravo Pierrot ... Bravo MURAT.

yseult 16/07/2014 18:11


Bon alors un avis ... à défaut de chercher la petite bete ...


Deja pour parler de Dolorès il serait bon de racheter l'album car ça saute un peu ... Trop d'écoutes sans doute ! 


L'ensemble est décousu et ça a un coté amateur, parfois c'est sympa mais là, l'écoute est un peu dure ... 


Quand au choix fait sur Neil Young pour l'évoquer comme influence, il est carrément discutable le coté electro est vraiment too much. On parlera même pas de Daho, dont Matthieu disait déjà à la
coopé le mois dernier que c'était limite de la provoc de faire de la pub pour un concert de Daho à un concert de Murat (si si Matthieu, je t'ai entendu !!!), donc mettre carrément un titre en
écoute, fallait oser !


"L'emisssion pourrait durer des jours et des jours" qu'ils disent mais nous, on tiendrait pas forcément ... Bref j'ai eu du mal à aller au bout ! (Et j'avoue, sur Daho, j'ai titillé le cuseur !).
Mais bon au sud il fait trop chaud pour sortir à n'importe quelle heure, donc j'ai écouté ça au frais, et en pleine semaine (contrairement au conseil de Pierrot) ...


Bon, le moteur chauffe, le sac est prêt, les gamins sont casés, CAP sur Lodève !