THEFAINE par Hidalgo... et un mot de Murat...

Publié le 24 Août 2012

Murat413

 

J'attendais l'article de Fred Hidalgo, l'ancien de Chorus aux côtés de Jean Théfaine, depuis la disparition de ce dernier.  Il est arrivé sur son blog hier soir... et il est très émouvant et pudique... Il nous raconte la cérémonie qui a eu lieu en Bretagne, en présence notamment d' Hubert-Felix Thiéfaine  et de la guitare et du chant de Dan Ar braz... Et il nous apprend qu'un texte de Jean-Louis Murat a été lu:

"Jean-Louis Murat pour sa part, prévenu par Michel Troadec qui savait les liens de complicité l’unissant à Jean (en particulier depuis que l’auteur-compositeur l’avait reçu chez lui en vue d’un dossier dans Chorus, resté sans équivalent à ce jour), a envoyé un message extrêmement émouvant qui a été lu en public et dont voici la fin : « Jean, tu savais si bien être exigeant et sévère que tu es devenu mon ami. Dorénavant, le meilleur de mon chant portera aussi ton souvenir. » 

 

Je pensais avoir été le premier à avoir informé la maison Bergheaud le dimanche... mais vraiment peu importe. J'espère que nous pourrons avoir communication un jour du texte intégral de Jean-Louis Murat.

 

 

 

Le texte complet de Fred Hidalgo:
"Nous savions – IL savait – l’issue inéluctable. On se prenait toutefois à espérer qu’elle serait aussi lointaine et tardive que possible, car notre ami Jean faisait tout pour la repousser et ne montrait rien ou presque de ses inquiétudes quant à lui-même. Mais la Camarde n’a pas voulu patienter davantage : Jean Théfaine est mort samedi 18 août à Rennes, au petit matin, non pas à 4 h 10 comme le chante Hubert-Félix Thiéfaine, son presque homonyme dont il était aussi le biographe, mais une heure plus tôt, à 3.10, heure d’été… Avec ses parents et ses proches, nous l’avons accompagné à sa dernière demeure...
 http://sicavouschante.over-blog.com/article-jean-thefaine-109356867.html


LE LIEN EN PLUS:
Baptiste Vignol, l'autre candidat à la biographie de Murat, rend aussi hommage à Jean sur son blog:
http://delafenetredenhaut.blogspot.fr/2012/08/feu-jean-thefaine.html

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Matthieu 29/08/2012 09:47


   A ta re-décharge, je dirais que cela tient aussi à la sale manie prise par les médias au fil du dernier siècle de pratiquer la chasse au scoop et à ta re-re-décharge, je crois que
cela est dû également au culte actuel du buzz, entretenu par les réseaux (prétendument) sociaux. Je crois qu'aujourd'hui, un présentateur de journal (radio ou télé) peut sans souci
annoncer une nouvelle tragique et/ou sordide, précédée de la formule "Nous étions les premiers à vous l'annoncer dès 6 heures" ou suivie de cette autre formule  : "C'est une information
exclusive RTL (ou Europe 1 ou RMC, ou même France Inter)". Tu es donc aussi, que cela te plaise ou non, un produit de l'époque.


   Mais sois sans crainte, je t'ai déjà pardonné. Et merci pour la dernière phrase de ton commentaire.


   Je suis toujours, tu vois,... ta régulière (??!!)

Matthieu 28/08/2012 10:54


   Quand on relit l'ultime interview de JLM par Théfaine, puis qu'on regarde les belles photos de la randonnée de Pierrot vers le lac Lauvitel, on se dit que notre ACI préféré avait
trouvé en Théfaine quelqu'un à qui parler, l'un de ceux avec qui il pouvait se laisser aller à évoquer sa vie sans impudeur, sans se dissimuler derrière la provoc', sur un ton apaisé - un
apaisement semblable à celui que l'on ressent en voyant ces sublimes paysages alpins. On se dit que JLM savait qu'avec Théfaine, il n'avait pas affaire à un attaché de presse déguisé en
intervieweur, mais à un journaliste, connaisseur et enthousiaste, l'un de ceux qui n'a pas oublié que le mot "promotion"- défiguré chaque jour par Michel Drucker et ses petits-enfants en une
insipide "promo" - vient du verbe "promouvoir" qui signifie "pousser en avant", ce qui implique de s'effacer un peu au profit de celui ou celle qu l'on veut mettre en lumière. Autrement dit,
Murat vient de perdre un interlocuteur de qualité et chacun d'entre nous sait bien qu'au cours d'une vie, on n'en rencontre pas tant que ça.


   Le décès de Théfaine et l'article de Fred Hidalgo nous donnent aussi l'occasion de rappeler que, contrairement aux affirmations crétines d'un jeune et talentueux chanteur récemment
victoirisé, Chorus n'était pas un fanzine pour amateurs débiles de variétoche, mais une revue où la chanson était évoquée dans toute sa diversité par de vrais
passionnés.


   Enfin, mon cher Pierrot, j'ai exprimé assez souvent ici toute la considération que je vouais à ce blog et à son animateur pour me permettre de te dire - sans te fâcher, j'espère -
que ta petite remarque entre dans la catégorie de ce qu'on appelle les "fautes de goût" : savoir qui a prévenu "la maison Bergheaud" du décès de Théfaine, sincèrement, on s'en bat les couilles
(pour parler poliment)...


   Lew est remarquable de pertinence, comme souvent. Voilà au moins une chose que l'été ne nous aura pas enlevée...

Pierrot 28/08/2012 12:18



Un beau et grand retour de Matthieu... MERCI.


Ton avant-dernière remarque me fait  presque plaisir, malgré un petit sentiment de honte... J'ai longtemps... enfin: longtemps... par rapport à la vitesse d'écriture de mes articles...
hésité d'écrire cette remarque... et j'étais tout-à-fait d'accord avec toi... mais quand même, j'y suis allé... A ma décharge, je crois que ça tient un tout petit peu au fait que j'ai du mal à
vous cacher des choses... Enfin soit.


En parlant de honte, dans un mail qui a suivi, j'ai parlé de "MICHEL HIDALGO" au lieu de Fred... ce qui a fait déclaré à notre ACI qu'"il ne comptait pas reprendre le football"...  oups...
le fait est je crois que le texte complet de JLM(qui n'a pas été lu dans l'église) ne sera pas diffusé je crois....Wait and see:  Fred Hidalgo aura peut-être une réponse
différente.        PS : Fred Hidalgo évoque dans les commentaires de l'article l'ouvrage sur Murat dont il aurait pû être l'éditeur.


A Bientôt M. Mon interlocuteur de très grande qualité. Amicalement


 



lew 25/08/2012 10:12


« Il est incroyable que la perspective
d'avoir un biographe n'ait fait renoncer personne à avoir une vie. »


ce célèbre aphorisme de Cioran est peut-être le plus sérieux des viatiques pour Jean-Louis Murat.


je serais l'un de ses candidats biographes je méditerais plutôt deux fois qu'une cette phrase tout sauf anodine. la littérature
parle d'or, quelquefois.


Gainsbourg disait qu'il "avait survécu à plusieurs cardiologues" dans sa vie.


survivre à ses biographes, même putatifs, cela aurait fait sourire le gnostique roumain des Carpates parisien.

Pierrot 25/08/2012 10:23



concernant Vignol, on ne serait pas dans la véritable Bio... L'idée serait de parler de l'oeuvre avant tout... dissociable ou non de l'homme et de son contexte?



Armelle R.G. 24/08/2012 18:19


MERCI