un retardataire: une chronique du Cours ordinaire!

Publié le 10 Septembre 2010

 

On la trouve sur le site Forces Parallèles-chroniques éclectiques   http://fp.nightfall.fr/index.php

 

 

http://fp.nightfall.fr/index.php?idchoix=2725

par Monsieur N!

 

Le voilà le 138ème album de l’auvergnat le plus méchant après Vercingétorix ! Sonnez trompettes, résonnez tambours, le roi est de retour ! Il était en croisade aux Etats-Unis. Plus judicieux serait le terme pèlerinage : Nashville ça te dit un truc jeune ignorant ? Ouais Nashville, aux USA, le pays où il avait enregistré Mustango en 1999. Un pays qui lui fait beaucoup de bien décidément.

Pour Le Cours Ordinaire Des Choses, MURAT s’est entouré de musiciens de session tout de même plus valeureux que Renan LUCE (au hasard), puisque si Edward H.BAYERS, John N.HOBBS, ou encore Dan DUGMORE ne vous disent rien, sachez qu’ils ont joué pour des gens comme Dolly PARTON, Jerry GARCIA (des GRATEFUL DEAD), LYNYRD SKYNYRD, REM, ou Al GREEN. Et puisque vous mourrez d’envie de découvrir leur bouille, que n’attendez-vous pour vite vous procurer la version CD+DVD afin de vous infliger les ¾ d’heure les plus emmerdants de votre vie ? Pour cela rien de plus simple, ouvrez vite votre coffret et extrayez-en le DVD contenant le film mi-making off mi-scenario concept franco-masturbatoire que Laetitia MASSON a eu la mauvaise idée de tourner. Elsa ZYLBERSTEIN n’y changera rien. Bref, ne dépensez pas inutilement vos brouzoufs et optez pour la version CD simple.

Le 33t contient deux titres en moins : « 16h Qu’est-ce Que Tu Fais ? » (la plus mauvaise du recueil car la plus facile) et "Ginette RAMADE" (nettement plus intéressante). La tracklist du vinyle, finalement, est la plus pertinente. Oui, achetez le vinyle plutôt. Seul « M Maudit » paraît faiblarde, trop ressemblante qu’elle est avec « Billy » sur Taormina, les deux chansons étant connectées par leurs mélodies rapides et leurs paroles répétitives. Dans les deux cas un autoportrait semblerait-il.

Si cette chronique pinaille et ergote depuis bien trop longtemps, ce n’est que pour mieux mettre en exergue l’info principale : cet album est très bon. C’est dit. Voilà une très belle alternance de blues bodybuildé et de titres plus apaisés, le tout serti dans une production de velours. Les cordes de « Falling In Love Again », Lady Of Orcival », ou « Taïga » ont le bon ton d’être plus pudiques que celles qui polluaient Moscou en 2005. Moins folk que Tristan, Le Cours Ordinaire Des Choses fascine beaucoup grâce à la pedal steel aguicheuse de Dan DUGMORE. Celle-ci ramène sans cesse vers l’album Mustango. Tout comme les refrains chantés en anglais (« Falling In Love Again », « Lady Of Orcival ») par la talentueuse Cherie OAKLEY. Qui n’est quand même pas Jennifer CHARLES, on rentre la zigounette. Complètement à l’aise dans son environnement yankee, JLM ose même la ritournelle country sur « Comme Un Cowboy A L’Ame Fresh », fais péter la mandoline et les lyrics baroques.

Les fans branchés ésotérisme remarqueront que les fins de décennies et les Etats-Unis sont plus que favorables à l’ombrageux auvergnat. 1999 était l’année de Mustango. Une référence. 2010 sera l’année d’un autre album marquant de sa discographie gargantuesque. Trop pour oser le terme référence. Mais rendez-vous en 2020 et on en reparle.

Vous trouverez sur le site 7 autres albums depuis VENUS chroniqués par Monsieur N.... et ce qui est curieux est que le CODC est son préféré depuis MURAT LIVE...

Moscou:

http://fp.nightfall.fr/index.php?idchoix=1587

Murat Live:

http://fp.nightfall.fr/index.php?idchoix=1669

Taormina:

http://fp.nightfall.fr/index.php?idchoix=1384

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article