Une interview et une chronique...

Publié le 28 Octobre 2011

 

-L'interview : sur Collines la Radio... aux environs de NIORT...   Belle prod laissant la place à de larges extraits des titres... malgré le téléphone de chez les Murat qui fatigue...

Podcast-compil de toutes les séquences de la semaine : Et oui, Grand lièvre était l'album de la semaine :

http://www.collines-laradio.fr/index.php?option=com_wrapper&view=wrapper&Itemid=190&3dba08442246a34e4a808e5b3f0fc4ff=c3563040d8e37d4437570814d7929e6b

"j'aime bien quand ça vient comme ça"...

Un Murat très pro, une nouvelle fois...  même s'il faisait des crêpes à ses enfants avant de répondre à l'interview...

 

Belle séquence sur "Alexandrie" notamment...

 

 

 

 

 

-la chronique: 

http://the-shaking-sound.over-blog.com/article-jean-louis-murat-grand-lievre-85412836.html

 

"Oyez oyez, le Murat nouveau est arrivé dans les bacs fin septembre, deux ans après son prédécesseur, Le Cours Ordinaire des Choses..." reste supprimé à la demande de l'auteur du blog
  
 
LE LIEN EN PLUS :
2 annonces de concert...
 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article

lew 29/10/2011 14:43



être père de famille, c'est la vraie modernité, Jean-Louis Murat le prouve.


cela n'empêche pas la création, j'ai l'impression que cela la favorise.



Pierrot 29/10/2011 20:03



j'en étais pas persuadé.. même si "grand lièvre" indiquerait le contraire... mais cela prive Murat d'un certain spleen...d'un blues... et d'exploration géographique et musicale... pas
question de partir des mois sans famille... et il est trop traditionnel pour dire : on part autour du monde tous ensemble... et tant pis pour l'école....



Didier Le Bras 29/10/2011 07:35



Grand merci Pierrot. Voilà qui met du baume au coeur pour commencer cette journée. Heureusement que tu es là pour nous chercher et nous trouver les infos ... Je sais le travail que ça représente
... 



Armelle R.G. 29/10/2011 01:35



c'est curieux d'entendre sa voix au téléphone, on a l'impression d'être soi-même à l'autre bout du fil et pour un peu on s'attend à entendre les petits réclamer leurs crêpes! très sympa! et
maintenant les explications de textes restent les mêmes à propose du sujet des chansons.